Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Le crédit d’impôt pour abandon de loyers commerciaux », Me Caroline Dubuis Talayrach, avocat

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
3 605
Evaluer cet article

Covid-19, le gouvernement a annoncé un crédit d’impôt visant à inciter les bailleurs à renoncer à une partie de leurs loyers.

photo : Business man accountant using calculator to calculating bugget

 Cette mesure sera introduite dans le projet de loi de finances pour 2021. A ce jour (novembre 2020) le texte n’a pas été publié.

1. Sort des abandons de loyers visés par le projet de loi de finances 2021

Cette mesure bénéficierait aux entreprises de moins de 250 salariés, fermées administrativement ou appartenant au secteur hôtellerie, cafés, restauration (HCR) : Tout bailleur qui sur les mois d’octobre, novembre et décembre 2020, accepterait de renoncer à au moins un mois de loyer, pourrait bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des loyers abandonnés*. Toutefois, d’après les dernières déclarations de Bruno Lemaire, ce crédit d’impôt pourrait être porté à 50%.

Cette mesure est la seconde mise en œuvre par le législateur pour inciter les bailleurs à abandonner une partie de leurs loyers au profit d’entreprises durement touchées par la crise sanitaire.

2. Sort des abandons de loyers visés par la loi de finances rectificatives 2020

Pour rappel, la seconde loi de finances rectificative pour 2020**, adopté en avril dernier, autorise les bailleurs qui consentent des abandons de loyers entre le 15 avril 2020 et le 31 décembre 2020, à déduire ces abandons de leur bénéfice imposable lorsqu’ils relèvent des bénéfices industriels et commerciaux ou à ne pas intégrer les loyers auxquels ils ont renoncé dans leurs revenus imposables, lorsqu’ils sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers ou des bénéfices non commerciaux.

Si ce nouveau coup de pouce fiscal du gouvernement ne peut être qu’accueilli favorablement, se pose néanmoins la question de l’articulation des deux mesures. Se cumulent-elles ?

Il serait souhaitable d’avoir des précisions sur ce point pour que les commerçants puissent négocier efficacement avec leurs bailleurs.

Le cabinet Dubuis Talayrach vous assiste dans la négociation, le conseil et la rédaction d’actes en matière de cession et d’acquisition de commerces, d’entreprises ou d’agences, ainsi que pour toutes questions ou formations en droit des affaires et en droit de l’agent immobilier.

 

 

*Discours de Bruno Le Maire – Conférence de presse ; mesures d’urgence économiques 29/10/2020

** Article 3  LOI n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020

 


L’information juridique publiée par le cabinet a une vocation d’information, de vulgarisation et de pédagogie. L’information juridique ne peut en aucun cas se substituer à une consultation juridique ou des prestations de conseils. Plus généralement, il vous est vivement déconseillé de vous baser sur les seuls articles publiés sur le web fussent-ils de qualité et vous êtes invités à vous rapprocher d’un professionnel pour avoir une consultation adaptée à votre situation.

 

 

A lire également

Caroline Dubuis Talayrach

Après plus de 20 ans d’exercice en Cabinet d’Avocats Conseils et comme Directrice Juridique et Méthode d’une enseigne nationale de franchise en agences immobilières, Maître Caroline Dubuis-Talayrach a ouvert son propre cabinet dédié au

- au droit des affaires : création et transmission d’entreprises, droit des contrats, droit de l’agent commercial, droit des sociétés, droit de la franchise, baux commerciaux
- au droit de l’agent immobilier : achat/vente de cabinets, formation professionnelle, exercice professionnel, honoraires, création de savoir-faire métiers

Sa philosophie : Conseiller – Négocier– Former– Défendre
Basé à Aix en Provence j'interviens sur toute la France.

Basé à Aix en Provence elle intervient sur toute la France.

Site internet : www.cdubuistalayrach.com
Mail : cdubuistalayrach@cdtavocat.com


Tel : 04 42 27 09 08 - 06 16 72 18 90
Fax : 04 42 39 15 54

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne