TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

capital restant dû

Et si la transférabilité et la portabilité des prêts étaient des solutions à la sclérose annoncée du marché immobilier ?

C’est en tout cas ce que proposent la FNAIM et son président Loïc Cantin qui appellent à renouer avec des pratiques contractuelles en vigueur il y a encore quelques années : la transférabilité et la portabilité des prêts. L’objectif ? Préserver l’investissement immobilier dans un contexte incertain grâce à l’accompagnement bancaire. 3 149

PRE-ETAT.DATE
Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous