Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Taux, prix, pouvoir d’achat immobilier… Pourquoi le marché immobilier ne redémarre pas?

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 234
Evaluer cet article
photo : Malgré une hausse du pouvoir d'achat immobilier des Français, les contrastes restent forts d'une ville à l'autre.

Le volume de transactions reste faibles, les primo-accédants sont de moins en moins nombreux… Le marché de l’immobilier stagne. Ce n’est pourtant pas faute d’annonces et de réformes.
MeilleursAgents.com et Empruntis.com viennent de dévoiler leur indicateur du marché immobilier. Il en ressort que le secteur est morose et à plusieurs vitesses. Quand Paris et les grandes villes officient dans un marché fluide et voient leur prix augmenter jusqu’à 3%, le volume de transactions baisse néanmoins de 15% par rapport à l’an dernier. Les villes moyennes et péri-urbaines accusent, elles, une baisse des prix de 5 à 10% quand leur volume de transactions chutent à 25%.
MeilleursAgents.com et Empruntis.com estiment que le manque de biens de qualité en vente et surtout l’instabilité fiscale et réglementaire ont asséché le marché de l’investissement. Les réformes sur l’imposition des plus-values des résidences secondaires et l’encadrement des loyers font fuir les investisseurs privés, les institutionnels ayant déserté depuis 15 ans déjà.
L’addition serait donc salée. Selon les calculs de MeilleursAgents.com et Empruntis.com, la perte s’élèverait à 30.000 logements neufs et 60.000 emplois directs, 180.000 transactions de moins dans l’ancien soit 1,8 milliards d’euros de recettes perdues pour les collectivités locales, sans compter les emplois indirects.
Selon le courtier bancaire et le réseau d’agents immobilier, les perspectives pour 2014 s’annoncent difficiles. Le marché va rester tendu et verra ses volumes baisser comme ses prix. Pour redémarrer, le marché a besoin d’une baisse des prix plus franche, d’une meilleure lisibilité des réformes, d’une justice fiscale et, surtout, d’une inversion de la courbe du chômage. ©LeFilDeLimmo/BazikPress

Aurélia Jakmakejian

Après une prépa à Dauphine en Hautes Etudes Internationales, et le diplôme de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ), Aurélia intègre la rédaction de Livres Hebdo pour six années pleines de rencontres formidables et de reportages à l'étranger. Créatrice du magazine Festiv'all, mensuel culturel européen, Aurélia oeuvre depuis quinze ans dans la presse et l'édition. Passionnée de bricolage, d'architecture et de décoration d'intérieur, elle a édité plusieurs ouvrages dont "Passion Pierre" et "Maisons +" aux éditions Hoëbeke.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne