L’agent immobilier 2017 devra être numérique ! Et pour cela, il devra commencer par organiser sa prospection immobilière digitale à l’aide des bons outils. Les conseils de Frédéric Eppler Inbound Marketer chez Facilogi.

photo : Binoculars.

La base de toute activité immobilière, c’est la prospection : aller à la rencontre des prospects et des clients sur le terrain, établir des contacts, tisser des liens, construire une base de clients vendeurs… Sans prospection, pas de vendeurs, ni de mandats ; et sans mandats, pas d’affaires ! Or, en 2017, comme jamais auparavant, les outils digitaux se sont installés dans le jeu immobilier, et sont devenus incontournables pour votre stratégie d’acquisition de mandats. Voici pourquoi il sera indispensable, cette année et les suivantes, de faire de la prospection immobilière digitale votre arme de prédilection. Suivez les conseils de Facilog, spécialiste de la communication digitale.

Devenez un agent immobilier connecté!

Faire de la prospection immobilière digitale, qu’est-ce que ça signifie exactement ? C’est simple : cela veut dire qu’il va vous falloir devenir un agent immobilier connecté (2.0), un professionnel qui maîtrise les outils digitaux pour en tirer le meilleur parti… Et qui arrête de courir partout sur le terrain pour distribuer des tracts publicitaires en vain, sans stratégie en amont !

Concrètement, la prospection immobilière digitale va vous permettre de :

  • Optimiser vos supports de communication pour les rendre plus efficaces – au revoir le flyer sans contenu intéressant ni message précis que personne ne lit, bonjour le QRcode, le mail et le SMS …. ! ;
  • Utiliser les outils numériques pour organiser, suivre et faire remonter les résultats de votre prospection sur le terrain ;
  • Établir un suivi plus strict et plus pertinent – pour donner plus de chances à vos prospects de se transformer en clients, et à vos clients de vous rester fidèles ;
  • Augmenter votre taux d’acquisition de mandats exclusifs – et in fine faire grimper votre chiffre d’affaires !

Mais cela implique d’implémenter les bons outils digitaux, d’apprendre à les utiliser judicieusement, bref de dompter toutes les possibilités qu’ils offrent. En somme : votre prospection immobilière digitale, pour être efficace, ne se suffira pas de quelques campagnes emailing hasardeuses et de documents digitaux jolis à regarder.

 

Quels sont les outils à privilégier pour votre prospection immobilière digitale ?

Pour que votre prospection immobilière digitale soit le plus efficace possible, il vous faut opter pour les bons outils – et savoir comment les utiliser à 100 %. Voici quels sont ces instruments digitaux qui vous seront indispensables en 2017.

Un site web en support de vos actions commerciales

Votre site web d’agence immobilière ne doit pas servir uniquement à diriger vos visiteurs vers votre local physique et à diffuser vos annonces de biens. Vous pouvez en faire un relai efficace de votre prospection immobilière digitale simplement en utilisant vos pages web comme leviers de conversion de vos prospects.

Comment cela ? En relayant vos campagnes physiques via votre site et en communiquant numériquement sur vos événements marketing. Si vous déployez une stratégie Inbound marketing événementielle, par exemple en organisant des opérations commerciales régulières, il ne suffit pas de les annoncer sur des panneaux publicitaires : il faut qu’elles soient visibles du plus grand nombre, en bonne place sur votre site web – et que vos supports physiques incitent vos prospects à aller sur vos pages digitales pour en savoir plus !

Un logiciel qui facilite votre prospection immobilière digitale

Certes, la prospection n’est pas toujours très appréciée des agents immobiliers. Mais à condition d’être organisée à l’aide des bons outils, elle peut s’avérer bien plus enrichissante – et donner des résultats plus concrets, donc plus motivants. Pour cela, il faut penser en termes de prospection immobilière digitale, et optimiser vos campagnes terrain grâce à un logiciel immobilier proposant les fonctionnalités adéquates.

Celles-ci vont vous permettre de :

  • Découper et organiser vos secteurs ou îlots de prospection avec plus de cohérence ;
  • Optimiser votre agenda pour que la prospection immobilière s’intègre avec douceur à vos autres tâches professionnelles ;
  • Relayer vos actions sur le terrain (suivi des BAL touchées, secteurs démarchés, contacts pris, etc.) ;
  • Mieux cibler vos prospects et clients lors de vos passages suivants.

Ainsi, votre prospection immobilière digitale sera-t-elle plus cohérente !

Des outils qui appuient votre expertise

Il ne peut pas y avoir de bonne prospection immobilière digitale sans les outils qui démontrent votre expertise. Lorsque vous prenez contact avec un prospect, vous devez avoir en main les bons arguments pour le convaincre de vous confier son projet de vente – et si possible avec un mandat exclusif.

Voici deux exemples d’outils digitaux spécialisés qui vont serviront d’arguments forts lors de votre prospection :

  • L’avis de valeur professionnel : un document d’estimation de la valeur d’un bien qui repose sur de nombreux critères comparatifs, bien plus savants que les avis de valeur traditionnels et qui s’appuie sur de la data locale;
  • Des produits web différenciant sur lequel le propriétaire peut suivre les actions menées sur son bien en vente ou en location permettant une interactivité avec son agent.

Des instruments de mesure orientés métier

Enfin, dernier point, l’intégration d’instruments qui vous permettront de mesurer les résultats de vos campagnes de prospection immobilière digitale, en répondant à toutes les questions essentielles :

  • Vos opérations de prospection terrain sont-elles efficaces ?
  • Quel est le volume de prospects touchés ?
  • Quel est le taux de ces prospects qualifiés convertis en clients ?
  • Combien de biens ont été rentrés dans la base clients vendeurs ?
  • Combien de mandats exclusifs ont été rentrés ?
  • Quel est le ROI de votre campagne de prospection ?

Des statistiques pertinentes, obtenues grâce à des outils orientés métiers (et non pas les indicateurs généralistes que l’on trouve par exemple sur Google), vous donneront une vision claire des résultats qui découlent de votre prospection immobilière digitale. Sans ces éléments, comment savoir si votre stratégie fonctionne ? Comment pointer du doigt ce qui doit être modifié ? Comment corriger vos argumentaires afin de persuader toujours plus de prospects vendeurs de vous confier des mandats exclusifs ?

En résumé, c’est à la condition d’intégrer ces bons outils que vous pourrez appliquer une stratégie gagnante de prospection immobilière digitale – et obtenir plus de mandats qualifiés pour faire tourner votre agence !

Frédéric EPPLER inbound marketer chez Facilogi, http://www.facilogi.com/blog/

 

Cet article vous a été :
Newsletterinscrivez-vous dès maintenant

Je m'abonne

VOIR LES NEWSLETTERS

Réagissez
Réagir
0
réaction
Dans la même rubrique
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *