Créé en 2004, le FICHIER AMEPI revendique aujourd’hui 3 000 adhérents, 173 associations locales sur le plan national, 55 000 mandats exclusifs et une base de 145 000 biens vendus sur une année glissante. Rencontre avec ses dirigeants Hervé Bléry, Président et Philippe Godet, Directeur Exécutif.

photo :

JDA : Qu’est-ce que le FICHIER  AMEPI ?
Hervé Bléry : C’est un formidable outil de coopération qui permet aux agents immobiliers adhérents de mettre en commun  leurs mandats exclusifs et de booster leur business en collant parfaitement aux attentes des clients. Seul le mandat exclusif  permet à l’agent immobilier d’assurer un service de qualité et de déployer toutes les actions marketing nécessaires à l’aboutissement rapide de la vente, en toute transparence. Avec le mandat exclusif partagé, l’agent immobilier peut s’adjoindre les concours des  agences membres du FICHIER AMEPI local auquel il appartient et gagner en efficacité.

JDA : Comment valoriser l’adhésion au FICHIER AMEPI auprès de ses clients ?
Philippe Godet : Pour le vendeur, c’est l’assurance de voir son bien diffuser auprès de tous les professionnels membres  du FICHIER local, de bénéficier d’une meilleure exposition mais aux conditions uniques du mandat, avec un seul interlocuteur  qui suit la transaction d’un bout à l’autre. Un mandat exclusif se vend 2 fois plus vite qu’un mandat simple confié à 7 ou 8 agences différentes. La durée moyenne d’écoulement d’un mandat exclusif partagé est de 77 jours, contre 87 jours pour un mandat exclusif hors FICHIER AMEPI. Et 147 jours pour un mandat simple !

 

Philippe Godet « A court et moyen terme, ceux qui ne sont pas en fichier commun

partagé des exclusivités seront en difficulté, voire n’existeront plus.

A un moment donné, ce ne sera plus un choix ! « ,

Philippe Godet, directeur exécutif du FICHIER AMEPI

 

Hervé Bléry : L’acquéreur qui s’adresse à une agence adhérente du FICHIER AMEPI gagne également en rapidité et en simplicité  puisqu’il peut accéder à l’ensemble des mandats exclusifs locaux correspondant à ses critères de recherche. Là aussi, le délai de recherche est raccourci.
JDA : Concrètement, quels sont les gains pour les agents  immobiliers ?

Philippe Godet : Adhérer au FICHIER AMEPI permet schématiquement de doubler le nombre de mandats exclusifs au cours de l’année de l’adhésion. Et de générer un chiffre d’affaires addition additionnel copieux : 53 190 euros HT en moyenne ! Plus l’association  locale est importante, plus les agents immobiliers ont du stock, plus ils ont de notoriété, plus ils ont de clients, plus ils transforment  et prennent des parts de marché. C’est un cercle vertueux !

Hervé Bléry : Faire travailler des agents immobiliers ensemble, au début des années 2000 n’a pas été une mince affaire. Aujourd’hui,  ils ont compris que nous allons dans le sens de l’histoire et que le FICHIER AMEPI les aide à être plus forts ensemble. La part de  marché, elle est à conquérir sur les particuliers par sur les confrères ! À Fécamp où 100 % des agences sont aujourd’hui membres du FICHIER AMEPI, les professionnels tiennent 80 % du marché. Ils ont laminé le marché des particuliers !

 

Hervé Bléry« L’enjeu pour les agents immobiliers,  c’est d’être maître du stock et des datas.

Le FICHIER AMEPI, c’est le processeur Intel Inside des agences immobilières »,

Hervé Bléry, Président du FICHIER AMEPI

 

JDA : Comment les honoraires de vente sont-ils répartis ?
Philippe Godet :  La règle est très simple : l’agence qui a rentré le mandat et celle qui a apporté le client se partagent les honoraires.

JDA : Quelle est votre stratégie ?

Philippe Godet : Avec 3 000 agences immobilières adhérentes, nous avons aujourd’hui la masse critique pour monter en puissance.
Nous nous devons d’accélérer le développement, et de mettre aussi à disposition des adhérents des éléments
leur permettant une meilleure estimation des biens via notre base de données des biens vendus.
Des informations précieuses pour pouvoir dire à ses clients : voilà le prix auquel ça se vend, celui auquel on est en concurrence  avec tout le monde et celui auquel ça ne se vend pas.

Cofondateur du FICHIER AMEPI, Hervé Bléry en est le président depuis mai 2012, cofondateur. Auparavant, il a notamment été Président du réseau Century 21 France.

Dirigeant du FICHIER AMEPI depuis juin 2015, Philippe Godet a été associé franchisé, animateur réseau Guy Hoquet. Auparavant il a créé le réseau Victoria Keys.

La Fnaim, l’Unis, le SNPI et les grands réseaux immobiliers siègent au conseil d’administration du FICHIER AMEPI national.

JDA : Faut-il redouter une uniformisation des pratiques ?

Hervé Bléry : Non. D’abord parce que les consommateurs n’aiment pas les monopoles. Et ensuite parce que la différence aujourd’hui se  fait au niveau des services. Les agences immobilières peuvent toutes avoir le FICHIER AMEPI dans leur moteur et se distinguer  par leur notoriété, leurs outils marketing ou encore le niveau de formation de leurs collaborateurs.
Le FICHIER AMEPI, n’est ni une marque, ni un réseau, c’est le moteur de l’agence. C’est un peu comme en informatique, tous les  ordinateurs ont beau avoir une puce Intel Inside, tous ne se ressemblent pas !

JDA : Combien coûte l’adhésion au FICHIER AMEPI ?

Philippe Godet :  Tout dépend du statut de l’adhérent. La cotisation annuelle est de 1 350 euros HT pour une agence principale et de 600 euros HT par succursale. Propos recueillis par Ariane Artinian

Cet article vous a été :
Hervé BléryPhilippe Godet
century 21Guy Hoquet l'ImmobilierFichier AMEPI
Réagissez
Réagir
1
réaction
Dans la même rubrique
1 réaction pour cet article
  • Par Mathieu GUENEAU, il y a 1 année - 2 octobre 2015 à 0 h 06 min

    Merci AMEPI !

    Dans le cadre des Cessions d’Agences Immobilières que nous réalisons au quotidien, la qualité du portefeuille, particulièrement exclusif, est souvent décisif.
    La dynamique AMEPI permet à l’Agence de décupler sa force de présentation des affaires à sa clientèle. Lorsque l’on sait que 35% de mandats exclusifs produisent 70% de CA, l’ « OUTIL AMEPI » est le facteur clé de succès des agences de demain pour accroitre ces scores.
    L’individualisme professionnel n’est plus de mise pour gagner. L’union des acteurs d’un marché local est gagnant. L’AMEPI est un élément collaboratif de développement de notre métier face au PAP et aux mandataires indépendants.

    Mathieu Guéneau
    agenceimmobiliereaCeder.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *