TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Le pouvoir d’achat immobilier des Français en hausse dans presque toutes les villes

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
268
Evaluer cet article

Tandis que la problématique du pouvoir d’achat fait partie des sujets phares des débats politiques actuels, comment se porte le pouvoir d’achat immobilier des Français pour le premier semestre 2024 ? Meilleurtaux fait le point sur l’évolution des 6 derniers mois du pouvoir d’achat immobilier des Français dans les 20 plus grandes villes de France, entre aujourd’hui et décembre 2021.

photo : La Terrasse-sur-Dorlay village in Loire department in central France. The town is a part of the Natural park Pilat.

Entre l’instabilité politique, les conflits géopolitiques et la pandémie mondiale, les taux d’emprunts ont explosé entre 2021 et 2023 : ils sont passés de 1 % en 2021 à plus de 4 % fin 2023. En 2024, pour la première fois depuis plusieurs années, ces taux ont enfin commencé a baissé puisqu’on observe aujourd’hui des taux en moyenne à 3,70 % sur 20 ans. Cela impacte positivement la capacité d’emprunt des Français et ainsi leur pouvoir d’achat.

Le pouvoir d’achat immobilier augmente dans quasiment toutes les villes de France depuis décembre 2023

Hormis à Nîmes (qui reste stable), on note une augmentation du pouvoir d’achat pour toutes les villes du classement sur les 6 derniers mois.

En tête de liste des évolutions positives, on retrouve Saint-Etienne, où il est possible aujourd’hui d’acquérir 123m² (+5 m²) pour 169 408 € empruntés. Sans surprise, pour cette même somme à Paris, on ne gagne pas beaucoup d’espace mais l’évolution reste positive puisqu’on passe de 17 à 18 m². Idem pour Nice et Toulon où l’augmentation est un peu timide (+1 m²). Cependant pour d’autres villes comme Strasbourg, Toulouse, Lille, Reims, Dijon ou encore Le Havre, on gagne 4m² à l’achat pour un emprunt similaire. « Même si ces évolutions sont encore timides, il s’agit de la première amélioration de la situation depuis le début de la crise en 2022 ! C’est un signe très positif pour le marché et cela devrait encourager les Français à reprendre leurs projets immobiliers » souligne Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.

2021 versus 2024 :  une situation très différente

« La chute du marché de l’immobilier a conduit à des baisses du prix au m² notamment dans les grandes villes » observe Maël Bernier.

Qui plus est, si on compare le pouvoir d’achat en décembre 2021 versus le pouvoir d’achat en juin 2024, les écarts sont extrêmement importants pour certaines villes. Maël Bernier précise : « En effet, malgré une légère évolution positive entre décembre 2023 et aujourd’hui, si on compare avec fin 2021, certaines villes ont perdu jusqu’à 35 m² soit l’équivalent de 2 pièces habitables. C’est le cas par exemple de Nîmes (-35 m²), Toulon (-34 m²) et Le Mans (-34 m²). Sur cette même période, on note aussi une baisse très importante du pouvoir d’achat à Saint-Etienne (-27), Grenoble (-21), Le Havre (-25), Dijon (-19) et Marseille (-19) ».

Ce qu’il faut retenir

C’est la première fois en 4 ans que l’on note une évolution positive du pouvoir d’achat immobilier des Français mais nous sommes encore loin de la situation de 2021. On doit cette amélioration à la baisse des taux mais aussi à quelques ajustements baissiers sur les prix.

Le pouvoir d’achat est cœur des préoccupations aujourd’hui. Et pour cause, les Français ont perdu énormément de pouvoir d’achat immobilier ces dernières années ; « Si nous regardons sur 4 années entre 2021 et 2024 c’est 18 m² de perdus en moyenne en France, il est donc très clair que le pouvoir d’achat immobilier des Français a chuté. Auparavant, la faiblesse des taux compensait des prix en forte hausse, ensuite, nous avons dû faire face à des hausses de taux sans baisse de prix et aujourd’hui, les taux baissent et les prix s’ajustent, la situation est donc plus favorable » ajoute Maël Bernier.

Reste à voir comment le contexte politique actuel impactera le second semestre de cette année.

À lire aussi : Professionnels de l’immobilier : comment réagir dans un marché figé par les échéances électorales ?

La référence des pros de l’immobilier enfin chez vous !
En savoir plus

A lire également
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous
Découvrez nos formules d'abonnement