TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« L’isolation par l’intérieur », Dominique Boussuge, Pathologiste – Expert

Publié le
Publié le
Réagir 1 réaction
1 759
Evaluer cet article

Vos clients aspirent à plus de confort thermique et moins de dépenses d’énergie ? L’isolation de leur logement par l’intérieur est une solution efficace à leur recommander.

photo : Interior wall thermal insulating, 3d illustration

Saviez-vous que les murs représentent jusqu’à 25 % des pertes de chaleur dans un logement mal isolé ? Pour y remédier, l’isolation par l’intérieur peut se faire par les combles ou par les murs.

Abordons les détails de chacune de ces deux méthodes.

L’isolation des combles

Pour procéder à une isolation des combles, le polyuréthane est un isolant recommandé pour ses excellentes performances énergétiques. Fabriqué à partir d’un moussage de polyol, de méthylène et d’agents gonflants, cet isolant a une haute résistance à l’humidité qui permet de lutter efficacement contre les problèmes de moisissures et de champignons. Les isolants en polyuréthane se déclinent en deux formats : la mousse ou les panneaux.

  • La mousse projetée présente l’avantage de prendre la forme souhaitée, elle permet donc un usage relativement polyvalent. Il faut opter pour une épaisseur entre 15 à 20 cm ;
  • Les panneaux de polyuréthane sont rigides, résistants et offrent de bonnes performances même avec une faible épaisseur. Mieux vaut opter pour une épaisseur entre 12 et 16 cm.

Le prix d’un isolant à base de polyuréthane au m² varie selon ses caractéristiques, mais l’on estime que ce tarif s’étend de 15 à 70 €/m2 en moyenne. Il dépend de l’endroit où va se concentrer l’isolation :

  • Les panneaux de polyuréthane coûtent environ 50 à 70 €/m² ;
  • L’isolant avec polyuréthane en mousse projetée est moins onéreux et coûte en moyenne 15 à 35 €/m² car il nécessite moins de main d’œuvre et de travail que la découpe des panneaux.

L’isolation des murs

L’isolation thermique des murs par l’intérieur (ITI) consiste à poser un isolant sur les murs à l’intérieur du logement. Cet isolant permet de limiter les transferts de chaleur et de froid entre l’intérieur et l’extérieur d’un logement, et ainsi de le rendre à la fois plus économe et plus confortable. En effet, l’isolation des murs est un levier significatif en matière d’économies de chauffage et de confort thermique.

Pour ce type d’isolation, il est nécessaire de prévoir une épaisseur de matériau entre 14 cm et 20 cm. Sachez que l’épaisseur est étroitement associée à la résistance thermique R de l’isolant. Plus la valeur R est élevée, plus le matériau est performant. De même, plus le matériau est épais, plus R est important.

Pour optimiser les performances de chaque isolant, il est important de connaître la bonne épaisseur nécessaire :

  • Panneaux composites : 3 cm
  • Isolants naturels : laine de mouton, fibre de bois, ouate de cellulose, textile recyclé : 20 cm
  • Laines minérales : 16 à 21 cm
  • Polystyrène, polyurthane (extrudé, expansé) : 16 à 18 cm
  • Laine de chanvre : 24 cm

Les méthodes d’application

Pour éviter la perte de place avec un isolant trop épais, recommandez à vos interlocuteurs de privilégier un matériau à forte conductivité thermique. Il existe trois méthodes d’application pour les murs intérieurs : l’application directe des isolants sur les murs, la pose de l’isolant entre le lattage des murs, l’installation d’une contre-cloison sur des murs existants.

  • Avec la laine de verre : la laine de verre peut être appliquée sur n’importe quelle surface : les combles, les plafonds, les murs, les planchers et les cloisons. Il faut prévoir un minimum de 12 cm pour atteindre une résistance thermique de 3,7 m2 K/W.
  • Avec le polyuréthane : le polyuréthane a un très bon pouvoir isolant, il résiste à l’humidité et à la compression. Une mousse projetée de polyuréthane d’une épaisseur de 10 cm est suffisante pour avoir une conductivité thermique satisfaisante à 3,8 R (m2.K/W). En revanche, si le polyuréthane est sous forme de panneaux, prévoyez une épaisseur entre 9 et 11 cm.
  • Avec la fibre de bois : matériau 100 % naturel, la fibre de bois est fabriquée à partir de chutes de bois, mais elle est moins performante. Il faut donc opter pour une épaisseur de 14 cm pour bénéficier de ses vertus.

Une nouvelle génération d’isolants à privilégier : les isolants sous vide (PIV)

Le PIV (panneau d’isolants sous vide) représente la nouvelle génération d’isolants, avec des qualités thermiques exceptionnelles. Cet isolant ultra-mince est composé d’un matériau « âme » confiné dans un film étanche et
mis en dépression. Il est cependant peu répandu sur le marché en raison de son prix encore élevé : comptez entre 40 et 80 € le m2 pour ces panneaux.

Ces PIV ont une épaisseur de 3 cm et se distinguent par une conductivité thermique entre 0,0042 à 0,005 W/m.K. Autrement dit, ce sont actuellement les plus performants du marché !

 

Ne manquez pas aussi
A lire également

Dominique Boussuge

PATHOLOGISTE - EXPERT TECHNIQUE & SCIENTIFIQUE OUVRAGES BÂTIS & OUVRAGES D’ART - PROTECTION & SAUVEGARDE DU PATRIMOINE MONDIAL - EXPERT INTERNATIONAL - CONFERENCIERE - FORMATRICE - PROFESSEURE AFFILIEE EN ECOLE SUPERIEURE

Depuis 1990, Dominique parcours le monde à la sauvegarde du patrimoine, elle exerce la fonction d’Expert technique et scientifique en Ouvrages Bâtis et Ouvrages d'Art et de Pathologiste national et international
Depuis l'an 2000, elle forme, partout en France et à travers le monde, des professionnels de l'immobilier et du bâtiment issus de tous horizons (Ministères étrangers, Ingénieurs structures, Agents immobiliers, Experts immobiliers, Banques, Promoteurs, ...) pour ses connaissances en Pathologie des ouvrages bâtis et ouvrages d'Art.et référencée Datadock.
Elle est professeure en école supérieure de l'immobilier et intervenante dans diverses Facultés en France comme à l'international pour les formations diplômantes.
Dominique est Membre du Jury à l'Université de Paris Panthéon- Sorbonne en Master 2 Ethires, pour la philosophie appliquée en entreprise, en responsabilité sociale et environnementale.

Elle a innové dans la formation en mettant en oeuvre les OUTSIDE TRAINING, afin d’optimiser les formations en pathologies des ouvrages bâtis, elle propose une innovation. Ces formations sont dispensées, au travers de visite en extérieure, sur des bâtis sélectionnés par les stagiaires ou au détour de ruelles empruntées.
Elle a souhaité traversé les frontières des murs pour vivre la formation différemment.

Elle effectue en France comme à l'International? toutes missions d’Audit, d'Expertises, d'Etudes, de Conseils ou de Formations pour : Les Etats et Ministères étrangers, Les offices publics, Le Patrimoine National, Les Maîtres d'Ouvrages (missions d’A.M.O.), Bureaux d'Etudes, Entreprises, Gestionnaires de patrimoines bâtis, particuliers, Université, Organismes d’Enseignements supérieurs ou de Formations, et tous les acteurs de l'Immobilier.

contact@lesexpertsvauban.org
06.23.69.61.65

PUBLICATIONS D'OUVRAGES:
Pathologies des ouvrages bâtis niveau 1,
Pathologies des ouvrages bâtis niveau 2,
Pathologies dans les copropriétés
Pathologies des ouvrages d'Art

Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Vos réactions
  • Par Jorgensen, il y a 1 mois

    Merci pour cet article très intéressant.
    Concernant les isolants minces, est-il possible de les percer ?
    merci pour votre retour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne