Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

En visite, taisez-vous !

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
5 970
Evaluer cet article

Attention, votre volubilité commerciale peut agacer vos clients. Laissez place au silence pour booster vos ventes.

photo : EN VISITE JOURNAL DE LAGENCE

Le silence est d’or mais se taire n’est pas le plus naturel pour les vendeurs, c’est nécessaire pourtant pour laisser le client venir à soi.

Stop au baratin

Extraverti et sociable, vous mettez à l’aise les candidats acheteurs. C’est l’occasion de faire bonne impression. Hélas, s’ils ont besoin de se sentir accueillis, votre flot de paroles renforce leur méfiance quant à votre côté « vendeur ». Moins vous parlerez, plus vous vous démarquerez. Un simple bonjour souriant et un dossier de vente en main ont plus d’impact que n’importe quel bavardage marchand. Proposez-leur plutôt, dès leur arrivée, de découvrir par eux-mêmes le bien, en toute décontraction. C’est tellement plus agréable que d’avoir un « vendeur sur le dos » pour s’entendre dire  » Ceci est une cuisine ! » ou « Comme la vue est belle pour le quartier ! ».

Prenez du recul

Les néophytes veulent avant tout voir si le bien correspond à leur idée et s’ils s’y sentent bien. Leur laisser le temps de se l’approprier est fondamental. Ils vous poseront des questions ensuite s’les d’emblée à  visiter l’habitation sans les suivre, tout en leur disant que vous leur communiquerez des informations après, et répondrez à leurs interrogations. Mais ne vous éloignez pas trop et surtout ne pianotez pas sur votre portable, vous auriez l’air nonchalant.

Observez

De manière discrète observez comment se déroule la visite. Combien de temps passent les visiteurs dans les pièces. Le temps, c’est de l’intérêt ou un problème potentiel. Lequel de Monsieur ou Madame mène la danse ? Mieux vaut vous adresser au bon décisionnaire. Comment sont-ils habillés ? Monsieur porte des chaussures de runner ? Parlez- lui du bois qui se trouve à proximité. Monsieur s’intéresse à la cave à vin et Madame à la buanderie, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Intéressez-vous à eux en silence, ils vous le rendront décuplé. Vous aurez créé ce petit lien magique qui déclenche une vente.

Ecoutez

Ensuite, viennent les questions. Comptez 6 secondes avant de répondre. Cela donne le sentiment à votre interlocuteur d’être écouté et lui confirme votre intérêt pour sa personne. La confiance s’instaure. Le silence incite également votre visiteur à reprendre naturellement la parole pour meubler ce vide, voire à répondre parfois lui-même à ses questions. Ceci l’amènera souvent à vous donner des informations qui lui paraissent secondaires mais qui sont essentielles pour vous. Il se dévoile. Ne l’interrompez surtout pas et ne finissez pas ses phrases. Attendez qu’il ait terminé.

Réfléchissez

Prenez le temps de réfléchir à ce qui a été dit afin  de ne pas tirer de conclusion erronée et de préparer vos contre-arguments. Le silence rend crédible. Vos propos n’en auront que plus de poids. Laissez le temps à vos visiteurs de digérer les informations que vous leur communiquez pour qu’ils puissent vous confier leurs plus profondes objections. C’est seulement quand toutes celles-ci seront levées qu’ils seront prêts à acquérir.

Evelyne Gielen

Titulaire d’une maîtrise en économie HEC Liège, spécialisée en analyse de marchés et comportements, Evelyne Gilen est agent immobilier à Bruxelles, membre du Conseil National des agents immobiliers belges. Auteure de différentes publications internationales et du livre « Le home staging en pratique : 45 avant-après », elle assure des cours de marketing des biens immobiliers, techniques de ventes. Formatrice de renom et reconnue par ses pairs pour ses talents d’oratrice, sa approche didactique, voire ludique.

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne