Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Happy Jardinet, des carrés potagers pour cultiver du vert et de la convivialité dans les bâtiments en collectivité

Publié le
Publié le
Réagir 1 réaction
269
Evaluer cet article

Louer des carrés potagers en ville pour cultiver ses plantations et créer plus de liens humains avec ceux qui partagent nos lieux de vie, c’est l’idée de service originale proposée par Happy Jardinet en région parisienne.

photo : HAPPY JARDINET

Avez-vous remarqué combien les activités de jardinage sont devenues tendance auprès des Français ? Depuis un an particulièrement, les ventes de jardinage et les solutions d’aménagement pour les jardins et terrasses rencontrent un franc succès, notamment auprès des citadins qui rêvent d’un petit coin de verdure. Même en ville, les mini-potagers fleurissent partout sur les balcons, les terrasses et les toits aménagés.

Si cet engouement est vrai pour les particuliers, il l’est également pour de nombreux établissements et entreprises qui s’équipent de jardins – potagers afin d’entamer une démarche RSE et favoriser le bien-être de leurs collaborateurs avec une nouvelle activité ludique au bureau. Face à ces deux mouvances, Corinne Bussy, fondatrice de Happy Jardinet, a eu une idée de service originale :  proposer la location de jardinets à de nombreux bâtiments en collectivité pour le plus grand bonheur des usagers !

Des jardinets partagés installés sur mesure dans les bâtiments en collectivité

Très concrètement, Happy Jardinet propose la mise à disposition et la location annuelle de petits carrés potagers en bacs surélevés, à tous les types d’organismes, publics ou privés, qui aimeraient offrir à leurs usagers un petit coin vert à cultiver : des écoles, des maisons de retraite, des copropriétés, des entreprises, des associations ou encore des établissements de soins.

L’installation de ces jardinets se fait sur mesure, sur le lieu choisi en fonction de l’espace disponible (cour, toit, terrasse) et selon le choix et l’envie des usagers, qu’ils soient résidents, écoliers, salariés ou patients. À la livraison, les carrés potagers  sont remplis d’un compost très efficace, le substrat de fibre de coco, auquel peut être ajouté du lombricompost selon le type de culture souhaité. Les jardinets sont même ajustables en hauteur pour inclure tous les publics, soit plus haut pour jardiner debout sans se plier le dos, soit plus bas pour convenir aux enfants et personnes en fauteuil roulant. Tous peuvent ainsi y faire les plantations de leurs choix (fleurs, fraises, légumes, plantes aromatiques, etc) et profiter de leurs récoltes.

Pas d’inquiétude pour ceux qui n’ont pas (encore) la main verte, l’offre d’Happy Jardinet propose aussi un  service d’entretien périodique et s’adapte aux différents besoins : fourniture des plants et des outils, dispositif d’arrosage, et même des séances de formation et d’animation pour créer des occasion de rencontres autour de cette activité jardinage.

Des récoltes et du lien social pour les usagers d’un même lieu de vie

Aider à créer et renforcer le lien humain entre des personnes qui partagent un même un lieu de vie, c’est justement l’une des finalités de ce service. « L’idée n’est pas que chacun ait son propre bac et le gère tout seul mais qu’au contraire, chaque jardinet soit géré par trois ou quatre personnes qui échangent sur ce qu’elles veulent planter, se répartissent les tâches et récoltent les fruits de leur culture ensemble » explique la fondatrice.

« Cette envie de créer une activité collaborative est justement ce qui décide nos clients à louer leurs premiers jardinets. Parmi eux, nous comptons notamment une école de 400 élèves, une start-up parisienne, mais aussi un ensemble de trois maisons de retraite situées en région parisienne » poursuit Corinne Bussy. « Les responsables de Ehpad que nous avons rencontrés ont été ravis de proposer à leurs résidents une nouvelle activité collective de jardinage, qui permet de rompre l’ennui et la solitude. Malgré le confinement, nous avons même organisé une séance d’animation en ligne avec eux afin de leur donner un tas de conseils pratiques pour leurs plantations ». La fondatrice peut ainsi se réjouir de voir que l’offre proposée par Happy Jardinets devient un vecteur de lien social pour tous les participants et une solution d’aménagement pour les organismes urbains en quête d’un petit coin de verdure !

 

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Vos réactions

  • Par Marc Corradini, il y a 14 jours

    Très bonne idée, cette offre originale va faciliter la mise en place de jardins potagers dans les copropriétés et autres lieux de vie en commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne