Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Les 5 chiffres clés pour décrypter le marché immobilier en cette rentrée 2021

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
2 106
Evaluer cet article

La crise du Covid n’a pas été sans conséquence sur le secteur immobilier. Au terme de ce premier semestre, Papernest, le service de courtage immobilier, vient de publier une étude complète sur les 15 chiffres à retenir pour mieux comprendre le marché en cette rentrée 2021. Focus sur les 5 chiffres sélectionnés par notre rédaction.

photo : 2021 Happy New Year with house model on table wooden background. Banking, real estate, investment, financial, savings and New Year Resolution concepts

1.     82 % des Français voient l’immobilier comme un investissement sûr

Malgré la crise sanitaire, la pierre a toujours autant la cote en France. Une grande majorité des Français, 82 %, considère ainsi l’immobilier comme un placement sûr et rentable. Un investissement qui est par ailleurs aujourd’hui largement plus plébiscité que la bourse, puisque seuls 7 % des Français se déclarent attirés par les investissements boursiers.

2.     34 % des acheteurs pensent que le nombre d’offres va diminuer

Et pour cause : lors que le nombre d’acheteurs augmente, la quantité de biens disponibles sur le marché diminue. On compte ainsi aujourd’hui 10 acheteurs pour le même bien. 34 % des acquéreurs potentiels pensent que le manque de logements va s’aggraver dans les prochains mois et les prochaines années.

3.      44 % des particuliers estiment que c’est le bon moment pour acheter

Même si la période actuelle pourrait être jugée comme peu propice puisqu’incertaine quant à la fin de la pandémie, 44 % des particuliers pensent que la période actuelle est propice à l’achat d’un bien immobilier. Et ce, malgré la hausse des prix, de la rareté des biens et de la faible marge de négociation.

4.      3,8 % : la marge de négociation du prix affiché

Dans un marché immobilier tendu, les prix se négocient peu. La raison ? Les propriétaires veulent à tout prix vendre leur bien au meilleur tarif et la forte demande les incitent à moins négocier. Que ce soit pour les appartements ou les maisons, la marge de négociation est ainsi en moyenne de 3,8 % du prix de vente affiché. Elle varie bien évidemment selon les régions : elle est par exemple de 2 % en Bretagne, mais de plus de 17 % dans le Limousin.

5.      3 673 €/m² : le prix moyen de l’immobilier ancien

Selon les derniers chiffres de l’immobilier, le prix moyen d’acquisition d’un bien ancien est en moyenne de 3 673 euros par m².  Des tarifs qui varient selon la nature du bien (2 953 euros par m² en moyenne pour une maison et 4 366 euros m² en moyenne pour un appartement) et bien entendu la ville. Paris est ainsi la ville dans laquelle le coût de l’immobilier est le plus élevé. Le prix moyen de l’immobilier dans la capitale est de 11 194 euros par m², avec d’importantes disparités selon les quartiers : plus de 14 000 euros par m2 dans les 6e et 7e arrondissements, plus de 11 000 euros par m2 dans 11 des 20 arrondissements, et plus de 10 000 euros par m2 dans 16 des 20 arrondissements.

Découvrez sur le site de Papernest les 10 autres chiffres clés à retenir pour décrypter le marché immobilier en 2021

 

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne