Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« 70 000 ventes supplémentaires en 2015! », Pascal Beuvelet, président fondateur d’In&Fi Crédits

Publié le
Publié le
Réagir 2 réactions
4 464
Evaluer cet article
photo : Pascal Beuvelet, Président Fondateur du Réseau In&Fi Crédits

Le nouveau plan de relance du logement et la volonté monétariste de la BCE sont de nature à améliorer la solvabilité des ménages et à redonner confiance aux investisseurs, quelque peu refroidis par la loi Alur.

L’immobilier est l’investissement privilégié  pour 59,8 % des Français. Les ménages détiennent un patrimoine globalement estimé à plus de 10 000 milliards d’euros dont 7 000 milliards sont en immobilier (Insee). Hélas, notre confi ance historique dans la pérennité et la sécurité de l’investissement immobilier a été très fortement ébranlée par la loi Alur.

Une conjoncture immobilière française désastreuse et une situation économique européenne en péril ont conduit le gouvernement et la Banque centrale européenne (BCE) à prendre en urgence des mesures correctives. Les récentes inflexions gouvernementale (détricotage  partiel de la loi Alur) conjuguées aux décisions monétaristes de la BCE (baisse du taux directeur, injection de nouvelles liquidités) sont de nature à relancer significativement notre activité immobilière.

Chez In&Fi, nous sommes très positifs sur l’impact prévisible de ces modifications. Pour 2015, au plan national, nous tablons sur 74 000 ventes supplémentaires. Compte tenu d’un crédit moyen de 142 000 euros (France entière), nous prévoyons un accroissement des volumes distribués supérieur à 10 milliards d’euros. Explications.

Sur le plan strictement financier, rien ne freine la production de crédits immobiliers puisque la BCE apporte aux banques des liquidités abondantes au taux plancher de 0,05 %. La volonté des banques à financer l’immobilier est formelle et ce sans aggravation des conditions d’octroi, concurrence interbancaire

oblige. Sous réserve de la fourniture par les emprunteurs des documents justificatifs de capacités, de revenus et d’apports, j’estime qu’il n’existe aucun obstacle  technique qui empêche le financement d’un bien immobilier.

Ainsi, disposer d’un apport supérieur à 10 % du prix d’achat est un plus pour négocier un meilleur taux mais certainement pas une condition impérative pour obtenir un crédit. Les courtiers financent régulièrement des primo-accédants à 100 % et des investissements locatifs à hauteur de 110 % incluant les frais d’acte.

En ce qui concerne l’évolution des  taux, je maintiens mon analyse d’octobre  2013 : les taux resteront durablement bas tant que l’infl ation ne sera pas revenue à minima à 1 %. Ce qui, en l’état, n’est pas envisageable avant 2016.

Le PTZ + revisité va faire revenir sur le marché de nouveaux acquéreurs, principalement des primo-accédants. L’objectif affiché du gouvernement est de distribuer 80 000 PTZ par an, contre 40 000 « visés » actuellement.

Les améliorations apportées au dispositif Pinel (ex-Duflot) pour l’investissement locatif dans le neuf (fiscalité  avec des durées à la carte 6, 9 ou 12 ans, location ouverte aux ascendants et descendants) engendreraient 15 000 ventes supplémentaires, selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

La crainte de la déflation entraînant une baisse signifi cative des intérêts de placement et des inquiétudes sur la pérennité du capital vont conduire des ménages à investir dans l’immobilier pour sécuriser leur patrimoine et l’avenir. Enfin, des espoirs de retour à meilleure fortune !

Pascal Beuvelet

Pascal Beuvelet, Président Fondateur d’In&Fi Crédits. Promoteur depuis 1975, à la tête de BGI Holding, membre fondateur du réseau Century 21 en France, Pascal Beuvelet maîtrise l’immobilier et la franchise. Au fait des problématiques des particuliers dans le financement de leurs acquisitions immobilières, il s’est naturellement intéressé au métier de courtier crédits : une profession dispersée, un marché en pleine explosion. Convaincu des effets de levier que la franchise offre à une démarche entrepreneuriale, il a choisi ce mode d’expansion pour implanter le réseau des agences In&Fi Crédits spécialistes en courtage de crédits. Son objectif : imposer In&Fi Crédits comme la référence des intermédiaires en recherches de financements pour les particuliers et les professionnels.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Vos réactions

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Le journal trimestriel

    Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

    Consulter en ligne