TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Marché locatif : 42 % des Français recherchent un bien depuis plus d’un an

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 220
Evaluer cet article

Face à l’incapacité d’accéder à la propriété, nombreux sont ceux qui se déportent vers la location, contribuant à assécher l’offre locative.  Alors que la tension se renforce, Orpi a interrogé ses clients pour mieux comprendre leurs difficultés d’accès à la location. Depuis combien de temps cherchent-ils ? Ont-ils abandonné leur projet ?  Quel est le type bien le plus recherché ? Focus sur les résultats de l’enquête.

photo : trousseau de clés :  location

Selon l’étude menée par Orpi auprès de 678 de ses clients, du 9 au 14 février derniers, les recherches se compliquent avant même d’avoir mis un pied dans un appartement. Ainsi, pour avoir la chance de visiter un bien sur place, il faut désormais envoyer de nombreuses demandes. Depuis le début de leurs recherches, 33 % des interrogés ont envoyé plus de 10 demandes de visite et 67 % d’entre eux entre 1 et 10. Pourtant, 54 % n’ont encore réalisé aucune visite. Prix trop élevés, DPE mauvais, ou manque d’offre dans le secteur demandé, les raisons sont nombreuses. Un tiers n’en a effectué seulement qu’une à trois.

Des projets reportés

Face à ces difficultés, nombreux sont ceux qui revoient leurs projets : presque un tiers (30,5 %) des répondants ont avoué avoir abandonné l’idée de chercher un bien en location pour le moment, tandis que plus d’un tiers d’entre eux  (33,2 %) a choisi d’augmenter son budget pour optimiser ses chances.  A contrario, 19 % des interrogés ont décidé d’opter pour des solutions alternatives, telles que le logement chez les parents, les plateformes de location court terme ou encore la sous-location, pour patienter quelques temps, en espérant un retour à la normale à la fin de l’été…

Recherche T2 désespérement…

Les logements de taille moyenne, souvent pris d’assaut, sont les plus demandés : 36,9 % des candidats à la location interrogés sont à la recherche d’un T2. 6,6 % sont à la recherche d’une petite surface et optent ainsi pour un studio. Un constat qui se confirme à la lecture du projet immobilier dans lequel s’inscrit ces recherches : 54 % des interrogés souhaitent trouver un logement à occuper seul.

De leur côté, 36 % des interrogés s’efforcent de trouver un T3, tandis que 20,3 % sont à la recherche de très grands appartements (T4 et plus). Ici aussi, une certaine logique : 22,9 % des interrogés souhaitent aménager avec leur conjoint, tandis que 20,2 % sont à la recherche d’un cocon familial (pour 3 personnes et plus).

Un budget revu à la baisse

Dans un contexte d’inflation, le budget alloué au bien de leurs rêves est également fortement impacté : 67 % des répondants souhaitent octroyer entre 500 euros et 800 euros à leur loyer mensuel, 25,5 % sont prêts à investir entre 800 euros et 1 200 euros, tandis que seuls 7,2 % ont prévu une enveloppe de 1 200 euros et plus.

A lire aussi : Immobilier : pourquoi le marché locatif est-il en chute libre ?

 

A lire également
Ne manquez pas aussi
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne