Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Un décret bloquera les loyers à la relocation d’ici la rentrée

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
2 210
Evaluer cet article

« Le logement est une des préoccupations majeures des français. L’habitat, c’est depuis toujours, le lieu d’épanouissement personnel de chacun et donc un bien commun. Pourtant les difficultés pour nos concitoyens pour accéder à un logement se font chaque
jour plus grandes. Personne ne doit rester sur le bord de la route. » CECILE DUFLOT – Ministre du Logement et de l’Égalité des Territoires

photo :

JDA : Quel regard portez-vous aujourd’hui sur l’immobilier ?

Cécile Duflot :  L’immense pénurie de logements, la dégradation du bâti, l’endettement de long terme pour acheter  un logement, le poids écrasant des loyers dans le budget des ménages représentent une angoisse majeure  pour des millions de nos concitoyens. L’engagement d’encadrement  des loyers, formulé pendant la campagne par le  Président de la République, est au cœur de nos priorités. Il faut mettre fin à l’emballement des loyers, mais aussi faire en sorte que des loyers aujourd’hui insupportables dans certaines zones comme l’Île-de-France ou la région Paca diminuent.

JDA : Quels seront les loyers visés par l’encadrement ?

Cécile Duflot :  François Hollande avait prôné l’encadrement des loyers pendant la campagne. Nous préparons un décret qui entrera en application à la rentrée. Et bloquera les loyers à la relocation au moment du changement de locataire. L’obujectif est de rendre l’accès à la location à nouveau possible dans les zones où les loyers ont atteint des niveaux insupportables. Le président de la république a promis la construction de 500 000 logements par an.

JDA : Comment comptez-vous vous y prendre ?

Cécile Duflot : L’ambition du gouvernement de Jean-Marc Ayrault et de notre nouvelle majorité, conformément aux engagements du président de la République, est de réussir l’effort de construction. Nous souhaitons que les catégories de la population puissent changer de logement. Il faut construire de nouveaux logements, transformer les bâtiments et orienter les efforts sur les logements sociaux et la mixité. L’objectif est de réaliser chaque année 150 000 logements sociaux. Notre devoir est de permettre à chaque citoyen de trouver un logement conforme à ses besoins, à ses capacités, à ses revenus. Avoir un toit, s’approprier un foyer permet d’entrevoir l’avenir différemment.

Pour construire des logements il faut aussi des terrains… Le premier enjeu est bien entendu celui du foncier. Les organismes constructeurs doivent pouvoir bénéficier d’une offre foncière plus importante qu’elle n’est aujourd’hui, ce qui suppose également une volonté des collectivités locales. Le Président de la République a pris un engagement fort sur la mobilisation du foncier public et de ses établissements publics pour réaliser des logements. Nous présenterons des modalités de mise à disposition de ce foncier auprès des collectivités locales, pour produire du logement à un coût  abordable. En agissant sur la charge foncière, nous optimiserons l’équilibre financier des opérations, et en particulier  les programmes de logements sociaux. Dégager du foncier, c’est également lutter contre la rétention foncière et nous réfléchirons à la mise en place d’une fiscalité  qui permet de décourager ces comportements.

JDA :  Comment construire plus en respectant l’environnement ?

Cécile Duflot : Vous savez sûrement que la transition écologique est un sujet qui me tient particulièrement à coeur. Il faut construire, bien sur, mais en prenant en compte ce qui est  à mes yeux l’enjeu majeur du 21è siècle, lutter contre le réchauffement climatique et savoir économiser les ressources qui s’épuisent. Avec la réglementation thermique 2012 nous faisons un saut énergétique réel et important pour les bâtiments neufs. Le Président de la République nous a fixé un objectif clair : engager la rénovation thermique d’un million de logement par an.

CECILE DUFLOT - Ministre du Logement et de l’Égalité des Territoires Age 37 ans - Formation DEA de géographie à l’Universtié de Paris VII-Jussieu, Essec  Carrière : Urbaniste de formation, elle exerce dans un groupe immobilier spécialisé dans le logement social.

CECILE DUFLOT – Ministre du Logement et de l’Égalité des Territoires Age 37 ans – Formation
DEA de géographie à l’Universtié de Paris VII-Jussieu, Essec Carrière : Urbaniste de formation, elle exerce dans un groupe immobilier spécialisé
dans le logement social.

JDA : Vous envisagez de revoir la loi SRU imposant aux communes 20% de logements sociaux ?

Cécile Duflot : Avec la création de ce grand Ministère de l’Egalité des Territoires  et du Logement, le gouvernement souhaite placer la lutte contre les inégalités spatiales, contre les discriminations territoriales au coeur de son action. Nous voulons  une politique du logement ambitieuse et juste. Cet enjeu de justice, il a été formalisé et concrétisé lors de l’adoption de la loi SRU. Pourtant, certaines communes ne parviennent pas ou ne veulent pas respecter les objectifs de mixité sociale imposés par la loi SRU. Nous ne tolérerons pas que certains s’écartent délibérément de la loi. C’est pourquoi  elle sera pleinement appliquée dans son objectif, comme dans ses moyens d’actions pour la faire respecter. Comme s’y est engagé François Hollande, le gouvernement renforcera ces dispositions, notamment par l’accroissement de l’objectif de logements sociaux qui devrait être porté à 25%. Comment comptez-vous financer ces mesures concernant le logement social ? La question des financements est essentielle. L’engagement du président de la république de doubler le plafond du livret A sera mis en oeuvre et permettra de dégager des ressources  supplémentaires pour financer la construction de logements sociaux et intermédiaires.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne