TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Les copropriétés peuvent réduire leur consommation d’énergie de 10 à 20 % », Philippe Benquet, président du groupe Acorus

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
548
Evaluer cet article

Face aux risques de pénurie et de flambée des prix, l’heure est plus que jamais à la sobriété énergétique. Alors que de nombreuse copropriétés anticipent déjà un hiver coûteux, Acorus, entreprise française de rénovation, propose en partenariat avec la startup Efficap des boitiers connectés et intelligents. Le point sur cette solution avec Philippe Benquet, Président du groupe Acorus.

photo : Philippe-Benquet

Pouvez-vous nous présenter Acorus ?

Acorus est à ce jour la seule ETI française spécialisée dans l’éco rénovation des bâtiments. Depuis 25 ans, notre mojo est d’améliorer la vie des occupants des bâtiments en les rénovant. Nous rassemblons 1 400 collaborateurs, dont 850 techniciens salariés issus de tous les métiers de la rénovation, tels que des menuisiers, des électriciens, des maçons, des ravaleurs. Notre clientèle est constituée de 5 000 professionnels, principalement des gestionnaires d’actifs immobiliers, des bailleurs sociaux, des bailleurs privés, des collectivités, des copropriétés et syndics de copropriété, de hôteliers, des hôpitaux ou encore des bureaux. Pour l’ensemble de ces professionnels, nous sommes le point d’entrée unique vers des équipes de spécialistes au service de projets de rénovation globaux. Preuve de l’intérêt grandissant pour l’éco rénovation, notre chiffre d’affaires a été multiplié par 10 en seulement 11 ans et atteint aujourd’hui 220 millions d’euros.

Quels types de services proposez-vous aux copropriétés pour réaliser des économies d’énergie ?

Outre des projets globaux de rénovation thermique qui concernent l’isolation thermique, la ventilation, les systèmes de chauffage, la couverture et l’étanchéité des fenêtres, nous proposons également une solution d’éco-pilotage intelligente de la chaufferie en partenariat avec la startup Efficap qui est à l’origine de cette technologie innovante.  Elle s’adapte à tous les systèmes de chauffage de copropriétés, qu’ils soient au fioul, au gaz, ou encore reliés à un réseau de chaleur urbain.

Comment fonctionne cette solution ?

Grâce à des boitiers intelligents installés dans l’immeuble et à un algorithme prédictif, développé par notre partenaire, la chaufferie anticipe les variations des conditions météorologiques, prend en compte l’inertie du bâtiment, l’hygrométrie, mesure et régule la température en temps réel et optimise ainsi sa consommation tout au long de la saison de chauffe. Le réglage de la chaufferie est ainsi optimal et parfaitement adapté aux températures ambiantes, ce qui est aujourd’hui quasiment impossible sans solution de pilotage en raison des nombreux changements climatiques.

Quel retour avez-vous aujourd’hui de la part des copropriétés ?

Nous avons pour le moment installé cette solution dans une dizaine de copropriétés, dont de très importantes avec plusieurs centaines de logements, et les retours sont d’ores et déjà très positifs. Il faut dire qu’aujourd’hui le chauffage collectif représente près de 30 % de leur budget annuel, et que c’est aussi leur premier poste de dépenses. Ces boitiers connectés permettent non seulement de réaliser des économies d’énergie de chauffage collectif de l’ordre de 10 à 20 %, mais aussi d’améliorer les températures de confort dans les appartements. Depuis la rentrée, nous assistons ainsi à une hausse des demandes d’installation de nos boitiers connectés de la part de copropriétés qui souhaitent dès maintenant se préparer à un hiver qui s’annonce d’ores et déjà très coûteux.

 

 

Ne manquez pas aussi
A lire également
SNPI

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Ma Gestion Locative

Sur le même thème

ORPI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne