Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« L’immobilier, version génération Z », Evelyne Gielen, économiste immobilier

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 351
Evaluer cet article

Ça y est, la génération Z — encore récemment appelée génération perdue — est en âge d’acheter et d’investir.

photo : Teenagers group watching smart phones mobile outdoors - Diverse

Ces jeunes accros à leur mobile, Insta, Tiktok et Youtube, sont réceptifs à des codes de communication encore trop peu exploités par les professionnels de l’immobilier : des vidéos, de 15 secondes tout au plus idéalement. Vous lisez bien, 15 secondes est la durée idéale pour  appâter ces très jeunes prospects. Ils ont aujourd’hui environ 24 ans et ne se laissent pas courtiser comme leurs aînés.

 

 

«La nouvelle génération est épouvantable. J’aimerais tellement en faire partie ! », OSCAR WILDE

Une figure de proue

Tout d’abord, il va vous falloir une figure, un influenceur ou mieux encore, un référenceur. L’humain compte plus que jamais pour les  toucher. Ne pensez pas prendre votre CEO comme icône immobilière. Le côté papy — aussi sympathique soit-il — ne captera pas ce jeune  auditoire non conventionnel. Votre représentant doit, à défaut d’être aussi jeune qu’eux, avoir l’air jeune et ne pas faire plus de 30 ou 35  ans. Il ou elle doit travailler son look moderne.

Oubliez les porte-paroles traditionnels. Misez sur la fraîcheur et un style résolument  emprunté à nos dynamiques amis anglo-saxons. En bref : un ton et du show l’américaine. Il vous faut donc (créer) une vraie star immobilière, voire un (futur) gourou à la sauce « infl uenceur ». Il devra incarner les valeurs « Z » :  éthique, environnement, local, bien- être animal, anti-discrimination, international, etc. Au-delà de son apparence, il devra ambiancer les foules, tout en restant crédible par  ses résultats obtenus.

De l’action, des chiffres, de l’ambition, du savoir-faire. Un self-made man en qui tout le monde peu se projeter est  l’idéal. C’est donc un vrai leader charismatique qu’il vous faut pour représenter votre agence. Évidemment, vous pouvez décliner le tout au  féminin. Demandez-vous quels investisseurs cibler en premier et pensez que les femmes sont deux fois plus demandeuses de contenus  que les hommes .

Un challenge clair

Aussi, la génération Z est motivée par le plaisir, principalement accessible à leurs yeux par l’argent. Parlez donc écus sans gêne  (patrimoine, revenus, rentabilité, fortune, pré-retraite) et auto-entreprenariat (indépendance fi nancière, liberté, possibilités, actions). Quant à la forme, elle doit absolument être divertissante, amusante, innovante et variée, sous peine d’être zappée.

Ainsi, un discours axé  sur l’argent et le plaisir ou la qualité de vie qu’il procure est votre angle d’attaque pour attirer ces futurs jeunes investisseurs. Pas de bla- bla, du concret et du pragmatisme ! Avec des vidéos de quelques secondes pour commencer à les toucher. Ensuite, des vidéos plus  détaillées d’une grande clarté, présentant les étapes accessibles à tous et permettant d’avancer à leur rythme et en groupe.

Un accompagnement

Le sentiment d’appartenance est, chez eux, très développé. L’entraide est une de leurs valeurs. Donnez leur le sentiment de faire partie  de quelque chose d’unique. Les échanges, les « lives » avec questions-réponses, les conférences à l’américaine, sont des moments qu’ils  apprécient. Ils veulent se sentir soutenus et recevoir une écoute active. Le mode participatif est le leur. L’achat groupé, collaboratif, voire  coopératif et engagé est tout à fait envisageable à leurs yeux.

Et tout cela en répondant à leur besoin de singularité. Cette génération est  deux fois plus conforme que les autres générations mais a paradoxalement besoin de se sentir unique. Ayez une attention particulière pour  chacun et répondez à chaque question ou commentaire. Cela promet d’être énergivore. La communication va prendre de plus en plus  de votre temps, ou de votre budget.

 


A lire également

Evelyne Gielen

Titulaire d’une maîtrise en économie HEC Liège, spécialisée en analyse de marchés et comportements, Evelyne Gilen est agent immobilier à Bruxelles, ex-membre du Conseil National des agents immobiliers belges. Auteure de différentes publications internationales et du livre « Le home staging en pratique : 45 avant-après », elle assure des cours de marketing des biens immobiliers, techniques de ventes. Formatrice de renom et reconnue par ses pairs pour ses talents d’oratrice, sa approche didactique, voire ludique.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne