TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Négociateurs : comment tirer son épingle du jeu pendant la crise ?

Publié le
Publié le
Réagir 1 réaction
1 946
Evaluer cet article

Si certains professionnels semblent subir le marché, Romain Cartier invite les négociateurs à adopter les meilleures pratiques pour se différencier.

photo : Romain Cartier Portrait - JDA

Face au repli des transactions, la conjoncture préoccupe nombre des acteurs du secteur. Sur le terrain, Romain Cartier, expert immobilier et formateur, remarque que tous les professionnels ne sont pas fragilisés de la même façon.

« Je constate que l’avis de tempête qui gronde distingue les négociateurs aguerris et ceux arrivés dans la profession plus récemment, ayant bénéficié depuis trois ans d’un marché anormalement dynamique où les transactions étaient signées presque sans effort ».
C’en est désormais fini. Alors, comment tirer son épingle du jeu lorsque celui-ci se complique ?

Investir son temps dans les relations clients

Tout d’abord, les meilleurs négociateurs ne se différencient pas par leur approche du marché, mais plutôt par leur approche singulière des clients, présente Romain Cartier. « On remarque chez les négociateurs d’expérience une excellente faculté à placer le client au cœur de toutes leurs actions : ils accordent une place prioritaire à la découverte de chaque profil. Ils sont à même de déterminer à qui ils ont affaire et ajustent leurs conseils sur mesure ».

Romain Cartier poursuit : « dans une conjoncture où l’attentisme empêche d’avancer, il n’est plus envisageable de se positionner comme un « simple » vendeur de biens. Les négociateurs experts savent investir du temps pour nouer une relation de confiance avec leurs clients. Ils ne voient pas la signature d’une transaction comme une fin en soi, mais ils sont animés par la volonté de délivrer les bons conseils et les bonnes informations au moment opportun, de façon à permettre la meilleure réalisation de chaque projet ».

C’est grâce à cette expertise du conseil que la profession des négociateurs peut se distinguer au cours de ce cycle difficile.

À lire aussi : Tout savoir sur les négociateurs d’élite

Ne pas subir le marché, se diversifier

S’il est vrai que le marché est anxiogène, Romain Cartier rappelle qu’il est primordial de ne pas transmettre cette anxiété aux clients. « Les négociateurs doivent investir dans un discours informatif et instructif auprès de leurs prospects et clients ». C’est aussi le moment de s’enrichir de nouvelles compétences. « L’avenir appartient aux travailleurs qui vont tirer partie de cette période pour se perfectionner, se former, voire diversifier leurs activités ».

Enfin, communiquer sur son savoir-faire et son savoir-être fait partie des bonnes pratiques. « Il s’agit de raconter quel.le professionnel.le on est à travers le récit de ses expériences clients. In fine, la satisfaction client est le fidèle miroir de nos pratiques et de notre succès ! ».

À lire aussi : Romain Cartier, un ambassadeur pour les négociateurs immobiliers

 

Alix Fieux

Journaliste de passion et juriste de formation, Alix Fieux aime aller à la rencontre des acteurs de l'immobilier pour découvrir les initiatives originales des agences et des entreprises qui renouvellent le secteur. Son deuxième sujet favori ? L’essor d’une nouvelle génération de ressources humaines qui concerne également les professionnels de la pierre, pour comprendre comment mieux recruter, manager et fidéliser leurs talents !
Auparavant, elle a également travaillé en tant que journaliste et responsable éditoriale pour différents médias et marques sur des sujets d'actualité variés.
La veille des professionnels de l'immobilier !
En savoir plus

A lire également
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Vos réactions
  • Par Remonato, il y a 11 mois

    Intéressant :
    Conclusion pour une grande majorité d’AI:
    Vivez sur vos réserves , ne prenez plus de salaire et pour vos collaborateurs : vivez d’amour et d’eau fraîche ..
    Notre profession se meurt tout simplement .

    Merci pour votre article 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous
Découvrez nos formules d'abonnement