Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Les prix immobiliers devraient être globalement stables ou en hausse au cours des 6 prochains mois

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
4 186
Evaluer cet article

Yanport, l’expert de la data du marché immobilier résidentiel, publie aujourd’hui une étude * prédictive sur la probabilité d’évolution des prix de l’immobilier au cours des deux prochains trimestres dans les villes françaises de plus de 100 000 habitants.

photo : BIEN ESTIMER

Depuis mars 2020, les acteurs de l’immobilier s’inquiètent des effets que pourrait avoir la crise de la Covid19 sur les prix de l’immobilier. Et si les prix se sont stabilisés jusqu’ici, certains signaux, comme l’excès de stock de biens à la vente peuvent être avant-coureurs d’une potentielle baisse des prix immobilier.

Dans ce contexte, Yanport a souhaité s’appuyer sur les dernières avancées en matière d’intelligence artificielle pour analyser les données d’annonces immobilières et établir ainsi une prévision de la probabilité de hausse (supérieure à 1,5% sur 6 mois), stabilité (entre 0 et 1,5% sur 6 mois) ou baisse des prix immobilier.

Des prix stables ou en hausse au cours des 6 prochains mois

Cette étude qui s’appuie sur l’analyse de près d’un million d’annonces immobilières nous apprend que malgré la crise sanitaire et économique actuelle, une baisse significative des prix immobiliers à court-terme semble peu probable dans les villes de plus de 100 000 habitants.

En effet, à l’horizon du premier trimestre 2021, seulement un tiers (12 sur 40) des villes de plus de 100 000 habitants a une probabilité importante de voir leurs prix baisser ou se stabiliser.

Ainsi, malgré l’impact économique avéré de la crise sanitaire actuelle, les prévisions à 6 mois de l’étude menée par Yanport indiquent que l’évolution des prix de l’immobilier devrait suivre une toute autre tendance que celle craintes par les professionnels du secteur.

Focus sur les plus fortes probabilités de hausse et de baisse des prix immobiliers

Dans le détail par ville, l’analyse des données issues de l’étude Yanport fait ressortir les informations suivantes :

  • Les trois villes qui ont la plus forte probabilité de voir leurs prix immobiliers baisser au cours des 6 prochains mois sont Bordeaux avec une probabilité de baisse de 41%, Rouen avec une probabilité de baisse de 35% et Perpignan avec une probabilité de baisse de 34% ;
  • Les trois villes qui ont la plus forte probabilité de voir leurs prix immobiliers enregistrer une hausse significative (+ de 1,5%) au cours des 6 prochains mois sont Clermont Ferrand avec une probabilité de hausse de 76%, Nancy avec une probabilité de hausse de 76% et Brest avec une probabilité de hausse de 75% ;

*Cette étude (réalisée le 27 octobre dernier) s’appuie sur la méthodologie issue des dernières recherches académiques en matière de point de retournement de marché et l’analyse des annonces immobilières publiées au sein des principaux portails d’annonces français.

 

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne