La rédaction d’annonces immobilières et leurs publications fait partie intégrante du travail d’agent immobilier. Une tâche, qui peut sembler anodine, mais qui est en fait des plus importantes. Il est donc nécessaire d’apporter une réflexion particulière à chaque annonce que vous allez écrire.

photo : Annonces IMMO

Voici 5 conseils faciles à adopter pour optimiser vos annonces immobilières.

 1. Écrire sans abréviations

 Le jargon immobilier regorge de raccourcis linguistiques, par exemple on parle de « sdb » pour « salle de bain » ou encore de « 3p » pour « 3 pièces ». Cependant ces abréviations sont négatives pour le référencement de l’annonce sur les moteurs de recherche. Ces derniers, par exemple Google, ne vont pas reconnaître le raccourci « sdb », ils ne considéreront donc pas ce mot dans leur analyse, votre annonce ne sera donc pas référencée sur le critère salle de bain…

Il en sera de même pour l’abréviation « 3p » à la place de « 3 pièces », ce qui est pourtant un élément déterminant dans les critères de recherche d’un futur acquéreur ou locataire. Il est donc nécessaire d’écrire tous les termes sans abréviations dans vos annonces de biens.

 2. Définir un titre clair et accrocheur

 Le titre de l’annonce doit susciter l’intérêt, donner envie. Il doit donc être accrocheur et inclure les données principales qui feront écho à la recherche d’un acquéreur ou d’un locataire. Veillez à mentionner dans votre titre d’annonce : le type de bien (maison, immeuble, appartement, duplex…), le nombre de pièces, la localisation géographique (le nom de la localité ou bien du quartier pour une grande ville).

Les adjectifs sont aussi importants pour qualifier le bien, par exemple :  » Paris 10ème arrondissement. Superbe 3 pièces Haussmannien de 65 m² refait à neuf en 2016. Style contemporain. « 

 3. Publier une annonce détaillée sur votre site internet

 Tous les moteurs de recherche ont besoin d’un minimum de contenu pour qualifier les pages et donc les référencer. Idéalement, les pages doivent contenir un minimum de 200 mots. Même s’il est difficile de rédiger une annonce immobilière de cette taille, cela apporte une véritable valeur ajoutée pour le référencement naturel (SEO).

Au niveau de la construction de l’annonce, les informations principales comme le type d’offre (vente, viager, location, programme neuf…), le type de bien, ainsi que le nombre de pièces doivent figurer au début de l’annonce.

Ensuite, place aux informations plus secondaires telles que les caractéristiques intrinsèques du bien (vue, terrasse, résidence sécurisée…) ainsi que sa superficie et sa répartition (nombre de chambres, salle d’eau…).

La description de l’environnement et la situation géographique sont des éléments importants qui permettront d’autant plus facilement d’atteindre les 200 mots et d’optimiser le référencement de votre annonce immobilière.

 4. Personnaliser votre annonce pour chaque support

 Dans la majorité des cas, vous partagez votre annonce sur plusieurs portails immobiliers ainsi que sur votre site internet. Cette annonce doit impérativement être différente, personnalisée sur chaque site où elle va être publiée. Cela de manière à éviter du « duplicate content », une pratique pénalisée par les moteurs de recherche qui valorisent l’exclusivité de contenu.

L’utilisation de synonymes et la reformulation sont donc un exercice à maîtriser ! Certains logiciels immobiliers facilitent même la tâche en permettant à l’utilisateur de changer le texte de l’annonce pour chaque portail immobilier au moment de l’export de l’annonce.

 5. Ajouter au moins une photo à l’annonce

 C’est un fait, les annonces qui ne contiennent aucune photo obtiennent beaucoup moins de clics. L’absence de photo bloque le visiteur du site et cela même si le titre correspond à sa recherche.

 Pour pallier à ce problème, il est indispensable d’associer au moins 1 photo principale au bien, qui sera présente sur le listing des résultats de recherche de votre prospect. Cette photo ne doit pas nécessairement représenter le bien mais par exemple le quartier !

L’annonce ayant une photo principale, la barrière du  » clic » sera effacée et les visiteurs pourront à minima lire le descriptif du bien, l’annonce suscitera donc plus d’intérêt.

L’annonce immobilière est la porte d’entrée vers un premier contact, elle reflète aussi l’image de l’agence. Elle doit donc être réfléchie et travaillée afin de maximiser sa visibilité !

.

 

Olivier Bugette

Dirigeant et Fondateur de La Boite Immo

 

 

 

 

 

 

.

Cet article vous a été :
Newsletterinscrivez-vous dès maintenant

Je m'abonne

VOIR LES NEWSLETTERS

olivier bugette
Réagissez
Réagir
0
réaction
A lire également
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *