TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Dans un contexte incertain, 1 Français sur 4 reporte ses projets immobiliers

Publié le
Publié le
Réagir 1 réaction
331
Evaluer cet article

En 2024, les Français naviguent dans un contexte marqué par une économie fragile, des tensions sociales accrues et des préoccupations environnementales croissantes. Une enquête menée par le portail immobilier des notaires Immonot révèle que les ménages français ajustent leurs projets immobiliers : ils cherchent des solutions durables et adaptent leurs choix en réponse à un paysage économique et environnemental en mutation.

photo : Young hispanic woman holding keys of new home looking stressed and nervous with hands on mouth biting nails. anxiety problem.

Dynamique de marché et contexte économique tendus

Les Français sont confrontés à une situation économique délicate, marquée par une baisse du pouvoir d’achat et des conditions de crédit serrées. Cette conjoncture pousse 26 % des ménages à reporter leurs projets immobiliers. Cependant, la résilience des Français se manifeste dans leur volonté de rester actifs sur le marché ; car malgré les incertitudes économiques, une proportion significative d’entre eux continue de s’engager dans des transactions immobilières : 28 % prévoient d’acheter un bien, et 22 % envisagent de vendre puis d’acheter. La moitié des répondants ayant ajusté ses projets en réponse à la baisse du pouvoir d’achat. Ces résultats reflètent une dynamique de marché encore robuste, mais prudente, influencée par des facteurs économiques ainsi que par une prise de conscience accrue des enjeux environnementaux.

À lire aussi : Immobilier : quelles sont les envies d’achat des Français ?

Priorités et préoccupations des acheteurs

Les critères de sélection des propriétés montrent une évolution notable. Si l’emplacement reste primordial, d’autres facteurs gagnent en importance, notamment la durabilité et l’empreinte carbone des biens. 33 % des participants se montrent intéressés par des propriétés écologiques, même si le coût supplémentaire peut constituer une barrière. Cette tendance indique une prise de conscience environnementale croissante, influençant les décisions d’achat.

À lire aussi : Le biais de centralité dans l’estimation des biens

Rénovations et autonomie

Les rénovations demeurent une priorité pour une majorité de Français, avec 63 % ayant effectué des rénovations récemment. De plus, 71 % des répondants réalisent des travaux par leurs propres moyens. Cela révèle une volonté d’autonomie et de maîtrise des coûts dans un contexte de prix de construction élevés et d’offre limitée. L’efficacité énergétique des habitations est une préoccupation majeure, poussant de nombreux ménages à entreprendre des améliorations pour réduire leurs consommations énergétiques et leur impact environnemental.

Mobilité et changements climatiques

Les conditions climatiques jouent un rôle de plus en plus déterminant dans les décisions de localisation immobilière. Plus de la moitié des répondants indiquent que les changements climatiques influencent leurs choix, soulignant l’importance croissante de la résilience climatique dans les décisions immobilières. Les migrations internes sont également motivées par des considérations économiques, familiales et météorologiques, reflétant une adaptation progressive aux nouveaux défis environnementaux.

L’impact des aides gouvernementales

L’efficacité perçue des aides gouvernementales comme MaPrimeRénov’ varie parmi les répondants, avec 31 % trouvant ces aides utiles, et 25 % pas du tout utiles ; indiquant un besoin de sensibilisation et d’optimisation de ces dispositifs pour maximiser leur impact. Les aides financières jouent un rôle crucial dans la réalisation des projets de rénovation et l’amélioration de l’efficacité énergétique, mais leur accessibilité et leur utilité perçue doivent être renforcées pour répondre aux attentes des ménages.

À lire aussi : Agences immobilières : les dispositifs pour rassurer les acheteurs de biens au mauvais DPE

Perspectives futures et obstacles

Les perspectives pour le marché immobilier restent mitigées, les répondants exprimant des préoccupations quant à la crise économique persistance (29 %) et à l’augmentation des coûts de construction (21 %). Les principaux obstacles identifiés incluent des prix élevés, une offre limitée de propriétés et des coûts important de rénovation. Ces défis nécessitent des stratégies d’adaptation et de résilience pour naviguer dans un marché complexe et en mutation.

Cette enquête met en lumière des tendances significatives et des priorités évolutivesdans les comportements immobiliers des Français en 2024. Face à un contexte économique fragile et des défis environnementaux croissants, les ménages montrent une résilience et une capacité d’adaptation notable. La volonté d’acheter et de rénover demeure forte, malgré les contraintes économiques et les préoccupations climatiques.

Les résultats révèlent une prise de conscience accrue des enjeux environnementaux, influençant les décisions d’achat et de rénovation. Les Français privilégient de plus en plus des propriétés durables et des améliorations énergétiques. Les aides gouvernementales restent un levier essentiel, nécessitant une optimisation pour maximiser leur impact et répondre aux attentes des ménages.

La référence des pros de l’immobilier enfin chez vous !
En savoir plus

A lire également
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Vos réactions
  • Par Mallet Dominique, il y a 15 jours

    En 2024, les Français naviguent dans une économie fragile, avec des tensions sociales et des préoccupations environnementales croissantes. Selon une enquête d’Immonot, les ménages ajustent leurs projets immobiliers en recherchant des solutions durables. Ils adaptent leurs choix en réponse aux changements économiques et environnementaux, privilégiant les logements éco-responsables et optimisant leur budget pour des biens plus abordables. Cette tendance reflète une prise de conscience accrue des nouvelles réalités et la nécessité d’adaptation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous
Découvrez nos formules d'abonnement