Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

IMMONOT.COM : le marché se refait une santé

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
968
Evaluer cet article
photo :

Immonot.com expose tous les deux mois la tendance du marché immobilier. Cette dernière est issue d’une enquête nationale réalisée auprès d’études notariales, décryptée par le Professeur Bernard Thion pour Immonot.com. L’enquête concerne les mois de mars et avril 2013.

Amélioration continue des activités

En dépit d’un climat de récession peu favorable aux affaires, l’activité dans les services de négociation notariale semble reprendre petit à petit. La proportion des études ayant constaté une augmentation du nombre de compromis signés passe ainsi de 13% à 18%, tandis que celle enregistrant une contraction d’activité se réduit de 58% à 46%. « Activité négociation plus soutenue sur les mois de mars et d’avril avec des concrétisations mais uniquement sur des « petits prix » et après bien des tergiversations aboutissant à des baisses de prix très significatives » précise t-on chez Mes BOUVET et PLANCHER dans la Sarthe.

Cette lente amélioration du marché se retrouve aussi dans les annonces des notaires qui, en avril, augmentent de 10% pour dépasser 80.000 sur le seul site Immonot.com.

Stagnation de la baisse des prix

Cette reprise du marché semble s’accompagner d’une légère pause dans la dégradation des prix. Il est vrai que la baisse prononcée des taux d’intérêts constitue un frein sérieux à la chute des prix. Or, le 2 mai dernier, le taux moyen des crédits immobiliers à 15 ans est passé pour la première fois sous la barre des 3%. Cette tendance a pu être évaluée plus précisément sur Paris où, pour les compromis, les prix ont augmenté de +0,1% en avril faisant suite à +0,2% en mars.

Cette amélioration dans les transactions profite en particulier aux terrains constructibles qui peuvent paraître un bon compromis lorsque la situation du marché des logements devient plus favorable sans toutefois paraître définitive. C’est ainsi que la proportion des conseils à la vente de terrains connaît un net recul, passant de 72% à 54%. Pour les logements, ce revirement est beaucoup moins sensible, les conseils de vente en premier s’affichant à 67% contre 69% antérieurement. La proportion des conseils à l’achat atteint alors 27%. Ils concernent bien évidemment les villes ayant un fort pouvoir d’attractivité. D’après une récente étude faite par l’Université Paris-Dauphine[3], les cinq agglomérations les mieux classées pour attirer de nouveaux venus seraient : Pau, Avignon, Toulon, Bordeaux, Marseille-Aix-en-Provence.

©LeFilDeLimmo/BazikPress

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne