Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Plus de 4,2 millions de visites sur Bien’ici en mars !

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
564
Evaluer cet article

Bien’ici dévoile de très belles performances qui confortent sa position de numéro 3 du marché et valide son ambitieuse stratégie : promouvoir, moderniser et protéger l’avenir de toute une profession, tout en offrant aux internautes une expérience de recherche unique.

photo : topobienici

Propulsé par ses innovations continues et son ergonomie avancée, le trafic de Bien’ici a progressé de plus de 10% par mois sur l’année écoulée, avec une forte accélération au 1er trimestre 2018 : + 31% par rapport au dernier trimestre 2017*. En mars 2018, le site a ainsi recueilli 2,5 fois plus de visites qu’un an auparavant. Une performance très supérieure à la moyenne du marché.

Une croissance confirmée de l’audience

En parallèle, l’audience de Bien’ici regroupe désormais plus de 2 millions de visiteurs uniques chaque mois, ce qui confirme l’intérêt marqué par les internautes pour la qualité et l’ergonomie du site*. « Bien’ici, c’est aujourd’hui plus de 4 millions de visites mensuelles. Aucun site d’annonces immobilières n’a eu de croissance aussi rapide jusqu’à présent et nous sommes très fiers d’avoir atteint nos principaux objectifs : offrir la meilleure expérience du marché aux internautes, générer des contacts très qualifiés pour les annonceurs et attirer une large audience », déclare David Benbassat, Directeur Général de Bien’ici. De très nombreux professionnels de l’immobilier ont parié sur notre succès en adhérant à Bien’ici et les performances affichées aujourd’hui montrent qu’ils ont eu raison ! Nous tenons à les remercier pour leur confiance et leur soutien.»

Un marché de l’immobilier en plein bouleversement

L’année 2017 a été une année très positive pour les professionnels de l’immobilier, à la fois dans l’existant, avec plus de 986 000 ventes, soit plus de 17% en un an (source FNAIM) mais également dans le neuf avec 157 827 transactions, soit + 5,9 % sur un an (source FPI). Mais, ce marché de l’immobilier en plein essor est aujourd’hui confronté à deux incertitudes majeures

  • La concentration des portails historiques français qui pourrait entraîner des risques pour toute une profession mais aussi pour les internautes, en limitant les offres alternatives.
  • L’arrivée probable de Facebook, Google et Amazon dans l’immobilier neuf et existant qui, en utilisant en masse les données issues du comportement des utilisateurs, font peser un réel danger de désintermédiation pour les professionnels.

« Plus que jamais, les professionnels de l’immobilier doivent placer leur confiance dans Bien’ici, précise Jean-François Buet, Président de Bien’ici.  Innovations technologiques, tarifs maîtrisés, expérience utilisateur unique et contacts qualifiés pour les annonceurs : nous avons tenu toutes nos promesses et permettons à la Profession de se prémunir contre les risques liés à désintermédiation et à la concentration des portails historiques. Bien’ici n’est pas juste une démarche philosophique : c’est désormais le numéro trois du marché français et l’alternative la plus crédible et la plus performante offerte aux professionnels. En rejoignant Bien’ici, vous devenez acteur de l’immobilier de demain ! » 

De solides ambitions

Bienici.com poursuit donc son développement rapide et conforte ainsi ses ambitions : offrir aux consommateurs des solutions en phase avec leurs attentes et proposer aux acteurs de l’immobilier une alternative performante face à la concentration des portails historiques et à l’arrivée imminente des GAFA dans l’immobilier.

* Source : ATInternet 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne