Devenu une référence du secteur en vingt-cinq ans, le réseau immobilier affiche une stratégie claire pour l’avenir.

photo : convention-laforet-journal-de-lagence

Mille franchisés et collaborateurs ont fait le déplacement en septembre à Rome pour fêter les vingt-cinq ans du réseau Laforêt dans la ville éternelle. Depuis son lancement en 1991, Laforêt est devenu un leader du marché immobilier français, engagé pour la profession (membre fondateur et administrateur du fichier AMEPI, cofondateur du portail Bien’ici), qui défend des valeurs fortes : la clarté, la convivialité et l’efficacité… Bénéficiant d’une  belle image de  marque, Laforêt est, depuis six années consécutives, l’enseigne immobilière qui inspire le plus confiance aux Français.

Garantie Après-Vente, avis clients, géolocalisation, estimation en ligne… depuis toujours, Laforêt a su être un pionnier pour la profession. « La valeur ajoutée des agents immobiliers Laforêt réside dans leur aptitude à délivrer un  véritable conseil, à offrir la transparence attendue et à proposer des services facilitant les projets de leurs clients », souligne son président, Elix Rizkallah.

Pour mesurer la qualité de son service, le réseau interroge non seulement les clients qui effectuent une transaction par son intermédiaire mais également toutes les personnes rencontrées. Ainsi, en 2016, Laforêt bénéficie d’un taux de recommandation de 92 % basé sur 250 000 clients et prospects interrogés.

Un actif très fort

elix-rizkallah-journal-de-lagenceLaforêt, c’est une marque connue par 9 français sur 10, près de 3 000 collaborateurs, 700 agences en France  métropolitaine et dans les DOM, 30 000 transactions et 7 000 locations par an, 30 000 logements gérés, ainsi qu’un fichier commun de 40 000 mandats de vente et de location. Et le réseau ne compte pas s’arrêter là puisqu’il nourrit de grandes ambitions : Laforêt prévoit de recruter 550 collaborateurs dans les mois qui viennent, de densifier le maillage  de son réseau et de gagner des parts de marché sur chaque activité. « En s’appuyant sur notre proximité et notre professionnalisme, nous souhaitons renforcer nos positions dans les métiers de la transaction mais également dans ceux de l’administration de biens, reprend Yann Jehanno, directeur exécutif. Car le réseau Laforêt intervient sur les métiers de la transaction, de la gestion locative, du syndic de copropriété et de l’immobilier commercial. »

.

« Notre valeur ajoutée : du conseil, de la transparence et des services. « ,Elix Rizkallah, président du réseau Laforêt.

.

Accélérer la diversification

 Loin de la course aux ouvertures et des effets de mode, Laforêt cherche donc à se développer de façon contrôlée. Une ambition qui se traduit par la croissance du chiffre d’affaires par unité. Chaque année, en plus du renouvellement d’une centaine d’agences, le réseau intègre une soixantaine de nouveaux franchisés capables de pratiquer l’ensemble des métiers. « Le consommateur doit pouvoir retrouver l’intégralité des services proposés au sein de chaque agence. Nous aidons donc les nouveaux venus à inscrire leur projet d’entreprise dans la stratégie de diversification du réseau, confirme Elix Rizkallah.

Après s’être développé par la création de nouvelles agences, Laforêt séduit aujourd’hui les agents immobiliers indépendants qui bénéficient de conditions tarifaires préférentielles. En parallèle, nous intégrons régulièrement des négociateurs immobiliers qui souhaitent être accompagnés pour créer ou reprendre leur propre agence immobilière. Chez Laforêt, nous ne parlons pas d’auto-entrepreneurs, d’immobilier à domicile ni de revenus d’appoint. Nos franchisés sont à la tête d’un fonds de commerce, le plus souvent d’un portefeuille de gestion locative et de murs commerciaux ».

Développer l’expertise

yann-jehanno-journal-de-lagencePour accompagner la diversification des métiers, Laforêt mise bien évidemment sur la formation, un domaine dans lequel le réseau brille puisqu’il forme plus de 2 000 collaborateurs par an. Une montée en compétence qui passe par le développement du savoir-faire, du savoir-être mais aussi par une véritable culture du numérique. Ainsi, dès 2017, les collaborateurs suivront un parcours de formation qui aboutira à la délivrance du « passeport digital Laforêt » attestant de leur capacité à utiliser les outils numériques et les réseaux sociaux à bon escient.

En parallèle, le réseau, qui a inauguré sa propre école de vente dès 1995, poursuit le développement de sa plateforme de formation digitale. Mixant les pédagogies présentielles et digitales, cette application en ligne s’adapte parfaitement au mode de vie des collaborateurs, parfois à l’agence, souvent en rendez-vous extérieurs. Disponible à partir d’une tablette ou d’un ordinateur, elle propose des parcours individualisés. Une équipe de formateurs encadre chaque apprenant et mesure sa progression. Lancée début 2016, cette formation a déjà permis de former 1 750 collaborateurs du réseau.

.

« Nous anticipons  la vente numérique totalement dématérialisée. » Yann Jehanno, directeur exécutif du réseau Laforêt.

.

Digitaliser les métiers

Pour Laforêt, l’avenir passe aussi par la dématérialisation de la relation client, c’est-à-dire la disparition totale des documents papiers au profit du format numérique.  Avec pour objectif de gagner du temps, d’automatiser les tâches dites « ingrates », pour se concentrer sur les actions à forte valeur ajoutée. « Nous anticipons la vente numérique  totalement dématérialisée, affirme Yann Jehanno. Mais, la digitalisation concerne aussi les attentes des clients et les usages de la profession. De nouveaux standards émergent, à l’exemple des plans interactifs en 3D, des visites en réalité augmentée, des photographies professionnelles… Il est essentiel de prendre en compte ces tendances dans l’inéluctable transformation de nos métiers. Tous ces axes pour l’avenir sont en cohérence avec la stratégie poursuivie par Laforêt » conclut Elix Rizkallah.

 Laforêt en quelques datesagence-laforet-journal-de-lagence

1991 : lancement du Réseau et du 3615 Laforêt.
1995 : inauguration de l'école de vente Laforêt.
1996 : ouverture de la 100ème agence.
1999 : lancement de laforet.com
2004 : ouverture de la 500ème agence.
2005 : première campagne télévisée.
2006 : première implantation dans les DOM/Master-Franchise au Luxembourg.
2009 : lancement d'I-suivi.
2012 : création de la Garantie Après-Vente.
2013 : nouveau concept d'agence.
2014 : généralisation de l'Enquête de Satisfaction Clients.
2015 : nouveau laforet.com incluant géolocalisation et estimation en ligne.
2016 : lancement de la plateforme de formation digitale.

Cet article vous a été :
Elix RizkallahYann Jehanno
laforêt immobilierFichier AMEPIbien'ici
Réagissez
Réagir
0
réaction
A lire également
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *