Invité du Fil de l’Immo samedi 9 juin, Jean-Marc Torrollion revient sur un amendement adopté la veille par l’assemblée Nationale dans le cadre de la loi ELAN.

photo : AdobeStock_28121236(1)

« Nous avons tous les inconvénients d’une profession réglementée, il est temps que nous en ayons aussi les avantages, que l’on nous considère différemment, au même titre que d’autres professions réglementées, tels les notaires, les avocats, les experts comptables. Nous gérons une épargne investie dans l’immobilier, le patrimoine immobilier destiné à la location pèse 700 milliards d’euro », nous déclarait Jean-Marc Torrollion en fin d’année dernière.

L’Assemblée nationale a adopté vendredi 8 juin un amendement la protection du titre d’agent immobilier, d’administrateur de biens et et syndic. Aujourd’hui, le président de la Fédération Nationale de l’Immobilier se frotte les mains.

Pour le consommateur, cela va permettre une meilleure compréhension des compétences du professionnel et de la chaîne de responsabilité de son projet immobilier. Du côté professionnel, cela permet une clarification des modèles opérants sur le marché et un re-ordonnancement naturel de la profession. Pour l’Etat, il lui sera plus facile de s’appuyer sur ces nouvelles notions de titre pour porter sa politique du logement.

« La reconnaissance des titres professionnels est l’un des objectifs de mon mandat. Par cette victoire, la Fédération démontre qu’elle est un syndicat d’anticipation qui sait porter une vision de ses métiers auprès du Gouvernement. Nous poursuivons l’action dans un climat constructif pour dessiner les contours du nouveau CNTGI. Je tiens à préciser que seule la Fédération est à l’origine de cette victoire qui va bénéficier à toute la profession. J’espère que nos adhérents -que je souhaite de plus en plus nombreux- en seront fiers. »

Ecoutez l’interview de son président au micro d’Ariane Artinian.

 

Cet article vous a été :
Newsletterinscrivez-vous dès maintenant

Je m'abonne

VOIR LES NEWSLETTERS

Jean-Marc Torrollion
Photo de fnaimfnaim
Réagissez
Réagir
0
réaction
Dans la même rubrique
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *