Réseau familial très proche de ses collaborateurs, Cimm Immobilier veut donner sa chance à tous. Il propose plusieurs statuts et offre trois jours de formation pour découvrir le métier. Voire plus si affinités…

photo : Aurélie-M_NB

L’immobilier a le vent en poupe. Et ce n’est pas pour déplaire au réseau Cimm Immobilier créé en 1979 par Jean-Claude Miribel, à Grenoble, en région Rhône-Alpes. Avec 202 points de vente, le réseau affiche une bonne santé et des objectifs ambitieux. Il souhaite en ouvrir 100 de plus d’ici la fin de l’année. C’est bien parti : 32 contrats ont déjà été signés depuis début janvier.

Mais chez Cimm Immobilier attention, lorsqu’on parle de points de vente, il s’agit aussi bien d’agences immobilières ayant pignon sur rue que d’agents commerciaux. L’enseigne a en effet la particularité d’être composée d’agences et de mandataires partout en France et dans les DOM-TOM. Et Aurélie Miribel, directrice du réseau, l’affirme : « Chez nous, un agent commercial est considéré de la même manière qu’une agence physique. C’est un point de vente ! Son site internet est sa vitrine. Que l’on travaille dans une structure ou chez soi, on reçoit la même formation, on a à sa disposition les mêmes outils, on applique les mêmes méthodes de travail, les mêmes barèmes… Et le niveau d’exigence et la qualité de service pour le client sont les mêmes. En fait, ce n’est qu’une question de personnalité : à chacun son mode de fonctionnement.»

Des agents commerciaux qui ensuite ouvrent des agences

C’est fin 2009 avec la mutation des modèles économiques que l’enseigne s’est adaptée aux évolutions du marché et a décidé de proposer le statut d’agent commercial indépendant. Elle a ainsi racheté en 2016 le réseau d’agents commerciaux Immoliaison. Jusqu’ici, le réseau Cimm Immobilier s’était développé en succursales (35 agences) puis, dès 2002, il s’était diversifié et s’était ouvert à la franchise. Entre 2003 et 2007, il avait enregistré près de 30 ouvertures par an. « Il y avait une demande pour le statut d’agent commercial, reprend Aurélie Miribel. Et c’est toujours le cas. Plus accessible, il permet une reconversion professionnelle plus facile. Les conditions financières sont en effet plus légères que lorsqu’on ouvre une agence : il n’y a pas de droit d’entrée ni de redevance, simplement un pack informatique à régler… Beaucoup de nos collaborateurs démarrent dans l’immobilier en tant que mandataire avant d’ouvrir ensuite une agence.»

Donner sa chance à tous 

Depuis toujours, le réseau Cimm Immobilier a une philosophie bien à lui. Structure familiale très proche de ses collaborateurs, très bien implantée dans le quart sud-est de la France, le réseau offre une formation gratuite et sans engagement de trois jours à tous ceux qui souhaitent se lancer dans l’immobilier. De quoi donner sa chance à tous les candidats de se familiariser avec un univers qu’ils ne connaissent pas, de découvrir un métier et ouvrir des perspectives de carrière puisque bon nombre des candidats viennent de secteurs autres que l’immobilier : secrétaire, gérant automobile, salarié dans les assurances, une société de taxi, brasseur, étudiante, responsable commercial, salarié dans la chocolaterie… « La principale particularité des candidats en reconversion est qu’ils appliquent scrupuleusement nos méthodes, ce qui les conduit rapidement vers une belle réussite. C’est pourquoi, nous ouvrons les portes de notre groupe à des personnes novices», reprend Aurélie Miribel. Cette session de formation, animée en partie par le fondateur Jean-Claude Miribel lui-même, permet au réseau de rencontrer les candidats et de les sélectionner. Lors des dernières journées, en janvier, sur 25 participants, 17 contrats ont été signés. »

Droit d’entrée à prix réduit encore quelques mois

Depuis toujours, chez Cimm Immobilier, les droits d’entrée très bas permettent de laisser sa chance à un public plus large d’accéder à ce métier. Jusqu’au 1er septembre prochain, si vous souhaitez ouvrir une agence Cimm Immobilier, vous bénéficierez donc de ces droits d’entrée « à prix réduit » mais dépêchez-vous la donne pourrait changer… « Nous sommes une équipe dynamique, nous proposons des services de très grande qualité et des outils très performants, il n’y a pas de raisons que nous restions aussi bas, justifie Aurélie Miribel. Nos droits vont donc augmenter prochainement. »

Olivia Delage / By BazikPress

Cet article vous a été :
Newsletterinscrivez-vous dès maintenant

Je m'abonne

VOIR LES NEWSLETTERS

jean claude miribelAurelie Miribel
Cimm Immobilier
Réagissez
Réagir
0
réaction
Dans la même rubrique
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *