Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Le Denormandie ancien, nouveau dispositif fiscal pour les investisseurs

Publié le
Publié le
Réagir 1 réaction
2 417
Evaluer cet article

Celui qu’on appelle déjà le Denormandie ancien, vient d’entrer en vigueur. Que propose ce nouveau mécanisme d’investissement locatif ?

photo : alley-2995354_1920

Les professionnels de l’immobilier sont ravis. Comme le rappelait en décembre 2018, le président de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) Jean Marc Torrollion « c’est si rare d’avoir un dispositif d’aide à l’investissement dans l’ancien qu’on ne peut qu’en saluer l’arrivée ». Le Denormandie ancien propose un nouveau régime fiscal, qui permet aux particuliers d’investir dans l’ancien à condition de se limiter aux 222 villes du plan Action cœur de ville ou faisant l’objet d’une convention ORT (opération de revitalisation du territoire). Une fois le bien acheté, le propriétaire y réalise des travaux d’amélioration à hauteur de 25 % du coût total de l’opération, facture d’une entreprise à l’appui. Le logement est ensuite mis en location durant une période de 6, 9 ou12 ans. En échange, le propriétaire profite d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 30 % du montant de l’investissement.

5 500 euros maximum le mètre carré

La réduction fiscale accordée entre dans le plafonnement des niches fiscales de 10 000 euros par an. Seuls deux biens maximum peuvent être acquis par an, dans la limite de 5 500 €/m² de surface habitable. Un décret, qui paraîtra dans les prochains jours, précisera les plafonds de loyer que les propriétaires pourront appliquer dans les logements qu’ils loueront, tout comme les travaux qui seront éligibles au dispositif. L’aide fiscale sera disponible jusqu’au 31 décembre 2021.

Seuls les propriétaires qui acquièrent un logement à partir du 1er janvier 2019 pourront profiter du dispositif. L’avantage pour ces investisseurs sera de se positionner sur des marchés immobiliers où les prix sont très faibles, sous la barre des 2 000 €/m² voire des 1 500 €/m². Une aubaine, si l’on sait se positionner pour obtenir des rendements bruts supérieurs à 7 % par endroit. Mais gare aux territoires délaissés par la population.

Mettez en avant votre expertise

Pour s’assurer un investissement rentable, les acquéreurs ont intérêt à s’entourer d’un professionnel de l’immobilier. Mettez votre expertise en avant pour conseiller les investisseurs sur le bon produit correspondant à leur projet patrimonial, et donnez leur toutes les clés pour se prémunir d’une acquisition qui ne trouvera pas preneur à la location.

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Vos réactions

  • Par Perrin, il y a 10 jours

    Bonjour,

    Quel est le cadre des travaux?
    quel seront les plafonds de loyers?
    Merci
    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne