Articles avec le tag administrateur de biens

 

L’administrateur de biens est le mandataire d’un propriétaire ou d’un syndicat de copropriétaires, pour gérer un ou plusieurs biens immobiliers. Il gère des biens immobiliers locatifs (habitation, locaux commerciaux…) pour le compte de particuliers, de compagnies d’assurances, de sociétés foncières… Il assure aussi la gestion des syndicats de copropriétaires.

 

« Il faut que les professionnels sortent de leur zone de confort ! », Carine Ricordel Consilium Performance et François Moerlen fondateur de Locagestion.
Diagnostics Locations : Tout savoir sur la nouvelle règlementation au 1er juillet avec le livre blanc Diagamter
Diagnostics Locations : Tout savoir sur la nouvelle règlementation au 1er juillet avec le livre blanc Diagamter

A partir du 1er juillet, toute nouvelle location devra comporter un diagnostic gaz et électricité. Le Livre Blanc Diagamter permet aux professionnels de l'immobilier de mieux appréhender la situation.

« Les professionnels de la gestion d’actifs », Marc Ménagé, MRICS country manager France RICS.
« Les professionnels de la gestion d’actifs », Marc Ménagé, MRICS country manager France RICS.

Asset manager, Property manager, Fund manager, chaque métier de la gestion d’actifs a sa place dans la chaîne des valeurs.

« La location saisonnière : les règles du jeu », Anne-Claude Poncet, expert immobilier, BusinessFil
« La location saisonnière : les règles du jeu », Anne-Claude Poncet, expert immobilier, BusinessFil

Mandat de location ou de gestion, l’agent immobilier est soumis à des contraintes particulières en location saisonnière.

« Précisions de la DGCCRF concernant l’application de l’arrêté du 10 janvier 2017 », Etienne PETIT, Avocat, Chargé d’enseignement à l’université Paris Dauphine
« Précisions de la DGCCRF concernant l’application de l’arrêté du 10 janvier 2017 », Etienne PETIT, Avocat, Chargé d’enseignement à l’université Paris Dauphine

Le 1er avril prochain entre en vigueur l’arrêté du 10 janvier 2017 relatif à l’information des consommateurs par les professionnels intervenant dans une transaction immobilière. Madame HOMOBONO, Directrice Générale de la DGCCRF, apporte plusieurs précisions utiles concernant l’interprétation des dispositions de ce nouvel arrêté.

Congé pour vente : non respect de la loi Hoguet et nullité relative du mandat
Congé pour vente : non respect de la loi Hoguet et nullité relative du mandat

Contre toute attente, après des années d’une jurisprudence constante et particulièrement stricte, la Cour de cassation, dans une de ses formations solennelles, vient de rendre un arrêt le 24 février 2017 aux intérêts pratiques considérables pour les professionnels de l’immobilier.

« Une bonne résolution pour les administrateurs de biens ? Faites de la transaction ! » Carine Ricordel,Consilium Performance
« Une bonne résolution pour les administrateurs de biens ? Faites de la transaction ! » Carine Ricordel,Consilium Performance

Carine Ricordel, fondatrice de Consilium Performance, cabinet spécialisé dans le conseil aux administrateurs de biens, était l'invitée d'Ariane Artinian pour son Rendez-vous de l'Agence à retrouver le premier vendredi du mois sur Radio.Immo.

 

Comme l’agent immobilier, l’administrateur de biens doit se conformer aux règles de la loi Hoquet du 2 juillet 1970 qui l’oblige à détenir une carte professionnelle portant la mention « gestion immobilière ». Pour obtenir cette carte délivrée par la Préfecture, l’administrateur de biens doit :

  • justifier d’une aptitude professionnelle (diplôme et/ou solide expérience sur le terrain)

  • disposer d’une garantie financière destinée à assurer les fonds qu’il détient pour le compte de tiers. Cette garantie apporte une sécurité aux consommateurs. Le montant de la garantie minimum est de 110 000 €.

  • bénéficier d’une assurance en responsabilité civile professionnelle contre les conséquences financières dont il pourrait être tenu responsable dans le cadre de ses activités

  • prouver qu’il n’est pas frappé d’une incapacité ou d’une interdiction d’exercer la profession.

 

L’administrateur est rémunéré pour les missions de gestion qui lui sont confiées par son mandant. Le montant de ses honoraires est libre et déterminé au moment de la signature du mandat. Il est souvent calculé selon un pourcentage du montant des sommes perçues au nom et pour le compte du bailleur.