Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Agents immobiliers : et si vous deveniez aussi courtier en crédit immobilier?

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
6 057
Evaluer cet article

Le statut d’intermédiaire en opérations de banque et services de paiement constitue pour l’agent immobilier une opportunité à saisir.

photo : Pascal Beuvelet, Président Fondateur du Réseau In&Fi Crédits

Je connais bien votre métier pour le pratiquer depuis plus de 40 ans durant lesquelles, comme certains d’entre vous, j’ai survécu à plus de 18 ministres du logement et quasiment autant de lois ! Voyez la loi Duflot, son détricotage partiel, le système Pinel etc…

Une impermanence totale.

Ce que j’ai appris c’est que nous devons sans cesse nous adapter et faire évoluer nos services pour gagner nos parts de marché dans un environnement de plus en plus règlementé, professionnel et concurrentiel.

« Devenir courtier immobilier n’est pas le seul

apanage des grosses agences. Selon mes

calculs, ce service est profitable dès que

vous réalisez le financement

de plus de dix transactions par an »,

Pascal Beuvelet

Dans cet esprit, je suis convaincu que l’acquisition de la compétence d’IOBSP en complément de votre expertise immobilière constitue une avancée majeure et très déterminante. Un sondage FNAIM-IFOP confirme que 37 % des clients sont prêts à payer des honoraires supplémentaires pour que l’agence recherche le meilleur financement.

Déjà près de 10 % des agents immobiliers sont courtiers en crédits IOBSP soit plus souplement en qualité de Mandataire d’un IOBSP.

Cette opportunité n’est pas le seul apanage des grosses agences. Selon mes calculs ce service est profitable dès que vous réalisez le financement de plus de 10 transactions par an.

Votre premier avantage c’est la « capacité légale » de pouvoir obtenir d’un acquéreur tous les renseignements qui permettent de déterminer son niveau de solvabilité.

Dès lors, vos clients sont encore plus confiants. En effet, en comparant offres tarifaires de vos banques partenaires (taux et durée), vous êtes en mesure d’optimiser leurs possibilités d’acquisition. Il s’agit d’un atout considérable puisque vous serez une force de proposition et de conseil d’autant plus crédible que vous assurerez le suivi complet du financement jusqu’à la signature de l’acte authentique.

Sur le plan de la conquête commerciale de nouveaux mandats l’habilitation IOBSP confère un avantage redoutable.

Vos vendeurs sont rassurés car vous avez validé le financement des acquéreurs potentiels et vous faites visiter leur bien à des clients qui peuvent l’acquérir. Ainsi ils peuvent être persuadé que votre intervention éliminera les refus de complaisance. Par ailleurs le vendeur est souvent un acquéreur et donc un emprunteur potentiel !

Sur le plan administratif le travail des notaires est facilité. Vous devenez l’interlocuteur crédit qui les informe sur le suivi du dossier de financement. Votre intervention leur épargne les appels insistants des vendeurs pour savoir « où en est le crédit ? ».

Sans aucun doute, dans cette configuration IOBSP, toutes les parties sont satisfaites car leurs intérêts sont communs.

Enfin et ce n’est pas le moindre, le courtage de crédit génère des recettes complémentaires importantes :

  • Les commissions de banque de 1% du montant du crédit avec plafond suivant les accords bancaires ;
  • Les honoraires clients de 1 à 2% du crédit suivant la complexité du dossier (indivision,  SCi, prêts multiples) ;
  • La possibilité d’accéder à des commissions sur les contrats d’assurance emprunteurs avec option de récurrence.

Pour moi, la solution la plus performante est de devenir mandataire d’un IOBSP qui vous fera bénéficier de ses accords bancaires, techniques outils et procédures.

C’est administrativement très simple puisque vous n’avez pas à modifier vos statuts ni votre K Bis. Le courtier en crédits de l’agence peut être soit le mandataire social soit un salarié dédié après avoir suivi une formation habilitante dans les conditions de la loi.  Sur ce point essentiel, vous serez très prudents sur le choix de l’organisme de formation car les disparités sont grandes.

 

 

Pascal Beuvelet

Pascal Beuvelet, Président Fondateur d’In&Fi Crédits. Promoteur depuis 1975, à la tête de BGI Holding, membre fondateur du réseau Century 21 en France, Pascal Beuvelet maîtrise l’immobilier et la franchise. Au fait des problématiques des particuliers dans le financement de leurs acquisitions immobilières, il s’est naturellement intéressé au métier de courtier crédits : une profession dispersée, un marché en pleine explosion. Convaincu des effets de levier que la franchise offre à une démarche entrepreneuriale, il a choisi ce mode d’expansion pour implanter le réseau des agences In&Fi Crédits spécialistes en courtage de crédits. Son objectif : imposer In&Fi Crédits comme la référence des intermédiaires en recherches de financements pour les particuliers et les professionnels.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne