Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Baromètre Digimmo 2018 sur les réseaux sociaux : 82% des acquéreurs ont le réflexe digital

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 216
Evaluer cet article

Le principal enseignement de #digimmo 2018 ? Le digital fait désormais partie intégrante de l’acte d’achat immobilier, qu’il s’agisse de neuf, d’ancien ou d’investissement locatif.

photo : AdobeStock_63034370(1)

Pour sa troisième édition, le baromètre Digimmo* s’est penché sur les perceptions et pratiques digitales des acquéreurs dans le secteur de l’immobilier.

83% des acquéreurs considèrent que l’utilisation de services en ligne et outils digitaux a facilité l’achat immobilier de façon générale

Le recours à un service en ligne ou à un outil digital porte d’abord sur la recherche de bien (80%) ou la recherche d’information liée au projet immobilier.  Ils sont 66% à prendre contact avec le vendeur en utilisant ces mêmes outils ou services digitaux.

L’usage des différentes fonctionnalités digitales proposées par ces services fait apparaître une grande diversité : si la recherche d’information domine, en particulier la consultation d’annonces immobilières (55%), d’autres fonctionnalités comme les visites virtuelles (38%), les simulateurs d’investissements (36%) et la modélisation 3D (19%) attestent de l’intérêt porté à ces nouveaux outils en ligne d’aide à la décision d’achat.

Les réseaux sociaux occupent une place importante dans ces réflexes digitaux acquis par les acheteurs : ils sont utilisés par 59% de notre échantillon avec un peloton de tête composé de Facebook, de Youtube et de Twitter.

Plus de choix, plus d’informations, plus de facilité grâce au digital

L’apport du digital dans la réalisation d’un achat ou d’un investissement immobilier se situe à 3 niveaux :  plus de choix, plus d’informations et plus de facilité. Ce sont les trois « plus » qu’apporte le digital à la réalisation d’un projet immobilier. En effet 86% des acquéreurs considèrent que ces services ont apporté plus de choix en amont de l’achat, qu’ils l’ont facilité pour 83% d’entre eux, qu’ils ont en outre permis une meilleure information pour 82%.
Dans le parcours client, le digital apporte de la valeur lors de la phase de recherche : 80% des répondants considèrent que les informations collectées en ligne ont enrichi leur offre et 78% d’entre eux estiment que ces services ont rendu l’achat immobilier plus rapide et également plus ludique (62%). Cette dimension ludique est également pointée par les experts immobiliers interrogés dans le cadre de #Digimmo et qui évoquent une «fenêtre d’innovation sans précédent ».

Le digital, vecteur de confiance pour le secteur immobilier

Au-delà de l’enrichissement du choix et de la simplification de l’achat de manière générale, la moitié des acquéreurs reconnaissent que le digital est un facteur qui renforce la proximité (31 %) et développe leur confiance (25 %). La consultation ou le recours à des avis clients sont par ailleurs largement pratiqués puisque 53% ont consulté des « avis clients » dans le cadre de leur projet d’achat et ils sont même 15% à en avoir déposé eux-mêmes. « Cette 3ème édition du Baromètre #Digimmo nous prouve que l’achat immobilier digitalisé est un achat facilité, déclare Dominique Menigault, Directeur Général de Pierre & Vacances Conseil Immobilier. Les acquéreurs d’aujourd’hui confirment ici leurs attentes en termes d’innovation et de nouveaux services connectés. Ils se montrent également très attentifs aux enjeux de confiance et de transparence ».

Le Baromètre #DIGIMMO 2018 a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de la population française ayant fait l’acquisition d’au moins un bien immobilier au cours des deux dernières années. Un  total de 1003 répondants a été interrogé online entre le 27 février et le 8 mars 2018.

Retour sur les moments clés de la table ronde Digimmo 2018

A l’issue de la table ronde animée par Ariane Artinian, à organisée à la Station F, les intervenants de cette troisième édition Digimmo sont revenus sur les moments clés de leur intervention.

« Le digital est la voie essentielle pour pouvoir répondre aux attentes de nos prospects et de nos acquéreurs finaux (…) après ce digimmo, nous sommes capables de transmettre du digital dans l’immobilier auprès de nos clients » explique Dominique Ménigault, le directeur général de PVCI.

« On voit qu’aujourd’hui, le consommateur, l’internaute qui cherche à se loger, utilise de plus en plus fréquemment les réseaux sociaux, et laisse en plus des avis », Jean-François Buet, président et fondateur de Bien’ici.

« 75 % des consommateurs regardent les avis clients avant de s’engager avec une agence immobilière (…) c’est un fait relativement marquant » précise Jean-Philippe Emeriau, CEO et fondateur d’Immodvisor.

 « Internet rentre systématiquement, à un moment donné, dans le processus immobilier (…) puis on voit l’émergence des réseaux sociaux, comme vrai outil » détaille Karl Toussaint du Wast, confondateur net-investissement.fr.

« La personne physique compte (…) plus de la moitié de nos transactions se font en agence, en face à face » explique Maël Bernier.

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne