Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

«Oui aux honoraires, non aux frais d’agence !», Eric Hanot, consultant formateur, fondateur de Perf’Form’Immo Conseils

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
2 236
Evaluer cet article
photo : EricHanot, fondateur de Perf'Form'Immo Conseils

Il faut que les consommateurs comprennent que nous ne prenons pas de commission ou des frais aux acquéreurs, mais que le vendeur nous paie des honoraires au titre d’un service que nous lui rendons, il est donc indispensable que nous facturions nos honoraires au vendeur, et que surtout, soit prévu sur le mandat de vente (exclusif de préférence) des honoraires à la charge du vendeur, ainsi nous éviterons l’ignoble FAI que l’on voit fleurir sur bon nombre d’annonces… ou de vitrines.
Déjà, il faut bien insister sur le fait que nous sommes mandatés par le vendeur, et que c’est donc le vendeur qui nous paie nos honoraires, et c’est donc au vendeur que nous rendons un vrai service…

Ces honoraires sont les conséquences des plus values suivantes que nous lui apportons tout au long de la vente de son bien :
1. Nous sommes ouvert et disponible pour recevoir notre clientèle dans nos locaux, qu’elle soit acquéreur ou vendeur.
2. Une vérification de la capacité des vendeurs à mettre en vente leur bien grâce à une maîtrise du droit de la famille (usufruit, nu propriétaire, juge des tutelles, etc.)
3. Une estimation professionnelle, basée sur une connaissance parfaite du marché, qui intègre les 4 critères de l’évaluations professionnelle : les biens vendus, les biens concurrents à la vente, les invendus et bien entendu, notre fichier des acquéreurs qui est le baromètre du budget disponible.
4. Prévenir immédiatement le vendeur de la plus value éventuelle qu’il pourrait avoir à payer.
5. Une parfaite connaissance du paysage immobilier du secteur pour conseiller efficacement notre propriétaire (nombre de logements sur le secteur, nombre de propriétaires, nombre de ventes, etc.)
6. Un plan de commercialisation adapté au bien que nous vendons et qui engage l’agence (ne pas diffuser n’importe comment un bien et créer ainsi sa propre concurrence).
7. Une présence sur les principaux sites Internet et moyens de promotion disponibles.
8. Une communication locale par La Presse et nos Vitrines pour la clientèle qui n’est pas que virtuelle !
9. Une diffusion aux confrères pour augmenter encore le nombre de chance de vendre
10. Préserver la vie privée du vendeur en évitant d’expliquer pourquoi il vend, à tous ses visiteurs directs.
11. Un suivi régulier des actions menées pour commercialiser le logement
12. Un compte rendu mensuel des actions publicitaires et de leurs résultats
13. Un conseil sur les diagnostiques obligatoires
14. Un mandat de vente de qualité qui respecte la Loi et engage l’agence dans des moyens de promotion
15. Une aide à la mise en valeur du logement
16. Un planning de visites pour ne pas déranger constamment les propriétaires
17. Un compte rendu de visite systématique après chaque visite
18. Une sélection des acquéreurs pour ne pas effectuer de visites inutiles
19. Une validation du financement avant les visites
20. Une optimisation du financement pour favoriser le prix de vente
21. Une vérification de l’identité des visiteurs avant la visite lors du rendez-vous préalable à l’agence pour éviter tout « visiteur » mal intentionné
22. Savoir projeter et s’approprier le bien par l’acquéreur pendant les visites
23. Rassurer le futur acquéreur par une maîtrise de l’environnement juridique, fiscal de la transaction
24. Répondre à toutes les questions techniques sur le bien de l’acquéreur grâce à une connaissance parfaite de la pathologie du bâtiment
25. Organiser rapidement la signature d’un avant contrat (compromis) parfaitement rédigé et respectant les droits et les devoirs des deux partis
26. Expliquer l’ensemble des droits et devoirs de chacun lors de la lecture de l’avant contrat
27. Gérer sans délai le droit à la rétractation de l’acquéreur
28. Valider que l’ensemble des démarches est bien accompli par l’acquéreur pour obtenir son prêt
29. Vérifier que les banques sollicitées pour le prêt répondent dans les délais
30. Aider l’acquéreur à obtenir son ou ses prêts bancaires
31. Etre présent tout au long de l’avancée du compromis jusqu’à l’acte définitif
32. Et être toujours présent, avec une adresse de proximité après la vente pour accompagner l’acquéreur et le vendeur dans leurs futurs besoins immobiliers.

Et quand enfin, nous percevons nos honoraires le jour de la vente par nos mandants (le vendeur), n’oublions jamais de rappeler sur la facture que nous remettons à nos clients, toutes les actions que nous avons fait pour eux et pour parvenir à accomplir notre mission.

 

Alors oui, pour tout cela, et le reste, nous percevons des honoraires, quoi de plus logique, quand on voit la somme de services que nous apportons et sur lesquels nous nous engageons pendant une période qui peut être de plusieurs mois.

Et n’oublions jamais que nos honoraires ne sont dus que si notre mission est accomplie et réussie !

©LeFilDeLimmo/BazikPress

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne