TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

DPE : vers une carte pour les diagnostiqueurs immobiliers ?

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 053
Evaluer cet article

Suite à une proposition portée par la Chambre des diagnostiqueurs immobiliers, le député Renaissance des Landes, Lionel Causse, a adressé le 15 novembre une question écrite à la ministre de la Transition énergétique sur l’encadrement de la profession de diagnostiqueur pour la réalisation des DPE.

photo : DDT, Diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente d'une habitation.

L’objectif ? Instaurer une carte professionnelle dite « carte D » qui permettrait de garantir la compétence des diagnostiqueurs, avec un minimum d’expérience pour pouvoir s’installer. « Alors que près de 50 000 DPE sont produits chaque semaine, ceux-ci sont devenus indispensables pour guider les politiques publiques grâce à leurs statistiques et pour éclairer les particuliers sur la performance énergétique de leurs biens. Malgré un travail de fiabilisation en 2021, ce DPE souffre malheureusement d’un déficit de confiance comme l’a montré une récente enquête de l’UFC-Que Choisir. Alors que la rénovation énergétique devient indispensable pour la plupart des logements français, il est urgent de restaurer la confiance », a ainsi expliqué Lionel Causse. Même s’il reste une estimation de la performance énergétique, le DPE doit bénéficier d’une confiance totale, mais celui est sans cesse remis en question et décrié. Pourtant les enjeux liés à l’étiquette énergétique sont devenus aujourd’hui bien trop importants : au DPE de dire aujourd’hui si un bailleur a le droit d’augmenter son loyer ou dès janvier, si un logement pourra encore être loué.

Pour la Chambre des Diagnostiqueurs Immobiliers FNAIM, la filière doit travailler sur la concrétisation d’une carte professionnelle comme une vraie garantie de compétences et de savoir-faire du diagnostiqueur. Une proposition reprise aujourd’hui par le député des Landes : « Pour garantir la compétence des diagnostiqueurs et rassurer les consommateurs. Cette carte sans laquelle un cabinet ne pourrait exercer permettrait d’éviter que des personnes lancent leur activité sans un minimum d’expérience comme c’est le cas aujourd’hui. Ce système aurait le double mérite de garantir un minimum d’expérience indispensable à la réalisation du DPE et des autres diagnostics, mais aussi de sanctionner les cabinets low cost qui n’effectuent pas le travail correctement et ternissent l’image de cette profession », a ainsi ajouté le député Renaissance des Landes.

Carte D, mode d’emploi

Pour que cette carte professionnelle ne soit pas un gadget ou un label commercial, elle devra être adossée à un système de qualité indépendant et impartial. Par exemple une commission indépendante dotée d’un fonctionnement démocratique pour veiller à la délivrance et au maintien des cartes. Son obtention serait conditionnée par des prérequis, par un minimum d’expérience, deux ans par exemple en tant que salarié, ou six mois de stage pour un nouvel entrant. La CDI FNAIM souhaite également inclure à ce projet le règlement des prestations des diagnostiqueurs à la vente, c’est-à-dire chez le notaire, comme pour les agents immobiliers, avec une base tarifaire qui serait un pourcentage sur le prix de vente. Les diagnostiqueurs n’auront ainsi plus à gérer de longs processus de recouvrement de leurs factures, qui sont légion dans cette profession.

Dans cette optique, la CDI FNAIM va prochainement lancer une plateforme participative ouvert à tous les diagnostiqueurs. L’objectif est simple : mener collectivement une réflexion démocratique avec un appel à contributions afin de construire les contours de la carte D et ses implications.

 

Ne manquez pas aussi
A lire également
FNAIM

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

TISSOT

Sur le même thème

ORPI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Locagestion

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne