TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Nouveau Gouvernement : la FNAIM se réjouit de la nomination de Christophe Béchu et d’Olivier Klein

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
780
Evaluer cet article

Dès l’annonce du Gouvernement Borne 2, le président de la FNAIM, Jean-Marc Torrollion, a tenu à se féliciter, dans un communiqué, du rattachement du ministère de la Ville et du Logement au ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

photo : jean marc torrollion

« Alors que sont nommés comme ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et comme ministre délégué chargé de la Ville et du Logement, deux maires emblématiques, Monsieur Béchu et Monsieur Klein, nous sommes optimistes sur le dialogue que nous pourrons nouer. Nous saluons ce choix politique », a réagi Jean-Marc Torrollion, le président de la Fédération nationale de l’immobilier. Il faut dire que les professionnels de l’immobilier avaient déploré dès l’annonce du premier Gouvernement en mai dernier l’absence d’un ministre du Logement et alerté sur les sujets prioritaires à traiter. « Le Logement retrouve enfin un ministre dédié au sein du Gouvernement, c’était nécessaire et attendu par la profession, tant les enjeux sont importants. Christophe Béchu comme Olivier Klein sont connus pour être des élus de terrain, pragmatiques, ce qui nous paraît indispensable et à la mesure de la dimension politique du logement. Ce sont deux élus ancrés, venus d’horizons politiques différents et qui connaissent des réalités territoriales complémentaires », se réjouit Jean-Marc Torrollion.

Pouvoir d’achat et rénovation énergétique : deux axes prioritaires

Si le président de la FNAIM se dit impatient de se mettre au travail avec ces deux nouveaux interlocuteurs, il tient également à rappeler que les chantiers à aborder sont plus que jamais nombreux : rénovation du parc immobilier, offre de logements, pouvoir d’achat, accès à la propriété, rééquilibrage territorial… Mais il alerte d’ores et déjà : la priorité absolue du quinquennat qui s’ouvre doit être la réorientation des efforts vers le logement existant. C’est un enjeu économique, social et écologique.

Ainsi deux axes de travail doivent être évoqués très rapidement : les mesures envisagées pour apporter une réponse sur la problématique du pouvoir d’achat des ménages et la rénovation énergétique, sa réalité et son calendrier. « Le compte à rebours de la rénovation énergétique est lancé, avec un premier palier impactant le parc locatif dans six mois. Nous devons repenser la stratégie de rénovation. Face à l’urgence des enjeux auxquels est confronté le logement, nous serons dès demain aux côtés du ministre autour de ces priorités, en mettant à disposition notre expertise et nos propositions », conclut Jean-Marc Torrollion.

Ne manquez pas aussi
A lire également
Ma Gestion Locative

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne