TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Près de la moitié des Français trouvent leur agent immobilier sur Internet

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
2 302
Evaluer cet article

Les années se suivent et se ressemblent… Avec une note moyenne de 7,3/10, les Français restent majoritairement satisfaits des services des agents immobiliers. C’est ce que révèle la nouvelle édition du Baromètre de la satisfaction client dans l’immobilier, réalisé par l’Ifop pour Opinion System.

photo : Browsing properties for sale in Canada

Bousculés depuis deux ans par une pandémie et une crise économique, les agents immobiliers maintiennent, envers et contre tout, la qualité de leur relation clients. Et cela marche puisque les agents immobiliers confirment leur rôle d’interlocuteurs privilégiés auprès des particuliers pour les accompagner dans leurs projets. Ainsi, parmi les Français ayant eu recours à un agent immobilier au cours des cinq dernières années, 26 % ont eu ce contact en 2022 contre 16 % en 2020 et 10 % en 2017. 45 % d’entre eux ont fait appel aux professionnels de l’immobilier pour concrétiser leur achat, 26 % pour vendre un bien, 16 % pour louer un bien et 7 % pour élaborer une stratégie d’investissement locatif.

La qualité du service : un élément différenciant

Trouver le bon professionnel pour les accompagner dans le projet immobilier est pour les particuliers une étape cruciale. Pour aiguiller leur choix, plus de 8 Français sur 10 considèrent que l’efficacité et la qualité de service priment sur toute appartenance à un réseau. Parmi les points jugés déterminants dans le choix de leur agent immobilier : l’ancrage local et la connaissance du territoire pour 26 %, suivi de l’intérêt manifesté pour le dossier pour 21 %, ainsi que la disponibilité des équipes et leur réactivité dans les échanges pour 12 %. A noter que ces deux derniers critères sont en hausse respectivement de quatre et trois points sur un an, témoignant ainsi d’une attention grandissante portée à la qualité de l’accompagnement. Avec seulement 10 %, le prix des prestations proposées paraît, quant à lui, moins décisif dans le processus de décision, même si une augmentation de deux points est toutefois à noter par rapport à 2021.

Une présence digitale indispensable

Près de la moitié ont déniché leur agent immobilier sur Internet via des sites d’annonces immobilières pour 22 %, des moteurs de recherche pour 9 %, des sites de réseaux immobiliers pour 8 %, des sites dédiés aux avis clients en immobilier pour 4 % ou encore via des blogs et forums spécialisés pour 2 %.  A noter également que la recommandation de proches continue de représenter pour les particuliers un canal d’information important avec 21 % des répondants qui ont trouvé leur agent par cet intermédiaire, soit une progression de six points en six ans.

Dans tous les cas, le bouche-à-oreille digital est incontournable à l’heure où près de 80 % des Français déclarent consulter régulièrement les avis clients dans leur vie quotidienne et où 63 % affirment leur faire particulièrement confiance dans le domaine immobilier et annoncent même privilégier les agences qui en bénéficient aux autres. Pour autant, les Français ne négligent pas la proximité puisque 18 % ont sollicité leur professionnel après être passés devant la vitrine de leur agence.

« Pour l’ensemble des agents immobiliers, qui plus est dans un environnement extrêmement concurrentiel, il est stratégique de concentrer leur activité sur les services à forte valeur ajoutée, ceux qui vont laisser une empreinte profonde et durable dans l’esprit dans leurs clients, qui sont aujourd’hui plus que jamais leurs meilleurs ambassadeurs et leviers de développement », conclut Jean-David Lépineux, fondateur d’Opinion System.

 

 

 

 

Ne manquez pas aussi
A lire également
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne