Articles avec le tag administrateur de biens

 

L’administrateur de biens est le mandataire d’un propriétaire ou d’un syndicat de copropriétaires, pour gérer un ou plusieurs biens immobiliers. Il gère des biens immobiliers locatifs (habitation, locaux commerciaux…) pour le compte de particuliers, de compagnies d’assurances, de sociétés foncières… Il assure aussi la gestion des syndicats de copropriétaires.

 

Authenticat : une application pour vérifier l’authenticité des pièces justificatives d’un dossier de location
Authenticat : une application pour vérifier l’authenticité des pièces justificatives d’un dossier de location

Netheos lance une nouvelle application mobile permettant aux professionnels de l'immobilier de vérifier l'authenticité des pièces justificatives de leurs dossiers de location.

Plurience appelle le gouvernement à écouter les professionnels du logement avec une véritable concertation au bénéfice de tous
Plurience appelle le gouvernement à écouter les professionnels du logement avec une véritable concertation au bénéfice de tous

L’association Plurience appelle le gouvernement à rencontrer l’ensemble des professionnels du logement pour mettre en œuvre un plan global pour le logement, économe pour les finances publiques et au bénéfice de tous.

 

Comme l’agent immobilier, l’administrateur de biens doit se conformer aux règles de la loi Hoquet du 2 juillet 1970 qui l’oblige à détenir une carte professionnelle portant la mention « gestion immobilière ». Pour obtenir cette carte délivrée par la Préfecture, l’administrateur de biens doit :

  • justifier d’une aptitude professionnelle (diplôme et/ou solide expérience sur le terrain)

  • disposer d’une garantie financière destinée à assurer les fonds qu’il détient pour le compte de tiers. Cette garantie apporte une sécurité aux consommateurs. Le montant de la garantie minimum est de 110 000 €.

  • bénéficier d’une assurance en responsabilité civile professionnelle contre les conséquences financières dont il pourrait être tenu responsable dans le cadre de ses activités

  • prouver qu’il n’est pas frappé d’une incapacité ou d’une interdiction d’exercer la profession.

 

L’administrateur est rémunéré pour les missions de gestion qui lui sont confiées par son mandant. Le montant de ses honoraires est libre et déterminé au moment de la signature du mandat. Il est souvent calculé selon un pourcentage du montant des sommes perçues au nom et pour le compte du bailleur.