Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Le baromètre de l’UNIS confirme la reprise d’activité depuis le 11 mai

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
539
Evaluer cet article

L’UNIS présente son Baromètre de l’activité des professionnels de l’immobilier pendant le confinement & le déconfinement !

photo : AdobeStock_92244062

À la veille du Déconfinement (11 mai), l’Unis avait mesuré auprès de ses adhérents le volume d’activité correspondant à la période dite de « confinement » (12 mars – 10 mai 2020). Ce sondage flash a été réalisé du 7 au 14 mai auprès de 351 entreprises. Un mois après le Déconfinement, l’Unis a mesuré auprès de ses adhérents le volume d’activité (11 mai – 6 juin 2020). Ce sondage flash a été réalisé du 5 au 7 juin auprès de 236 entreprises. Ces résultats obtenus de manière déclarative dessinent des tendances.

La comparaison des sondages en mai et juin 2020 montre des modes d’organisation du travail hétérogènes pendant la période de confinement pour des métiers qui ont poursuivi leur activité inégalement. Puis la continuation ou la reprise des activités s’est confirmée.

Globalement, 80% des entreprises ont continué à travailler en ayant recours à l’activité partielle et au télétravail. En termes de résultats (concrétisation de l’acte), on observait un net recul des activités de ventes, locations et expertises pendant le confinement ; ce recul a été naturellement causé par les restrictions de circulation et de réunion. Pour autant, une minorité ont eu la surprise de pouvoir finaliser plus d’actes que prévu malgré la période peu favorable.

La reprise est totale pour 44% des agents immobiliers

Le « déconfinement » révèle un progrès sur l’activité de transaction ; mais sur l’ensemble des métiers, des ajustements restent attendus pour retrouver, selon les régions, le rythme d’avant la crise ; tant pour la transaction où le « rattrapage » est encore insuffisant, en expertise où l’activité judiciaire n’a repris que partiellement, en promotion-rénovation où la reprise des chantiers est très variable.

En copropriété, la plupart des assemblées générales ont été décalées

Les syndics professionnels revendiquent à plus de 70% la nécessité de mettre en place, pour tenir les prochaines assemblées générales, une solution adaptée à chaque immeuble. Le recours à la visio-conférence et au vote par correspondance font en effet progressivement leur apparition comme des substituts ou des compléments aux réunions physiques qui sont possibles mais délicates. Enfin, l’Unis suit de très près l’évolution du paiement des loyers et des charges d’immeubles car la question reste posée : les impayés sont-ils simplement dus à des retards de paiement, ou seront-ils aggravés par la conjoncture économique ?

Pendant la période de confinement (12 mars-10 mai)

Question organisation (activité partielle, télétravail), les situations ont été très hétérogènes ; aucun profil type par métier ne se dégage du sondage.

  • 18% des entreprises se sont totalement arrêtées (100% des collaborateurs en chômage partiel).
  • 19,2% des entreprises ont totalement travaillé à distance (100% des collaborateurs en télétravail).
  • 30% des entreprises n’ont pas eu recours au chômage partiel.
  • 52% ont eu recours au chômage partiel (dont 11,5% pour la moitié de l’effectif).
  • 65% ont eu recours au télétravail (dont 13,6% pour la moitié de l’effectif).

Actes réalisés : la période de confinement a pu ralentir la concrétisation d’actes de ventes, locations et expertises et la tenue d’assemblées générales de copropriété, sans toutefois stopper l’activité.

  • ventes : 45% ont réalisé des ventes, 55% aucune
  • locations : 34% ont réalisé des locations, 66% aucune
  • expertises : 20% ont réalité des expertises, 80% aucun
  • copropriété : 6,7 % ont tenu des ag en visio ; 93,4% n’ont pas tenu d’ag.
  • ensemble des métiers : environ 1,5% des entreprises ont pu réaliser davantage de ventes, baux, ou expertises que prévu durant cette période de fort ralentissement.

Activité depuis le 11 mai

Agents immobiliers

  • reprise totale pour 44%, mais plus de la moitié des déclarants ont encore 80 à 100 % de leur effectif en activité partielle.
  • Le recours au télétravail : 56 % des déclarants ont plus de 90% des collaborateurs en télétravail ; et 27% n’en ont aucun

Administrateurs de biens

  • 42 % ont totalement repris leur activité ; 42% sont en activité partielle aux ¾. 16% ont recours totalement à l’activité partielle.
  • 9% sont totalement en présentiel. 14% totalement en télétravail. 40%ont entre 70 et 90% de leurs équipes en télétravail.

Syndics de copropriété

  • 60% sont est en activité pleine. 33% en activité partielle pour moins de la moitié des effectifs.
  • la moitié des déclarants ont la moitié de leur effectif télétravail. 19% sont totalement en présentiel.

Promoteurs-rénovateurs

  • 71% ont totalement repris leur activité
  • le télétravail est utilisé largement (84% pour plus de 70% de l’effectif)

Experts

  • 67% ont totalement repris leur activité
  • 65% a recours au télétravail pour 70% de l’effectif. 15% ne l’utilisent pas. 15% sont uniquement en télétravail.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne