Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Tout savoir pour une annonce immobilière optimisée

Publié le
Publié le
Réagir 1 réaction
725
Evaluer cet article

Un prospect séduit par une annonce immobilière en ligne a psychologiquement fait 50 % [1] du chemin qui conduit à la décision finale d’acheter ou de louer. Il est donc plus que nécessaire d’accorder une attention toute particulière à sa rédaction. L’analyse et les conseils de Bien’ici.

photo : AdobeStock_164022022

Une photo vaut 1000 mots

La photo est le premier élément visible de l’annonce : elle doit donner envie à l’internaute de cliquer pour en savoir plus. Pour un bon aperçu du bien, 5 à 7 photos sont nécessaires : des vues globales, une photo de la pièce de vie et des pièces techniques (cuisine et salle de bains) ainsi que l’atout principal du bien (vue, terrasse, jardin fleuri, piscine, etc.). Pour un maximum d’impact, le mieux et de prendre les photos de jour, à une heure de plein ensoleillement après avoir préparé le bien (rangement, nettoyage, home staging si besoin).

Bienici.com propose par ailleurs la visite virtuelle. Le résultat est consultable sur n’importe quel support, que ce soit un ordinateur ou un smartphone. L’avantage principal est de réaliser une « pré-visite » de qualité du logement avec les commentaires d’un professionnel. Valider l’adéquation du bien avec la recherche de l’internaute grâce à la visite guidée à distance, c’est l’assurance de se déplacer uniquement quand l’intérêt est virtuellement validé et de diminuer l’effet de déception.

La géolocalisation, un enjeu majeur

Les Français recherchent aujourd’hui des informations précises sur le logement, le quartier et ses centres d’intérêts : connaître la distance entre son futur logement et le centre-ville, les commerces ou son lieu de travail, est devenu une priorité. 91 % des Français affirment que la géolocalisation est un élément important d’une annonce immobilière.

La géolocalisation de l’annonce immobilière prend ainsi tout son sens. Elle permet un gain de temps au professionnel qui évitera ainsi des appels peu valorisants. Il pourra se consacrer à d’autres tâches plus importantes et aux prospects les plus « chauds ». L’expérience montre que, plus la localisation d’un bien est précise, plus les contacts pour le professionnel sont qualifiés et intentionnistes.

Bienici.com affiche les biens sur une carte en 3D, tout en sécurisant l’adresse des mandats, qui n’est jamais diffusée aux internautes. Chaque bien est positionné dans un cercle de géolocalisation d’un rayon variable qui tient compte de la zone géographique dans laquelle il se trouve et du type de mandat. Pour chacune des annonces, la précision de la géolocalisation est à déterminer, en passant d’un cercle très petit pour les locations et mandats exclusifs, jusqu’à un diamètre beaucoup plus large dans les zones moins denses.

Pour maximiser le nombre de contacts qualifiés délivrés, Bien’ici offre la possibilité à l’internaute de rechercher les annonces de logements disponibles à l’achat ou à la location, en fonction du temps de trajet (compris entre 10 min à 1h30) à partir d’un point précis, quel que soit le type de transport (voiture, transport en commun, vélo, et même à pied).

Des critères indispensables pour une annonce immobilière claire

Il est important de soigner son annonce pour retenir au mieux l’attention des internautes et pour convaincre les deux parties d’une transaction. Sa qualité doit en effet démontrer le professionnalisme de l’agent, tout en séduisant les acquéreurs et locataires potentiels.

Une annonce se doit d’être la plus exhaustive possible et ainsi comporter des caractéristiques incontournables sur le bien, à la fois contextuel et légaux ainsi qu’un descriptif plus rédactionnel.

Certains critères sont primordiaux à une annonce immobilière :

  • le lieu où se situe le bien (commune et même quartier) ;
  • le type de la transaction (location, vente, programme neuf…) ;
  • la nature du bien (appartement, maison, duplex, souplex…),
  • la surface habitable, le nombre de pièces et de chambres ou de salles d’eau
  • les mentions du Diagnostic Performance Énergétique (DPE) et Gaz à Effet de Serre (GES).

Le descriptif de l’annonce présente quant à lui l’atout principal de la maison (appartement avec terrasse, maison traditionnelle, etc) et de son environnement, le descriptif du bien par niveau, le détail des prestations. Plus celui-ci sera détaillé, plus l’annonce franchira la barrière des filtres de recherche appliqués par le client.

Que ce soit en location ou en transaction, quelques éléments légaux sont indispensables à une annonce immobilière. Les annonces de location doivent donc comporter :

  • Le caractère meublé de la location lorsque cela est le cas ;
  • Le loyer tout compris, c’est-à-dire le loyer mensuel augmenté de la part mensuelle des charges redevables par le locataire ;
  • Le montant de ces charges et les modalités de leur règlement ;
  • La surface en m² du logement ainsi que la commune et l’arrondissement lorsqu’il existe ;
  • Le montant du dépôt de garantie.

Lorsqu’une annonce à la vente concerne un logement en copropriété, cette dernière doit indiquer des informations relatives à cette particularité :

  • la mention explicite que le bien appartient à une copropriété ;
  • le nombre de lots constitutifs de la copropriété ;
  • la surface du logement en m² certifiée loi « Carrez » ;
  • le montant annuel des charges imputables au lot vendu ;
  • l’existence ou non d’une procédure de redressement du syndic.

Un prix juste

Le prix du bien est un critère déterminant d’une annonce immobilière. Afin d’être en position favorable par rapport à la concurrence, l’expertise du professionnel est au cœur de ce processus. Lui seul connait le secteur, les points forts et faibles du marché local, l’historique des ventes réalisées dans le quartier, les tendances du marché, etc.

Rendre visible l’annonce immobilière

Une fois l’ensemble des critères précédents complétés, l’annonce immobilière se doit d’être visible du plus grand nombre. Bienici.com propose de nombreux services pour répondre à chacun des objectifs terrains des agents immobiliers et les accompagner dans leurs défis du quotidien tels que :

  • la mise en place d’annonces recommandées, sélectionnées par l’agent et visuellement différenciées sur le site, qui permettent de booster l’attractivité des mandats et de générer encore plus de contacts qualifiés ;
  • l’amélioration de la visibilité des agences à tous les niveaux : sur la cartographie Bien’ici et l’annuaire des professionnels, mais également à travers des campagnes de visibilité ciblées (bannière notoriété locale) ;
  • des campagnes emails dédiées à l’agence : envoi d’un e-mailing mensuel sur le secteur de l’agence pour générer une nouvelle audience.

L’optimisation d’une annonce immobilière répond donc à de nombreuses bonnes pratiques qui permettent de lui donner plus d’impact et de visibilité. Une annonce immobilière bien réalisée et bien diffusée sur le web multipliera les contacts qualifiés et les chances de vendre ou louer rapidement.

L’optimisation d’une annonce immobilière répond donc à de nombreuses bonnes pratiques qui permettent de lui donner plus d’impact et de visibilité. Une annonce immobilière bien réalisée et bien diffusée sur le web multipliera les contacts qualifiés et les chances de vendre ou louer rapidement.

 

 

 

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Vos réactions

  • Par Logiciel immobilier IWS, il y a 18 jours

    Bonjour,
    Pratiquement d’accord sur tout, en revanche pas sur la géolocalisation.
    Enfin, pas celle sur les annonces internet.
    Je m’explique, en tant qu’agent immobilier je diffuse mes biens sur mon site et d’autres sites payants, Seloger, Leboncoin,…
    J’ai essayé la géolocalisation, elle ne sert qu’au particulier ou aux autres agences pour repérer un bien sans contacter l’agence.
    Vous l’aurez compris, une fois le délais du mandat terminé ils n’ont plus besoin de vous. On y perd plus que ce qu’on y gagne.
    En revanche dans son logiciel immobilier Oui. J’utilise pour ma part le logiciel IWS, car c’est une valeur ajouté que de proposer une visite du quartier ou de montrer la localité pour que l’acheteur se fasse une idée, lorsque vous avez déjà ses coordonnées.
    Alors je dirais, en interne Oui, sur le net Non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne