Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Google Analytics : une mine d’informations pour les agences immobilières », Fabien Alexandre fondateur de Steolo

Publié le
Publié le
Réagir 1 réaction
3 455
Evaluer cet article

Encore assez peu utilisé par les professionnels du secteur, Google Analytics regorge pourtant d’informations utiles pour signer plus de mandats. Suivez le guide avec Fabien Alexandre fondateur de de Steolo.

photo : worker checking website traffic visitor on analytics report.

De plus en plus de professionnels de l’immobilier le comprennent : leur site Internet est un levier qui peut les mettre en relation avec des vendeurs qualifiés.  Malheureusement, beaucoup sous-exploitent encore certaines ressources (même les gratuites) dans leur quête de nouveaux mandats. Par exemple, Google Analytics, un formidable outil pour évaluer la pertinence des actions ou les spécificités d’une cible, reste encore assez peu utilisé. Fabien Alexandre, le fondateur de Steolo, vous présente ce que vous devez savoir sur Google Analytics pour que votre site soit plus performant.

Google Analytics : Une interface au service du développement de votre agence

Comme son nom l’indique, Google analytics est un outil proposé par le célèbre moteur de recherche. L’interface permet aux propriétaires et aux gestionnaires de sites d’obtenir des statistiques sur les performances d’un outil ou sur le comportement des  internautes : canaux d’acquisition, quantité de fréquentations, profil des visiteurs, performances commerciales, etc.

Savoir interpréter les données de Google Analytics, c’est pouvoir évaluer sérieusement la pertinence d’un investissement, identifier rapidement un problème, mieux connaître sa cible ou encore optimiser les performances de son site. Véritable allié du chef d’entreprise qui parvient à le dompter, Google Analytics — quand il est bien utilisé — favorisera le développement de n’importe quelle entreprise.

Cela reste une solution complexe. Afin d’exploiter son plein potentiel, nous vous recommandons de collaborer avec un développeur et/ou un trafic manager pour paramétrer votre outil de manière complète et rigoureuse et interpréter les résultats. En effet, c’est le meilleur moyen d’obtenir des statistiques fiables et d’évaluer précisément ce qui fonctionne (ou pas) sur votre site Internet. Google Analytics reste une arme puissante pour améliorer votre expérience utilisateur et donc votre retour sur investissement !

Grâce à un site parfaitement paramétré, vous pourrez par exemple identifier précisément l’étape qui bloque et qui fait que les internautes quittent votre site et votre formulaire d’estimation en ligne. Avec une bonne analyse et des solutions professionnelles, vous pourrez régler le problème et faire en sorte que vos visiteurs terminent le remplissage des champs de votre estimateur en ligne ! Une aubaine dans votre quête de nouveaux mandats !

Que faut-il connaître et faire sur Google Analytics lorsque l’on est une agence immobilière ?

 L’objectif de cet article n’est évidemment pas de faire de vous un expert de Google Analytics : chacun son métier. Toutefois, certaines notions peuvent être facilement assimilées. En connaissant la base, vous pourrez échanger plus facilement avec votre prestataire, analyser quelques données et même détecter quelques erreurs.

Les éléments importants à connaître quand on débute sur Google Analytics

Pour connaître la fréquentation de votre site (H3)

  • Utilisateurs : Autrefois appelés « visiteurs uniques », le nombre d’« utilisateurs », c’est le nombre d’internautes qui ont visité votre site Internet sur une période donnée. Cela vous permet d’évaluer un instant T la fréquentation de votre site, et de constater la progression globale de votre visibilité. Attention, même Google rencontre des difficultés pour évaluer précisément ce chiffre. Dans la partie « Nouveaux utilisateurs », vous constaterez le nombre d’utilisateurs qui sont venus pour la première fois pendant la période sélectionné
  • Les canaux de trafic : accessibles depuis l’accueil ou depuis l’onglet « Acquisition », les données relatives aux canaux de trafic sont très utiles. Elles permettent d’évaluer facilement les leviers qui apportent du trafic sur le site Internet. On retrouve plusieurs catégories :
    • Organic search : les internautes qui viennent grâce à votre référencement naturel.
    • Direct : les internautes qui viennent directement sur votre site.
    • Paid Search : les internautes qui viennent grâce au « référencement payant ».
    • Referral : les internautes qui viennent à partir d’autres sites.
    • Social : les internautes qui viennent depuis les réseaux sociaux.
    • Display : les internautes qui viennent depuis les bannières publicitaires.

Ces éléments vous permettent d’évaluer la pertinence des investissements réalisés ou encore de vous assurer que votre trafic ne provient pas que d’une seule source.

Conseil : il n’est pas recommandé de « mettre tous vos œufs dans le même panier ». En effet, un de vos leviers peut toujours disparaître à cause d’une erreur ou de contraintes économiques. Veillez donc à attirer du trafic grâce à plusieurs canaux.

Pour connaître la qualité de votre site (H3)

  • Les taux de rebond : Le taux de rebond est très important pour évaluer la qualité de vos contenus. En réalité, le taux de rebond vous donne le pourcentage d’internautes qui ont quitté votre site sans consulter d’autres pages que celle sur laquelle ils sont tombés. Votre but en tant que gestionnaire de site est de conserver l’internaute sur votre site. Il reste difficile de définir les standards en matière de taux de rebond, car cela dépend du contenu de la page cible ou du trafic de votre site, mais voici quelques données intéressantes :
    • Un très bon taux de rebondse situe entre 26 % et 40 %
    • Un bon taux de rebond se situe entre 41 % et 55 %
    • Un taux de rebondnormal se situe entre 56 % et 70 %
    • Un tauxsupérieur à 70 % doit attirer votre attention
  • D’autres éléments importants : D’autres rubriques vous aideront à évaluer la qualité de votre contenu en général ou sur des URL spécifiques. N’hésitez pas à consulter « les pages vues » ou encore « la durée moyenne des sessions » pour tenter de découvrir ce qui plaît le plus à vos internautes.

Pour connaître votre cible (H3)

  • Le profil de votre audience : Dans la partie « Audience », vous trouverez également de précieuses informations sur le profil des internautes qui fréquentent votre site. Âge, sexe, données démographiques, langue… Cette rubrique vous permettra de mieux connaître votre cible, mais également d’évaluer la pertinence de vos messages et de vos investissements. Vous pourrez aussi éventuellement réadapter votre discours.
  • Comportement & Acquisition : Enfin, d’autres éléments vous permettent d’évaluer les performances « commerciales » de votre site. En paramétrant votre interface de manière poussée, vous pourrez évaluer vos conversions.

Nos derniers conseils pour bien utiliser Google Analytics et tirer le maximum de cet outil

À  condition évidemment de bien l’investir, Google Analytics est un outil puissant qui peut vous aider à développer votre entreprise. Voici nos derniers conseils pour bien utiliser cette solution.

  1. Armez-vous toujours d’un petit lexique spécifique pour les termes de Google Analytics. Ainsi, vous pourrez rapidement déchiffrer les termes inconnus.
  2. Chez Steolo, nous pensons que chaque projet doit être mené avec méthodologie. C’est pourquoi nous pensons que l’analyse de Google Analytics doit se faire après avoir réussi à obtenir une quantité de trafic assez importante et continue.
  3. Par contre, installez Google Analytics et paramétrez votre site le plus tôt possible.

 

D’autres outils comme la Google Search Console sont aussi intéressants à connaître. Peut-être que nous y reviendrons dans un prochain article.

Fabien Alexandre

Fabien ALEXANDRE, fondateur de Steolo, la première agence de référencement naturel spécialiste de l’immobilier. Signez de nouveaux mandats grâce au SEO !

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Vos réactions

  • Par Marketing Action, il y a 21 jours

    Bonnes informations dans cet article même s’il faut prêter attention aux fameuses statistiques de taux de rebond.
    En effet si vous réalisez de l’emailing ou beaucoup de communication sur les réseaux sociaux avec des liens profonds de votre site (autre que la page d’accueil), vous pouvez avoir un taux de rebond élevé mais ce n’est pas forcément négatif. En effet, vous envoyer l’internaute voir une information, il l’a consulte et s’en va… Il ne faut plus raisonner en tant que page accueil et navigation. Chaque page de votre site est devenue aujourd’hui une « page d’atterissage » potentielle.

    Mais complètement d’accord avec l’obligation de travailler son (SEO) référencement naturel en tant que pro de l’immobilier. C’est d’ailleurs un bloc important de nos formations loi alur en marketing immobilier.

    PS : vous avez oublié d’enlever les indications pour vos hn dans l’article à toutes les H3 … 😉

    PS : vous a

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne