Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Les mesures que portera le Président Emmanuel Macron durant son quinquennat

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 865
Evaluer cet article

Au lendemain de la réélection d’Emmanuel Macron, que doit-on attendre de sa future politique en matière de logement ? Lors de sa campagne, le président a esquissé quelques pistes, auxquelles il devrait donner corps ces prochaines semaines et au cours de son second quinquennat. Un triple objectif : bâtir, rénover et rendre abordable.

photo : journal de l'agence emmanuel macron

Accélérer la rénovation énergétique des logements

Emmanuel Macron s’inscrit dans la continuité de son précédent mandat en disant vouloir accélérer la rénovation énergétique des logements. Son objectif ? 700 000 logements rénovés par an tout au long du quinquennat. Pour y parvenir, il s’appuiera sur « MaPrimeRenov », qui permet aux propriétaires occupants ou bailleurs de toucher une aide financière variant en fonction de leurs revenus et du gain énergétique lié aux travaux. Dans la même veine, une prime appelée « Adapt » devrait être mise en œuvre pour aider les Français vieillissants à réaliser des travaux d’adaptation au sein de leur logement.

Créer une caution publique

Dans le même esprit que la garantie Visale, Emmanuel Macron souhaite également créer une caution publique, accessible à tous les locataires et prise en charge par l’État. L’objectif poursuivi est ici de faciliter l’accès au logement de tous les Français, mais aussi d’apaiser les relations entre les bailleurs et les locataires. Cette caution couvrirait le risque financier des loyers impayés. Un fichier des locataires mauvais payeurs – une idée qui avait été mise sur la table par la FNAIM début 2020 – pourrait également refaire surface. Le gouvernement estime à moins de 40 000 le nombre de mauvais payeurs.

Décentraliser la compétence logement

Partant du principe qu’une politique logement se conçoit au plus proche du quotidien des Français, Emmanuel Macron souhaite donner les compétences mais aussi les financements aux maires et aux intercommunalités afin de faciliter le lancement de chantiers. Aujourd’hui, si le maire est par exemple en charge de définir le plan local d’urbanisme et de délivrer les permis de construire, il ne possède pas les aides relatives au droit au logement opposable, à la rénovation… Au cours de son nouveau mandat, Emmanuel Macron pourrait ainsi délocaliser les aides et les subventions à une échelle plus locale.

Simplifier les démarches d’urbanisme

Pour accélérer la construction de logements neufs, notamment dans les zones les plus tendues, Emmanuel Macron entend mener une loi de simplification et de digitalisation des démarches d’urbanisme. L’enjeu est de rendre les futurs logements accessibles plus facilement aux primo accédants et aux locataires. Le président de s’interdit pas de s’appuyer sur « des lois d’exception » (comme il l’a fait pour le Village Olympique, à Saint-Denis) pour mobiliser plus rapidement du foncier, accélérer les chantiers urgents et favoriser le recours aux nouvelles technologies de la construction.

Ne manquez pas aussi
TISSOT

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne