Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Redécouvrez l’efficacité des panneaux

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
2 779
Evaluer cet article

Aujourd’hui, tous les moyens sont bons pour communiquer sur un bien à vendre. C’est ainsi que l’affichage traditionnel réapparaît. Petits rappels pour une bonne utilisation des panneaux.

photo :

Ce n’est un secret pour personne, les nouvelles conditions du marché de l’immobilier se traduisent par un allongement des durées de ventes et par des commercialisations plus difficiles. Aussi, de nombreux professionnels retrouvent leurs réflexes et, ne se contentant plus des seules annonces Internet, ils utilisent toutes les techniques de diffusion des biens à leur disposition. Et voilà donc les panneaux « À vendre » qui s’affichent de nouveau sur les balcons !

Un dispositif souvent mal aimé

Ce retour des panneaux est symptomatique de l’état du marché car ce dispositif est généralement mal aimé des agents immobiliers, qui ne l’utilisent qu’en dernier recours. Plusieurs raisons sont à l’origine de ce désamour : le panneau donne l’adresse du bien à vendre, donc il fait courir le risque que la vente soit réalisée directement par le propriétaire ou par un confrère ; beaucoup de propriétaires n’acceptent pas d’afficher à la vue de leurs voisins la mise en vente de leur logement ; enfin, les modalités pratiques sont souvent perçues comme rebutantes, et même les négociateurs bricoleurs sont réticents à se charger de la pose. Un outil puissant de géolocalisation La première qualité du panneau est la précision du ciblage géographique. Etant placé sur le bien à vendre, le panneau génère rapidement des contacts d’acquéreurs potentiels qui résident dans le quartier et qui souhaitent y acheter en toute connaissance de cause. Une promesse de contacts Le panneau est un des rares moyens de déclencher des demandes chez des  personnes qui ne songeaient pas à acheter ou qui n’arrivaient pas à se décider.

 

La proposition de vente est en effet plus concrète et plus crédible que sur une annonce : « Un appartement ici, dans cet immeuble et il faut vraiment le voir ! ». Par ailleurs, le teasing fonctionne parfaitement avec ce type de support qui  comprend très peu d’informations. Cela incite le client à téléphoner de façon naturelle à l’agence qui peut ainsi  développer son argumentation de vive voix, faire venir le prospect à l’agence et enrichir son fichier de contacts. Enfin, le panneau est un support de communication quasiment gratuit, une raison supplémentaire de ne pas s’en passer.

Un support simple à utiliser à condition de …

Poser un panneau est une action de communication simple pour vendre un bien, bien plus simple et plus directe que la rédaction d’une annonce Internet détaillée. Pourtant il faut veiller à éviter de faire certaines erreurs que l’on rencontre parfois. …

Surveiller la taille du panneau

C’est un élément qui a son importance. Si le panneau est trop petit, le texte devient peu lisible dès que le panneau est accroché en hauteur. Pour  éviter cela, il convient de vérifier que toute personne située sur le trottoir d’en face peut lire le numéro de téléphone sans difficulté. …

Soigner le texte

Sur un panneau, le texte est réduit au minimum, pour autant, le nom de l’agence ne suffit pas. Il est préférable d’indiquer « À vendre », ou « À louer », avec le type (T2, T4). Trop peu d’informations est un facteur qui décourage de nombreuses personnes et un frein au passage à l’acte. …

Faire attention à l’accrochage

Le panneau doit être solidement accroché. Donner une mauvaise ficelle à un négociateur qui ne sait pas faire de noeud, et le panneau risque de pendre lamentablement, ou pire, s’envoler… …

Prendre une assurance

Il est donc important de vérifier que l’agence est assurée contre les dégâts causés par la chute éventuelle du panneau. Certes, les passants blessés ne sont pas légion, mais un panneau emporté par la tempête peut se révéler dangereux, et c’est bien l’agence qui sera tenue pour responsable

Hervé Parent

Hervé Parent est consultant spécialiste du marketing immobilier.

Il a fondé en 2013, puis développé RENT- Real Estate & New Technologies, le salon des innovations et des nouvelles technologies pour l’immobilier.

Président de 2003 à 2013 de la Fédération française de l’Internet immobilier - FF2i et aujourd’hui associé de PBA – Property Business Accelerator société de conseils en innovation digitales pour l’immobilier

Diplômé HEC, Hervé Parent a dirigé le marketing de grandes sociétés de services immobiliers telles que Bourdais et Bazin. Depuis 1998, gérant du cabinet HP Conseils, il réalise de nombreuses missions dans le secteur de l’immobilier et plus particulièrement de l’Internet pour l’immobilier.

Conférencier, formateur et auteur de l’ouvrage « Le marketing de l’immobilier », Dunod.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne