TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

La Lettre Recommandée Electronique (LRE) est deux à cinq fois moins chère qu’un courrier recommandé papier

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
810
Evaluer cet article

Réduction des coûts, valeur légale identique… Et si vous abandonniez la traditionnelle lettre recommandée pour passer à sa version électronique ?

photo : E-Mail

Chaque année ce sont entre 150 et 200 millions de lettres recommandées classiques qui sont envoyées en France. Dans le domaine de l’immobilier, les cas d’usages sont légions : envoi de compromis, relance d’impayés, résiliation de bail ou encore convocation aux assemblées générales de copropriété… Aujourd’hui, à l’heure de la transformation digitale du secteur immobilier, l’envoi d’un courrier recommandé, à l’image du courrier papier en grande partie remplacé par le mail, paraît bien obsolète. Et pour cause, l’envoi d’une lettre recommandée par voie électronique (LRE) est réglementé par la loi depuis l’entrée en vigueur du règlement eIDAS le 1er janvier 2019.

Une valeur juridique équivalente

Bien conscient de l’importance de ce futur marché porteur, Docaposte, filiale numérique du groupe La Poste, a saisi l’opportunité en 2020 de racheter AR24, la start-up leader de la lettre recommandée 100 % électronique. Sa valeur ajoutée par rapport aux entreprises concurrentes ? « Nous avons développé une technologie de vérification d’identité à distance sous forme de selfie vidéo, qui permet d’identifier tout type de destinataires, qu’ils possèdent ou non un certificat d’identification et qui se destine ainsi aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers », explique Arnaud Doguet, directeur marketing chez AR24.

Point important, AR24 propose un service de lettres recommandées électroniques qualifiées eIDAS par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’information, ce qui en fait un prestataire de service de confiance reconnu. Selon l’article L100 du Code des postes et des communications électroniques, la LRE d’AR24 possède ainsi la même valeur juridique que son homologue papier. Enfin, alors que le règlement eIDAS recquiert une conservation des preuves de l’envoi pendant 7 ans, AR24 a choisi de les conserver pendant 10 ans sur des serveurs sécurisés en France ainsi que les contenus.

Des économies à tous les niveaux

Avec un tarif de 3,49 euros, la LRE est aujourd’hui deux à cinq fois moins chère qu’un courrier recommandé papier avec avis de réception. Et cela quel que soit le poids de la lettre, puisqu’il est possible d’envoyer sans surcoût jusqu’à 256 Mo de pièces jointes, soit environ 19 000 pages PDF. « Non seulement, l’agent immobilier économise en termes de frais d’envoi et d’impression, mais aussi en termes de temps puisqu’il n’a plus à se déplacer et le document est envoyé instantanément », souligne Arnaud Doguet. Dès que la LRE est déposée sur la boîte mail du destinataire, l’expéditeur reçoit une preuve de dépôt et d’envoi qui équivaut à un avis de passage.

Stéphanie Marpinard

Après avoir évolué pendant 10 ans au sein d'un groupe spécialisé dans les médias étudiants, l’orientation professionnelle et la gestion de carrière, en tant que rédactrice en chef adjointe, Stéphanie Marpinard a choisi de travailler à son compte et collabore depuis à différents médias. Ses domaines de prédilection sont entre autres l'immobilier, l'emploi et les ressources humaines.

A lire également
Attik images
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous
Découvrez nos formules d'abonnement