TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Immobilier : pour 54 % des Français, vendre sa résidence principale est plus stressant que passer un examen

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 626
Evaluer cet article

Alors qu’un projet immobilier est souvent le projet de toute une vie, Casavo, la plateforme immobilière spécialiste de la Vente Garantie et de l’accompagnement des propriétaires désireux de vendre leur bien immobilier, s’est penchée, avec OpinionWay, sur la façon dont les vendeurs vivent les différentes étapes de ce processus. 

photo : Man extremely depressed and sad about losing his house key and s

La vente de sa résidence principale se place clairement parmi les évènements marquants dans la vie des Français. Un processus long et fastidieux parfois vécu comme un cataclysme dans la vie personnelle de chacun des propriétaires. 59 % évoquent ainsi un sentiment négatif lorsqu’on les interroge sur leur état d’esprit à l’éventualité de vendre leur résidence principale.

Pour 54 % des Français, il serait même encore plus stressant que le passage d’un examen, qu’il soit scolaire, universitaire ou professionnel ou encore pour 53 % que le passage du sacro-saint permis de conduire. Vendre son bien immobilier suscite ainsi le même stress que des grands moments de la vie et de ses sauts dans l’inconnu, tels que l’organisation d’un mariage pour 55 % ou la naissance d’un premier enfant pour 43 %. 52 % estiment même qu’il serait aussi traumatisant qu’un contrôle fiscal et 54 % qu’un changement d’emploi.

À l’heure où une partie de la population est vent debout contre le projet de réforme du système des retraites, près de 6 français sur 10 se disent autant, voire davantage stressés par la vente de leur logement que par leur passage à la retraite.

8 Français sur 10 sont prêts à faire appel à un professionnel de l’immobilier

Les principales appréhensions des Français ? 69 % craignent de vendre dans de mauvaises conditions, c’est-à-dire en-dessous de sa valeur, 66 % redoutent de voir la vente retardée et 54 % s’inquiètent de ne pas trouver d’acquéreur. Mais bonne nouvelle pour les professionnels de l’immobilier : si le processus de vente engendre un sentiment de stress chez les Français, le recours à un agent immobilier est pour eux un gage de tranquillité et de garantie de vendre.

Ainsi, « Vendre sa résidence principale constitue une telle épreuve que les Français ont besoin de se tranquilliser. Sans surprise, ils plébiscitent à 79 % le recours à un professionnel de l’immobilier pour faciliter la vente tout au long du processus », souligne Bertrand Matin, directeur général de Casavo France. Et dans cette optique, mettre la main au porte-monnaie ne les dérange pas. « Un rôle d’accompagnement d’autant plus déterminant que 4 Français sur 10 sont prêts à payer plus de frais d’agence pour garantir le prix net vendeur et 3 sur 10 pour garantir le délai de vente », précise-t-il.

A noter que dans l’hypothèse de cette vente, 73 % affichent ainsi leur confiance à un agent immobilier, et seuls 23 % des interviewés accordent leur confiance à une plateforme immobilière digitale. Dans les faits, 80 % des propriétaires sont satisfaits des conditions dans lesquelles s’est passée la vente de leur bien et 77 % estiment même l’avoir vendu au bon prix.

Pour autant, les a priori et les craintes des Français ne sont pas tout à fait infondés. Pour 42 % des propriétaires Français, cette vente a ainsi été un moment difficile à vivre. 31 % estiment notamment avoir mis trop de temps pour trouver un acheteur. Et finalement, la période où ils ont vendu leur résidence principale reste un mauvais souvenir pour 27 % d’entre eux.

 

Vendre son bien immobilier est un parcours semé d’embuches…

Pour les Français interrogés, les étapes les plus difficiles à gérer sont :

  1. La recherche d’un acheteur (33 %)
  2. La gestion des visites (30 %)
  3. Les négociations avec les acheteurs potentiels (24 %)
  4. L’estimation du bien (22 %),
  5. La recherche d’une agence immobilière (15 %) ex-aequo avec l’attente avant le déblocage de fonds
  6. La négociation d’un crédit immobilier, crédit relais (14 %)

… générant des craintes jusqu’au dernier moment

Parmi leurs plus vives inquiétudes, les propriétaires ayant déjà vendu un bien citent :

  1. Une éventuelle rétractation de l’acheteur (74 %)
  2. Ne pas trouver d’acheteur assez rapidement (70 %)
  3. La vente à un prix trop bas (68 %)
  4. L’acheteur ne trouve pas le financement nécessaire (67 %)
  5. L’impossibilité d’acheter le bien convoité en raison d’un problème lors de la vente de leur résidence principale (44%)
  6. L’annulation de la vente en raison d’un problème de conformité́ (39 %)

 

 

Stéphanie Marpinard

Après avoir évolué pendant 10 ans au sein d'un groupe spécialisé dans les médias étudiants, l’orientation professionnelle et la gestion de carrière, en tant que rédactrice en chef adjointe, Stéphanie Marpinard a choisi de travailler à son compte et collabore depuis à différents médias. Ses domaines de prédilection sont entre autres l'immobilier, l'emploi et les ressources humaines.

A lire également
Ne manquez pas aussi
Attik images
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous