TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Guy Hoquet dévoile son nouveau projet d’entreprise

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
909
Evaluer cet article

En 2023, la franchise immobilière Guy Hoquet l’Immobilier a décidé de faire de l’innovation, l’expérience réseau et la formation, les piliers de son projet d’entreprise.

Guy Hoquet 2023

Le dynamisme du marché immobilier inspire Guy Hoquet l’Immobilier. La franchise, qui dénombre 550 agences, voit grand pour les prochaines années. « Après avoir ouvert 82 agences immobilières en 2022 et accueilli 84 nouveaux entrepreneurs, dont 62 issus d’une reconversion professionnelle, nous prévoyons d’ouvrir une centaine d’agences en 2023 et de recruter de nouveaux développeurs pour accompagner nos cadres en reconversion », explique Samir Nadjaï, directeur du développement.

Et pour cause : le réseau immobilier continue de créer de l’attraction auprès de cette cible de cols blancs. « La crise sanitaire a suscité des changements de carrière auprès des cadres. Les anciens salariés de la restauration, de l’évènementiel, de l’industrie ayant un fort esprit d’équipe sont nombreux à envisager une seconde vie professionnelle chez Guy Hoquet », se réjouit Stéphane Fritz, son président.

« Hoquet Business », 100% dédié aux professionnels

Ces prochains mois, les opportunités devraient être encore plus nombreuses pour les candidats à la reconversion. « En 2023, nous poursuivrons notre diversification en lançant une marque dédiée à l’immobilier d’entreprise et de commerce », indique Julien Girard, responsable de l’activité « Entreprises & Commerces ». Avec « Hoquet Business », la franchise ciblera trois marchés : les locaux commerciaux, les commerces de proximité ainsi que l’immobilier d’entreprise.

Pour développer cette nouvelle verticale, l’enseigne entend s’entourer de spécialistes parmi les cadres issus de secteurs connexes comme l’assurance, la banque… « Nous avons construit un club expert pour former nos futurs franchisés sur des thématiques comme le bail commercial, le redressement judiciaire… », précise-t-il. Ses ambitions sont fortes : devenir le leader du marché d’ici 5 ans, à l’appui de 80 à 90 cabinets spécialisés. D’ici la fin de l’année, Hoquet Business espère déjà ouvrir une dizaine de points de vente.

La formation au cœur du nouveau projet d’entreprise

En parallèle du lancement de « Hoquet Business », la franchise concentrera ses efforts sur les trois piliers de son projet « GHénérations » : la formation, l’expérience client et collaborateur et l’innovation.

Après avoir créé, en septembre 2022, son propre CFA, l’enseigne entend notamment faire monter en compétences son réseau sur plusieurs sujets dont celui de la rénovation énergétique des logements.

« Chez Guy Hoquet, la formation est illimitée, gratuite et « mobile-first ». L’accent est mis sur des courtes sessions en micro-learning, pour rapprocher l’apprentissage du geste », explique Stéphane Fritz. Guy Hoquet poursuivra enfin la digitalisation de ses pratiques.

« Nous souhaitons davantage nous appuyer sur l’intelligence artificielle pour notre prospection. Cette dernière nous permettra d’adresser les bons messages, au bon moment, à nos clients », conclut-il.

Aurélie Tachot

Aurélie Tachot est une journaliste spécialisée dans l'immobilier, qu'elle aime aborder sous le prisme des innovations, notamment technologiques. Après avoir été rédactrice en chef de plusieurs médias spécialisés, elle collabore avec Le Journal de l'Agence afin de rédiger des articles d'actualité sur les acteurs qui font l'immobilier d'aujourd'hui et qui feront celui de demain.

A lire également
Ne manquez pas aussi
Attik images
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous