TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Le Groupe SeLoger soutient les professionnels de l’immobilier face à la tension actuelle du marché

Sponsorisé par Groupe SeLoger

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 936
Evaluer cet article

Nous assistons aujourd’hui à une évolution et une transformation du marché immobilier, la demande étant désormais plus forte que l’offre. Franck Le Tendre, vice-président, en charge des opérations clients au sein du Groupe SeLoger et Meilleurs Agents (Groupe AVIV en France) fait le point sur cette situation qui touche aussi bien les porteurs de projet que les professionnels du secteur.

photo : PORTRAIT22686

Comment se porte le marché actuel ?

Depuis le début de la crise sanitaire, il y a 2 ans, le marché a drastiquement évolué et s’est transformé. La qualité du cadre de vie est devenue un critère décisif pour les porteurs de projet et le nombre de projets a augmenté. Nous avons pu l’observer notamment en 2021 où le marché a été très dynamique avec un nombre de transactions record. En 2022, le rythme devrait légèrement ralentir puisque le marché enregistre – 2 % de transactions entre août 2021 et février 2022. En cause, les taux d’intérêts qui remontent et les prix qui sont encore très élevés, venant compliquer le financement des projets, notamment pour les primo-accédants.

La demande est désormais souvent plus forte que l’offre, qu’est-ce que cela implique concrètement pour les professionnels de l’immobilier ?

La situation s’est en effet renversée. Au-delà des éléments de contexte cités plus haut, il est important d’avoir en tête que les Français sont de plus en plus nombreux à considérer que l’immobilier est une valeur refuge et sont ainsi de plus en plus déterminés à construire rapidement leur patrimoine et à accélérer leurs projets d’achat.

Les professionnels de l’immobilier, de leur côté, font face à ce nouveau constat. Alors qu’ils étaient auparavant davantage concentrés sur la recherche d’acquéreurs, ils doivent désormais gérer et maîtriser un afflux de contacts, plus ou moins qualifiés. Cette sélection n’est pas simple et leur prend beaucoup de temps.

Est-ce que les portails immobiliers ont un rôle à jouer pour les aider dans cette démarche de tri des contacts acquéreurs ?

Oui complètement, il nous est indispensable de générer des contacts qualifiés pour aider les professionnels à optimiser leur temps, au profit de la recherche de mandats.

Nos équipes travaillent chaque jour à faciliter le quotidien des professionnels en proposant les outils les plus efficaces pour les accompagner. La fonctionnalité Contacts Enrichis est, par exemple, très utile pour identifier le degré de maturité de chaque demande reçue. Les annonces recommandées aux internautes, en recherche sur nos sites, permettent également un meilleur matching entre les recherches et les annonces. Les annonces recommandées par nos soins génèrent 35% de mises en relation en plus qu’une annonce sélectionnée naturellement.

Nous prenons en compte d’autres critères de qualité, comme la géolocalisation en accentuant notre présence sur certaines régions ou zones, conformément aux attentes de nos clients.

D’autres leviers de performance sont entre les mains des professionnels de l’immobilier. Le contenu des annonces est en effet primordial. Proposer plus de visuels, notamment enrichis (avec plan, vidéo, 3D..) offre la garantie d’obtenir jusqu’à + 65 % de taux de conversion. Renseigner la localisation, la proximité des écoles, le lieu de travail, les transports en commun… permet également d’obtenir de meilleurs résultats.

La qualité de l’audience deviendrait-elle donc plus intéressante que sa quantité ?

La mesure chiffrée de l’audience qui permettait de comparer les acteurs du marché est effectivement biaisée et moins pertinente. D’abord, parce qu’il est impossible de juger la qualité du trafic sur cette base et que le trafic (sans aucune autre qualification, même s’il est très important) n’est pas synonyme de performance. Ensuite, il y a une tendance de fond autour de la protection des données personnelles qui impacte cette mesure chiffrée. Notre enjeu est donc d’aller capter une audience de qualité et d’assurer la mise en relation. Un professionnel préférera recevoir 10 contacts potentiels réellement intéressés et intéressants que 100 contacts qu’il devra trier.

Le juge de paix reste-t-il toujours la performance ?

Tout à fait, notre ambition au sein du Groupe SeLoger est de donner les clés de lecture des indicateurs de performance de demain. Capter les porteurs de projets, c’est bien, faciliter leur navigation vers le bon bien via la bonne information, c’est encore mieux. Nous nous y employons. Il nous faut également développer la visibilité des agences pour les aider à capter des contacts de qualité et de nouveaux vendeurs. C’est pourquoi, le Groupe SeLoger investit régulièrement pour renforcer la visibilité de ses clients. La dernière campagne de février fut un succès puisqu’elle a touché plus de 18,9 millions de Français, dont 97,2 % des 25-49 ans, et généré + 10 % de contacts supplémentaires. Fort de ces résultats, une nouvelle campagne de communication est mise en place du 13 juin au 7 juillet. Nous continuons à travailler main dans la main avec les professionnels de l’immobilier afin de leur apporter des opportunités adaptées au marché et à leurs besoins.

Ne manquez pas aussi
Rent

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne