Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Les bonnes questions à vous poser pour rejoindre une franchise.

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
506
Evaluer cet article

Rejoindre un réseau de franchise a un coût, implique de changer d’enseigne, de méthodes… Est-ce adapté à tous les agents immobiliers ? Olivier Alonso, président du groupe Nestenn, fait le point.

photo : olivier alonso

Cette crise a accentué le désir pour les agents immobiliers qui sont isolés de rejoindre un réseau de franchise.  L’année a été compliquée, la crise très dure : ceux qui s’en sont sortis le mieux après le premier confinement et qui s’en sortiront aussi le mieux après le second sont ceux qui ont été accompagnés par des réseaux qui maîtrisent bien les nouvelles technologies, la communication, les lois, bref qui ont apporté un soutien fort. Nous avons cette année beaucoup de demandes d’informations de la part des agents indépendants. Il faut savoir qu’un agent qui nous rejoint réalise très vite au minimum de 30 à 40 % de chiffre d’affaires supplémentaire, voire trois fois plus. La raison ? Les indépendants connaissent le métier mais il leur manque en général des outils et une organisation. Qu’ils se rassurent, le coût de la franchise est largement amorti dès la première année. Ce qu’ils dépensent, ils le récupéreront largement en services et chiffre d’affaires complémentaires. C’est juste un cap psychologique à passer ! Pour intégrer une franchise, les agents doivent se poser plusieurs questions : Sont-ils prêts à partager leurs mandats ? À appliquer des méthodes ? Chez Nestenn, il y a plusieurs conditions :

  • être motivé, prêt à accepter les règles, à se former… ;
  • avoir envie de travailler en interagences ;
  • avoir un bel emplacement ;
  • avoir une bonne réputation : Nestenn réalise une enquête dans le secteur de l’agent et regarde les avis client sur différents supports, car le réseau veut des candidats qui ont le souci de la qualité, de bien faire les choses. La franchise regarde les commentaires sur Google, la notoriété de l’agent, bref s’assure que les clients sont satisfaits de son travail ;
  • le secteur doit être disponible : pas question qu’il y ait une autre agence Nestenn au coin de la rue. Chaque franchisé doit pouvoir s’épanouir dans son secteur. Les critères d’expérience, d’âge, de sexe… n’ont que peu d’importance. L’aspect financier n’est pas non plus un élément important puisque, pour rejoindre Nestenn, les  droits d’entrée et de formation, qui s’élèvent à 10 000 euros HT, peuvent s’étaler dans le temps. Nous avons aussi des solutions de financement pour l’enseigne et le mobilier.

Chez Nestenn, le processs d’intégration est rapide. En trois mois, le contrat peut être signé, l’enseigne posée, les formations effectuées et l’agence démarrer. Et bonne nouvelle : un agent immobilier en difficulté a ses chances puisque c’est souvent un manque de méthode, de savoir-faire. Ce qui nous intéresse, c’est le projet !

A lire également

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne