TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Marché immobilier : 8 conseils pour résister à la crise

Publié le
Publié le
Réagir 1 réaction
1 511
Evaluer cet article

Alors que la situation du marché immobilier peine toujours à se rétablir et que les défaillances d’agences immobilières se sont multipliées au cours de ces derniers mois, quelles bonnes pratiques mettre en place pour relancer son activité et affronter la tempête ? Les conseils de Jonathan Voogt, coach immobilier chez Expertimo.

Conseils conseillers immobilier

1.      Reprenez les bases du métier d’agent immobilier

 

La prospection immobilière reste déterminante et peut à tout moment générer une recommandation.

En 2024, elle se divise entre méthodes traditionnelles et outils numériques.

Pour les méthodes traditionnelles, considérez la prospection physique dans votre zone de chalandise, les rencontres lors d’événements locaux, et l’utilisation de votre réseau relationnel avec la méthode C.A.F.E. (Connaissances, amis, famille, environnement professionnel).

Pour les outils numériques, commencez avec Facebook pour cibler précisément vos prospects, utilisez à la fois les méthodes organiques et payantes pour maximiser votre visibilité.

2.      Maintenez l’effort de prospection

 

La prospection immobilière peut mener à tout moment à une recommandation ou une prescription.

En 2024, nous distinguons deux catégories majeures de prospection :

  • les méthodes traditionnelles
  • les outils numériques

Examinons en détail ces deux approches.

->Les méthodes traditionnelles de prospection

Ces méthodes éprouvées incluent la prospection physique, qui vous amène à visiter régulièrement votre zone de chalandise.

Dans les situations urgentes, combinez cette approche avec des interactions directes lors d’événements locaux, comme des foires ou des marchés, où vous pourrez discuter avec les participants, parler de votre métier et distribuer de nombreuses cartes de visite et flyers. Interagissez avec le plus grand nombre possible de personnes et collectez des informations précieuses sur votre secteur.

Un agent immobilier efficace connaît les dynamiques de sa zone de chalandise.

-> Votre réseau relationnel

Le networking reste la méthode la plus efficace pour obtenir des contacts qualifiés.

Utilisez la méthode C.A.F.E pour exploiter vos connaissances, amis, famille et environnement professionnel.

Même dans un marché où les biens sont rares, quelqu’un dans votre réseau envisage toujours un projet immobilier.

Engagez-vous pleinement dans chaque catégorie et encouragez-les à parler de votre activité.

Vous constaterez bientôt une augmentation des appels.

3.       Développez des stratégies d’affichage

 

L’impact des campagnes d’affichage est maximisé par leur cumul avec votre présence sur le terrain.

Utilisez des panneaux stratégiquement placés, de la publicité dans des journaux locaux, et établissez des partenariats avec des acteurs locaux pour augmenter votre visibilité.

Une stratégie d’affichage bien pensée renforcera la confiance de vos prospects et démontrera votre dynamisme.

4.      Diversifiez vos activités

 

Si vous travaillez au sein d’un réseau offrant transaction, location et gestion, saisissez toutes les opportunités pour diversifier vos activités.

La gestion offre par exemple des revenus récurrents attrayants.

Diversifier vos sources de revenus vous permet de ne pas dépendre d’une seule activité et d’optimiser votre chiffre d’affaires, même lors des périodes creuses.

5.      Ne négligez pas les outils numériques

 

Le marketing digital est essentiel aujourd’hui et ne devrait pas être ignoré, même s’il ne remplace pas le contact humain ni les méthodes traditionnelles.

Pour les débutants, je recommande de consacrer un maximum de 45 minutes par jour à ces outils.

Commencez avec Facebook, le seul réseau social qui vous permet de cibler précisément vos prospects grâce à ses méthodes organiques et payantes, notamment les Facebook ads.

Pour plus d’informations, consultez les tutos Expertimo disponibles sur notre groupe Facebook.

6.      Sécurisez votre trésorerie

 

Lorsque vous envisagez une transaction immobilière, attendez-vous à ce que les résultats prennent du temps.

Vous devez développer une stratégie, commencer à prospecter et planifier des rendez-vous.

Il peut s’écouler plusieurs mois avant que vous ne signiez des mandats et réalisiez des ventes.

Pensez également aux trois mois habituels entre la signature du compromis et l’acte définitif.

Pour surmonter cette période sans revenus, préparez-vous avec une trésorerie de six mois pour couvrir vos dépenses courantes, comme les factures, la nourriture et les déplacements.

Économisez cette somme avant de démarrer, ce qui vous permettra de vous lancer dans de meilleures conditions et avec plus de sérénité.

7.      Mettez en place un plan d’action anti-crise

 

Il est maintenant temps de mettre en œuvre un plan d’action pour faire face à la crise.

Après avoir réfléchi à votre stratégie financière, vous savez ce qui vous motivera au quotidien.

D’abord, calculez le montant nécessaire pour vos dépenses quotidiennes, votre épargne pour sécuriser votre situation en cas de crise, et la réalisation de vos rêves.

Une fois ces besoins financiers déterminés, vous connaîtrez le revenu mensuel à atteindre.

Évaluez ensuite combien de ventes vous devez réaliser pour y parvenir, selon la situation actuelle du marché immobilier.

8.      Prêtez attention à la solvabilité de vos acheteurs

 

Votre priorité doit être d’accompagner vos acheteurs avec soin pour sécuriser les transactions et minimiser les refus de prêts.

Une écoute attentive vous permet de comprendre leurs besoins en termes de type de bien, de localisation et de budget.

Conseillez vos clients sur le processus d’achat, les démarches administratives et les options de financement.

Préparez un dossier financier robuste pour eux, évaluez leur capacité d’emprunt, optimisez leur profil et rassemblez les documents nécessaires pour les banques.

Orientez-les vers des courtiers en prêts immobiliers pour des conditions plus favorables et anticipez les imprévus pour maintenir le projet sur les rails.

En résumé

Pour résister aux fluctuations du marché, augmentez votre présence sur le terrain, prenez soin de vos acheteurs, et utilisez un affichage stratégique tout en renforçant votre visibilité sur les réseaux sociaux comme Facebook.

Améliorez également votre réseau relationnel pour augmenter votre visibilité dans votre zone de chalandise.

En maintenant une présence active et bien planifiée, vous surmonterez cette période difficile et renforcerez votre position en tant que professionnel de référence dans votre secteur.

 

Jonathan VOOGT

Jonathan VOOGT est coach immobilier et travaille pour le réseau Expertimo. Passionné d’immobilier depuis des années, il est aussi l’auteur du blog : coach-immobilier-particuliers.fr, site qui représente plus de 60 000 visites par mois. Depuis 7 ans, ses coachings ont aidés plus de 5000 professionnels de l’immobilier, agents comment mandataires à se dépasser et atteindre leurs objectifs.
La référence des pros de l’immobilier enfin chez vous !
En savoir plus

Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Vos réactions
  • Par Avrand, il y a 1 mois

    Vraiment excellent cet article anti-crise !! Merci à vous !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous
Découvrez nos formules d'abonnement