Le 1er portail national à proposer la géolocalisation des biens, SeLoger facilite la recherche immobilière en ligne des Français.

photo : Geoloc

La géolocalisation, un impératif pour les consommateurs… Avec l’avènement de l’usage mobile, le consommateur est aujourd’hui un «nomade connecté et averti » pour qui la géolocalisation est une fonctionnalité naturelle, y compris dans le cadre d’une recherche immobilière. Le sondage réalisé par OpinionWay pour SeLoger révèle que les recherches immobilières sur Internet ne donnent pas entière satisfaction aux Français sur ce point.

 

La recherche cartographiée, un plus pour 9 Français sur 10

Plus de 9 internautes sur 10 estiment que cela faciliterait leur recherche (95%) et inciterait à visiter le bien (92%)

Près de 2 internautes sur 3 (65%) estiment que la localisation précise du bien est une des informations  qui manque le plus dans les annonces immobilières sur internet

Près de 2 internautes sur 3 (62%) ont déjà écarté une annonce immobilière car elle ne donnait pas la localisation précise du bien

Avec la volonté de répondre aux attentes des Français et de faire bouger les lignes du marché immobilier, SeLoger devient le 1er portail national à permettre une recherche cartographiée, sur ordinateur et site mobile, sur un large volume d’annonces dans toute la France, aussi bien pour les offres de location que d’achat.

La géolocalisation des biens sera disponible aux alentours du 19 novembre sur ordinateur et site mobile, puis sur les applications mobiles dans les mois qui viennent.

Bertrand Gstalder, directeur général SeLoger.com

 

 » En tant que leader, notre rôle a toujours été de proposer des solutions innovantes pour faire évoluer la recherche immobilière. Alors que notre audience mobile atteint près de 60% de notre trafic, nous proposons aux agences immobilières cette évolution, devenue impérative pour les Français. Nous anticipons une forte adhésion de nos clients, en premier lieu sur les mandats de location, ou ceux de vente en exclusivité », Bertrand Gstalder, Directeur Général de SeLoger

 

La géolocalisation, une opportunité de visibilité, paramétrable par les agences immobilières

Une information stratégique maintenue confidentielle

SeLoger a pris en compte les freins historiques du marché pour la cartographie –incluant ceux très marqués des mandats simples- et répond au besoin de confidentialité de l’adresse des biens. Ainsi, l’agent immobilier choisit entre 2 niveaux de géolocalisation sur carte -précis ou partiel- l’adresse exacte n’étant par ailleurs jamais mentionnée. Ce paramétrage permet de personnaliser le niveau de localisation de ses annonces par type de transaction (location/vente) et de mandat (simple /exclusif). Une solution concrète au service de la confidentialité des mandats –incluant les mandats simples-!

Une opportunité de visibilité

Pour les professionnels de l’immobilier, adopter cette innovation, c’est améliorer le référencement de ses annonces sur SeLoger et bénéficier de contacts plus qualifiés. C’est une opportunité de booster gratuitement sa visibilité :

– Sur la carte : mise en avant de l’annonce par un pinpoint (en localisation exacte)

– Sur la liste à côté de la carte : mise en avant des annonces géolocalisées dans une liste dédiée

– Dans le détail de l’annonce : ajout d’une carte interactive intégrant les points d’intérêt du quartier

Enfin, c’est une promesse de mise en avant concrète pour convaincre ses clients de signer un mandat exclusif !

©byBazikPress

 

Cet article vous a été :
Bertrand Gstalder
seloger.com
Réagissez
Réagir
2
réactions
Dans la même rubrique
2 réactions pour cet article
  • Par SOLVET, il y a 2 années - 13 novembre 2015 à 13 h 00 min

    On se rapproche des méthodes américaines, à ceci près : les américains ne vendent pratiquement jamais en direct, le recours à l’agent immobilier est la règle. Alors qu’en France, même s’il a consulté un agent immobilier, l’acquéreur essaiera de contacter directement le vendeur. Lui donner le secteur, surtout en province où la simple indication du village permettra de trouver le bien, c’est donner à l’acquéreur potentiel le moyen de trouver le bien par lui-même. J’ai eu combien de mandats exclusifs cassés, annulés, pour voir le bien vendu 15 jours après de particulier à particulier.
    CONCLUSION : on réglemente de plus en plus la profession, pour protéger le consommateur, OK, mais en contre-partie, le recours à l’agent Immobilier n’est pas obligatoire, moralité, si on laisse faire le législateur, et ce genre de communication, nous disparaîtrons dans quelques années.

  • Par Edouard, il y a 2 années - 13 novembre 2015 à 9 h 25 min

    Ce n’est pas le 1er portail national à proposer ce type de fonctionnement.
    J’ajouterai même qu’ils sont plutôt en retard sur le sujet !
    Il n’y a aucune innovation à proposer une fonctionnalité que plusieurs acteurs propose déjà depuis plusieurs années !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *