Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

L’été sera propice aux emprunteurs

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
504
Evaluer cet article
photo : Philippe Taboret,

L’arrivée de Francois Hollande à la présidence n’a pas perturbé les marchés. Les  taux d’intérêts déterminés par le marché obligataire sont plus bas aujourd’hui (2,6 %) qu’en début d’année (3,3 %). Les banques, qui ont une réelle volonté de prêter, devraient lâcher du lest pour rattraper leur retard de production. « Ce phénomène est principalement lié e à l’attentisme des primo-accédants, qui ne pouvaient, ces dernières années,  acheter qu’avec des crédits sur 30 ans et un financement à 100 % », estime Philippe Taboret.

Mathématiquement, l’absence de cette clientèle sur le marché a conduit à une baisse des durées d’emprunt et à la hausse des apports personnels », souligne-t-il encore. S’il est probable que les conditions d’emprunt soient bonnes au cours de l’été, nul ne sait comment elles évolueront à la rentrée. Les menaces qui continuent de peser sur la Grèce, l’Espagne ou l’Italie pourraient tout remettre en cause.

Les primo-accédants qui envisagent d’emprunter sur 20 ou 30 ans avec l’intention de revendre au bout de 6 à 7 ans doivent saisir les opportunités sur les taux révisables capés. Un ménage qui emprunte 150 000 euros sur 20 ans à taux fixe de 4 % devra rembourser 908 euros par mois. Avec un taux révisable à 2,95 %, la mensualité sera ramenée à 828 euros. Si, dans 3 ans, le taux révisable remonte à 4,95 %, mais que ce ménage revend au bout de 5 ans pour racheter autre chose, son crédit lui coûtera au total 28 418 euros avec un taux fixe et 25 184 euros avec un taux révisable !

 

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne