Qui est l’agent immobilier d’aujourd’hui ? Une étude signée La Boite Immo. - Journal de l'Agence
Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Qui est l’agent immobilier d’aujourd’hui ? Une étude signée La Boite Immo.

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
2 804
Evaluer cet article

Métier de passionné, largement médiatisé… La Boîte Immo a mené l’enquête pour en savoir plus sur le métier d’agent immobilier qui continue de captiver.

photo : qui est l'agent immobilier

Largement mis en scène dans de nombreuses émissions de télé, les agents immobiliers restent pourtant une énigme aux yeux du grand public. On parle souvent d’eux et, pourtant, on les connaît peu. Alors qui sont-ils réellement ? Les clichés sur la profession sont-ils vraiment d’actualité ?

Pour trancher ces questions, La Boîte Immo a lancé une étude aux mois de juin et juillet dernier à laquelle 629 professionnels de l’immobilier ont répondu (43% de dirigeants et 57% de managers, négociateurs et assistants). Un beau score qui s’explique peut-être par l’envie qu’ont les pros de tordre le cou aux idées reçues !

Un métier de passionnés

Les agents immobiliers sont souvent décriés et, pourtant, leur métier fascine. Il attire de nombreux candidats. D’ailleurs, depuis déjà 3 ans, avec un marché dynamique et des taux d’intérêt de crédit qui se maintiennent assez bas, le métier se porte très bien. 82% des agents immobiliers interrogés dans l’étude affirment sans hésiter vouloir continuer à l’exercer et 75% d’entre eux le recommanderaient même à un proche ! Tournés vers l’avenir, les professionnels ne manquent pas d’ambition : 55% des dirigeants ont l’intention de recruter de nouveaux collaborateurs et 19% souhaitent ouvrir un autre point de vente. Chez les négociateurs et assistants, 11% espèrent ouvrir leur propre agence.

Les agents immobiliers viennent de tous horizons

Tous ont appris leur métier sur le terrain. Selon l’étude, 76,5% n’étaient pas prédisposés à travailler dans l’immobilier. 21% viendraient de la filière droit et 24% d’école de commerce. « L’immobilier ouvre ses portes à beaucoup de personnes durant leur parcours professionnels, certains y trouvent une vocation suite à un achat ou une vente de leur bien immobilier, explique Olivier Bugette, PDG de La Boîte Immo. Les études et la carrière importent moins pour le recrutement, que les compétences opérationnelles (être très à l’aise oralement et fin psychologue). Rien ne remplace l’expérience et encore plus particulièrement dans ce métier où les situations rencontrées sont extrêmement variées. »

De plus en plus de femmes

Au fil des années, le métier s’est beaucoup féminisé tant chez les directeurs d’agence que chez les négociateurs et les assistants. Chez les patrons, on distingue toujours une légère majorité d’hommes avec 58%. Une tendance que l’on ne retrouve pas chez les négociateurs dont la répartition est quasiment de 50/50.

Tout le monde ne roule pas sur l’or

Côté revenus, la fourchette salariale est relativement large. En effet, 31% des directeurs gagnent entre 20 et 30 000 € annuel et 37% entre 30 et 50 000 €. Toutefois, 16% gagnent entre 50 et 75 000 € par an et 10% gagnent + de 100 000 € ! Du côté des négociateurs, managers et assistants, 54% gagnent entre 15 et 30 000 € par an, 30% gagnent entre 30 et 50 000 €, 8% entre 50 et 75 000 et 8% + de 75 000 € ! « Si les salaires restent confortables, beaucoup d’agents ne travaillent pas à temps plein, notamment chez les négociateurs et les agents indépendants, précise Olivier Bugette. Les honoraires restent parfois faibles à cause des prix du marché dans certaines régions pour les directeurs ruraux.» 86% des directeurs d’agence sont propriétaires de leur logement contre 67% pour les négociateurs, managers et assistants.

L’agent immobilier ne connaît pas la routine

La variété des missions l’oblige à développer de véritables qualités d’adaptabilité et de polyvalence. 67% passent 2 à 4 heures en prospection terrain par semaine, dont 44% utilisant toujours la traditionnelle technique du porte-à- porte. De la même manière, 81% passent 2 à 4 heures en prospection téléphonique. 47% des directeurs gèrent 5 à 10 rendez-vous par semaine, 52% passent plus de 6 heures en rendez-vous ou en visite sur une semaine. Parmi les tâches effectuées à l’agence, 77% des managers, négociateurs et assistants passent entre 2 et 4 heures à s’informer sur les actualités du secteur et 69% entre 4 et 6 heures sur l’aspect administratif. « Aujourd’hui, les agents immobiliers proposent plus de services et participent même aux transactions, d’où l’importance de la veille juridique et de l’actualité du marché », note Olivier Bugette.

Plus de 10 ans d’expérience

Avant de se lancer dans l’entreprenariat, les directeurs d’agence attendent d’acquérir de l’expérience. Ils ont en grande majorité plus de 35 ans (+ de 85%) et plus de 70% travaillent dans l’immobilier depuis plus de 10 ans ! A l’inverse 50% des négociateurs ont entre 1 an et 5 ans d’expérience. Question niveau d’études, 43% des directeurs sont diplômés d’un bac +3 ou plus et 37% de managers, négociateurs et assistants sont diplômés d’un bac +2. 70% des directeurs et 60% des managers, négociateurs et assistants parlent plusieurs langues (90% l’anglais, 35% l’espagnol, 13% l’italien et 11% l’allemand).

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne