Articles liés à Julien Denormandie

« L’ambition du projet de loi ÉLAN ? Libérer et protéger », Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires Julien Denormandie, secrétaire d’État.
Jacques Mézard et Julien Denormandie se félicitent de l’adoption à l’Assemblée nationale du projet de loi Elan
Jacques Mézard et Julien Denormandie se félicitent de l’adoption à l’Assemblée nationale du projet de loi Elan

Après près de deux semaines de débats, la représentation nationale a adopté à une large majorité le projet de loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Elan) : 342 députés ont voté pour et 169 contre sur 511 suffrages exprimés. Le...

Galian dénonce la tentative de hold up de la Caisse des Dépôts et Consignations sur les dépôts de garantie des locataires
Galian dénonce la tentative de hold up de la Caisse des Dépôts et Consignations sur les dépôts de garantie des locataires

Plusieurs amendements déposés dans le cadre du projet de loi Elan confirment la volonté de transférer les dépôts de garantie des locataires à la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) pour prétendument limiter les risques de conflits entre propriétaires et locataires. Un dispositif...

Conférence de consensus : La politique du logement sera t-elle le fruit de la consultation des professionnels ?
Conférence de consensus : La politique du logement sera t-elle le fruit de la consultation des professionnels ?

Témoignant de sa volonté de participer de manière constructive à l’élaboration d’une politique cohérente de l’habitat, la FNAIM a formulé une trentaine de propositions à l’occasion de la « Conférence de Consensus sur le Logement »

« Plan logement du gouvernement : un choc d’offre ou un choc sur l’offre ? », Michel Mouillart,Professeur d’Economie à l’Université Paris Ouest, FRICS
« Plan logement du gouvernement : un choc d’offre ou un choc sur l’offre ? », Michel Mouillart,Professeur d’Economie à l’Université Paris Ouest, FRICS

Au lieu de relancer la construction, les mesures envisagées par le ministère de la Cohésion des territoires pourraient entraîner une diminution de 50 000 à 60 000 mises en chantier par an. Entretien exclusif avec Ariane Artinian.