Les taux toujours aussi bas et la demande en hausse des particuliers ont motivé une légère hausse des prix au 4e trimestre 2016 selon le baromètre Proprietes-privees.com / Paradissimo.

photo : proprietes-privees-com

Évolutions des prix, délais de vente sur les derniers 3 mois, le baromètre Proprietes-privees.com / Paradissimo est le reflet des tendances du marché immobilier. Réalisé sur un échantillon de près de 600 transactions au dernier trimestre 2016, il confirme que 2016 a été favorable pour l’activité immobilière (hausse du nombre de transactions, délais de vente plus courts…).

Une légère hausse des prix du marché immobilier

Contrairement au trimestre précédent, la moyenne des prix de vente est à la hausse. Un constat logique expliqué par deux principaux facteurs : la demande des acquéreurs est en hausse et les taux d’emprunt immobilier restent toujours très bas. Ces taux attractifs sécurisent les acquéreurs pour se lancer dans un projet immobilier même s’ils anticipent, voire craignent, une hausse des taux en 2017. Pour l’instant, cette crainte ne se confirme pas. Les banques affichent toujours des taux stables. C’est encore le moment d’investir.

Autre élément à prendre en compte, les élections présidentielles à venir. Cet élément a-t-il un impact sur le marché immobilier. ? Pas sûr… les premiers mois de l’année pourront peut-être nous en dire plus.

Des honoraires à la hausse chez Proprietes-privees.com

Autre hausse qui elle n’avait pas été constatée en 2015, ni sur les autres trimestres 2016, c’est celle des honoraires d’agence du réseau. Cette petite hausse n’est pas à lier principalement avec la hausse des prix. Elle relève plutôt à des facteurs interne au réseau Proprietes-privees.com : une formation accrue des conseillers leur permettant de mieux défendre leurs honoraires, et surtout une politique de prise de mandats exclusifs qui porte ses fruits.
Le nombre de mandats exclusifs signés augmente régulièrement chez Proprietes-privees.com. Or, un mandat exclusif signé au bon prix engendrera beaucoup moins de négociation des honoraires de la part d’un client. De plus, les vendeurs ont pris conscience de la tendance du marché. Et pour vendre vite et bien, il faut tenir compte du contexte du marché.

Cet article vous a été :
Newsletterinscrivez-vous dès maintenant

Je m'abonne

VOIR LES NEWSLETTERS

Réagissez
Réagir
0
réaction
Dans la même rubrique
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *