Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Recrutement dans l’immobilier : « Nous avons besoin des jeunes et ils ont besoin de nous », Philippe Descampiaux

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 391
Evaluer cet article

Philippe Descampiaux s’investit depuis de nombreuses années dans la formation et le recrutement des jeunes dans l’immobilier. Il encourage les nouvelles générations qualifiées à rejoindre les métiers variés du secteur.

photo : Happy office workers giving high five at meeting

Dirigeant des agences Citya Descampiaux dans la métropole lilloise, Philippe Descampiaux a, dès ses débuts en 1990, participé à la création du BTS Professions immobilières en France et durant près de quinze ans, il a pris part à l’enseignement de la licence professionnelle des Métiers de l’immobilier au sein de la faculté de Droit de Lille.

Alors qu’au commencement de son parcours il existait seulement quelques classes, aujourd’hui les formations dans l’immobilier se sont largement développées dans l’Hexagone. Une excellente nouvelle pour M. Descampiaux, convaincu des bénéfices de l’alternance, car le secteur a besoin de nouveaux talents qualifiés pour répondre à la demande. « Je pense que les formations en alternance sont une excellente opportunité pour offrir aux jeunes non seulement un diplôme, mais surtout un métier avec un emploi quasi assuré dans un secteur d’activité aussi dynamique que le nôtre » explique-t-il.

Un grand besoin de jeunes qualifiés pour exercer une vaste palette de métiers

Depuis quelques années, M. Descampiaux remarque en effet que, notamment grâce à l’alternance, les jeunes sont de plus en plus formés et qualifiés lorsqu’ils arrivent sur le marché de l’emploi. « Pour nous, c’est une bonne nouvelle car l’immobilier recouvre une telle palette de métiers que nous avons un grand besoin de nouveaux talents qualifiés. Pour assurer toutes ses missions, le secteur a besoin de personnes formées par exemple à la comptabilité, à la gestion technique, à la gestion – location ou encore aux opérations de transaction, etc ».

Pour l’heure, ce dirigeant d’agences observe que si les jeunes sont surtout attirés par l’aspect commercial de l’immobilier, ils méconnaissent encore les métiers d’administration et de gestion – location. « Pourtant, ces professions offrent de nombreuses opportunités. Il y a également tout un marché de la promotion immobilière, de l’immobilier social et d’entreprise qui grandit et qui a besoin de gens formés ». Pour les jeunes, ce sont autant d’opportunités d’emploi variées.

Une vraie force d’apprentissage pour succéder aux professionnels aguerris

Alors, quels sont les atouts de ces nouveaux professionnels qui débutent dans les métiers de l’immobilier ? Une grande curiosité qui va de pair avec une vraie force d’apprentissage, retient Philippe Descampiaux. « Parmi les recommandations que je donne souvent aux jeunes embauchés dans le groupe Citya, je leur rappelle que la persévérance et le sens de l’effort sont essentiels pour perdurer, cela finit toujours par payer. Il faut mettre de côté son impatience et se montrer travailleur, se demander sans cesse comment s’améliorer et trouver des solutions. On peut tirer une grande richesse de nos métiers, notamment la découverte d’une infinité de personnes et de biens différents, jusqu’à plus soif ! » peut-il témoigner. L’écueil à éviter selon lui ? Oublier de prendre conseil auprès des professionnels déjà aguerris, les plus « anciens », car ils ont beaucoup d’expérience à partager et à transmettre. « Pour avancer, nous avons besoin des jeunes et ils ont besoin de nous » conclut M. Descampiaux.

 

A lire également

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne