Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« 5 bonnes raisons de se lancer aujourd’hui dans l’immobilier », François Gagnon, président ERA France et Europe

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
6 263
Evaluer cet article
photo : Francois Gagnon

 

 

Vous hésitez à devenir agent immobilier ? Vous travaillez dans une agence immobilière et souhaitez créer la vôtre ?

François Gagnon, président dERA France et Europe dévoile en exclusivité pour le Journal de l’Agence les 5 bonnes raisons de franchir le cap aujourd’hui.

1. Les conditions de marché sont exceptionnelles

Le marché immobilier est en excellente santé – sur un rythme de 830 000 transactions par an, du fait notamment du niveau exceptionnellement bas des taux d’intérêts. Même si les taux de crédit devaient remonter, ils ne remonteraient que très légèrement. Les conditions de marché resteront excellentes pour les candidats à l’acquisition.

2. L’image du métier est en pleine revalorisation

En imposant aux agents immobiliers l’obligation de formation continue obligatoire et plus de pré-requis pour exercer la profession, les pouvoirs publics –merci la loi Alur, contribuent à valoriser l’image de nos métiers. Les mauvais agents immobiliers, ceux qui font du bricolage et qui ternissent l’image de la profession sont voués à disparaître.

3. La complexification de la réglementation joue en votre faveur

Avec l’alourdissement des contraintes règlementaires et des démarches administratives à effectuer pour acheter ou vendre un bien immobilier –merci encore la loi Alur, les particuliers n’ont jamais eu autant besoin de l’aide des professionnels qu’aujourd’hui. C’est très compliqué pour un particulier de se lancer seul dans une opération immobilière aujourd’hui !

4. Les outils techno n’ont jamais été aussi puissants

Géolocalisation, vidéos, photos, réseaux sociaux (Facebook, Snapchat … ), les outils technologiques permettant de faciliter les transactions et de booster les résultats sont extrêmement puissants. L’utilisation de la technologie va s’accélérer dans l’immobilier.

5. La coopération facilite la prise de parts de marché

La profession n’a jamais été aussi unie ! Les principaux syndicats professionnels –la Fnaim, le SNPI et l’UNIS et les grands réseaux, et les grands réseaux d’agences immobilières coopèrent ensemble au sein du Fichier AMEPI ou du site d’annonces Bien’ici. Cela n’a pas toujours été le cas, et cela incite les réseaux à être de plus en plus performants pour gagner des parts de marché. Six transactions sur 10 se font actuellement par l’intermédiaire d’un professionnel, ce qui signifie qu’il reste encore 40% de part de marché à conquérir sur les particuliers…

 

 

 

Ariane Artinian

Après des études à Dauphine et à Sciences Po, elle opte pour le journalisme. Après avoir piloté les dossiers immobiliers de magazine grand-publics tels Capital ou Challenges, elle fonde BazikPress, agence de production de contenu éditorial spécialisée dans l'information pratique et dans l'immobilier. Elle dirige aujourd'hui la rédaction du Journal de l'Agence.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne